Archives Seniors 1

Dernières News

27
Jun
cid B1E60B36-AC79-4DB9-82C4-612907F1085Dlan4

Nenad Dragovic passe à Rumelange

Nenad Dragovic (22 ans) passe du Racing à l'US Rumelange où il évoluera lors de la saison 2016-2017. L'international U21, qui a fait toutes ses classes dans le club de la capitale et qui a évolué une saison sous les couleurs de la Jeunesse Esch peut évoluer en charnière centrale ou à un poste de milieu défensif.

Il a signé un contrat temporaire d'une saison et rejoint Jonathan Proietti (Swift), Julien Fostier (Villefranche), Dany Albuquerque (Fola) et Christophe Pazos (Fola).

Du côté des départs, Bertino Cabral  (RM Hamm Benfica), Ezequiel Cabral (Mondorf), Samuel Correia (Union Titus Pétange), Quentin Depré, Igor Pereira (Progrès) Nikola Pupovac (arrêt) et Glodi Zinga (Union Titus Pétange) ont quitté le club.

09
Jun
lfl-620x330

BGL Ligue : la saison reprend le 31 juillet

La Ligue de football luxembourgeoise (LFL) a officialisé lundi son nouveau ballon, une épreuve de Coupe de la Ligue et sa grille de programmation des matches.

C'est la bagatelle de 18 clubs qui étaient représentés lundi au stade Um Dribbel de Bascharage pour présenter la saison prochaine. Dont le RFCU, qui a finalement décidé de rallier le groupement des 14clubs de BGL Ligue plus les relégués de moins de deux ans.

1) Non, on ne reprend pas le 7 août!

Rumelange accueille le retour de la Coupe de la Ligue

La Coupe de la Ligue, qui opposera désormais le vainqueur du championnat au vainqueur de la Coupe (ou au finaliste de la Coupe quand une équipe réalise un doublé), ressuscite la mode de la Supercoupe, instaurée entre 1982 et 1986. Cette première édition se tiendra à Rumelange le 31 juillet, à 17h.

Cette rencontre, qui opposera donc le F91 à Mondorf, a été qualifié d'amical. Ainsi, si les expulsions compteront pour le casier des joueurs, les cartons jaunes, non.

Si la question peut se poser de savoir si cette date, qui se veut un lever de rideau de la saison, pourrait devenir gênante en cas de parcours européen intéressant pour Dudelange (un 3 e  tour de barrage se disputerait les 26-27 juillet et les 2-3  août), apparemment, un consensus a vite été dégagé. À charge pour Dino Toppmöller, le nouveau coach dudelangeois, de sortir son équipe bis pour disputer ce premier match officiel de la saison au plan national...

Pour l'anecdote, la LFL doit encore trouver le trophée qu'il distribuera à cette occasion.

Le lendemain de ce match, aura lieu la présentation de l'intégralité des effectifs de Division nationale au Casino 2000 de Mondorf, après l'expérience initiale de la saison passée au Mellusina.

2) Le ballon sera bientôt livré

Chaque club en recevra une cinquantaine

Damien Raths, le président de l'Avenir Beggen (mais n'intervient pas dans le groupement en cette qualité) plus spécifiquement concerné par les questions de marketing, a officiellement présenté le ballon, lundi soir. Spécialement conçu pour la Division nationale, il sera livré « très prochainement » aux clubs (en fait, a indiqué Raths, « ils sont déjà en route »), dont certains reprendront désormais assez vite le chemin de l'entraînement pour préparer les rencontres européennes.

C'est la marque allemande Erima qui l'a emporté sur l'Italien Macron, dont l'offre était moins attractive. Erima livrera donc sous peu une cinquantaine de ballons à tous les clubs de l'élite. Paré de bleu clair et de rouge, arborant le logo de la LFL, il aura un signe distinctif supplémentaire  : chaque club aura son logo repris sur ses ballons. Comme déjà annoncé précédemment, le package marketing se complète d'un podium sur lequel le ballon du match sera posé en attendant que l'arbitre s'en empare pour donner le coup d'envoi. Le contrat est prévu pour une saison.

3) On décalera plus en été, on jouera plus tôt en hiver

Differdange voudrait même jouer à midi!

La LFL a affiné ses concepts de reprogrammation des matches. La FLF l'ayant autorisé à une relative souplesse du moment que les clubs continuent de respecter les délais pour la prévenir, le groupement a tracé les grandes lignes de ce que sera la saison 2016/2017, une sorte de rythme conditionné par la saison.

  • En été : si décalage il y a, ce sera plutôt les vendredis et lundis soir.
  • En automne et au printemps : on restera sur une base dominicale avec de larges amplitudes horaires.
  • En hiver : ce sera encore souvent le dimanche, mais avec des matches qui débuteront pour certains bien plus tôt que 16 h.

Les clubs de DN, soucieux de ne pas parasiter les rencontres de leurs équipes de jeunes, chercheront par contre à éviter un maximum les samedis après-midi.

Pour autant, chacun a pu, à son échelle, constater un véritable impact en terme de fréquentation lors des rencontres décalées, disent-ils. Une observation qui les incite à persister et même à innover : le FC Differdange 03, qui avait déjà lancé l'idée, persiste et signe dans son envie d'expérimenter un horaire à l'anglaise, pendant l'hiver, en décalant une au moins de ses rencontres à 12 ou 13 h. Audacieux.

À noter que cette saison encore, le championnat débutera par un match unique décalé : le samedi 6  août, le F91 lancera les hostilités comme l'avait le Fola en 2015, quand il s'était déplacé à Differdange 24 heures avant que tous les autres clubs ne se lancent dans la grande bagarre. La LFL assure en outre qu'elle annoncera dans la mesure du possible un bon mois à l'avance de ses choix de programmation.

09
Jun
cid B1E60B36-AC79-4DB9-82C4-612907F1085Dlan4

Proietti, Fostier et deux joueurs du Fola à Rumelange

Agé de 33 ans (il fêtera son 34e anniversaire le 17 juillet), Jonathan Proietti s'apprête à retrouver l'élite du football luxembourgeois à Rumelange, après une saison passée en Promotion d'Honneur, sous les couleurs du Swift Hesperange.

Il a signé pour une saison dans la Cité des Roches rouges.

Proietti, qui compte... une sélection nationale "A" (le 30 janvier 2008 contre l'Arabie saoudite), lors de "l'ère Guy Hellers", a déjà pas mal bourlingué tout au long d'une carrière d'une quinzaine d'années qui a conduit le milieu de terrain né à... Lanzarote (!) successivement au Spora, à Grevenmacher, au RM Hamm Benfica, au F91 Dudelange, au Progrès, au RFCUL, à Mondercange et à nouveau au Progrès, qu'il avait quitté à l'été 2015 pour rejoindre le Swift.

Celui qui est aujourd'hui "personal trainer" avait accompli ses premiers pas de footballeur en herbe au CS Sedan, puis au FC Metz, avant de bifurquer vers le Luxembourg.

Le voilà donc de retour parmi l'élite où il pourra rendre de fiers services à l'USR, qui a clôturé la saison à la 10e place.

Par ailleurs, l'USR a recruté Julien Fostier Julien, un joueur offensif de 26 ans, qui arrive de Villefranche (FRA).

 Par ailleurs, le CS Fola a prêté Dany Albuquerque (17 ans, milieu de terrain ou attaquant) et Christophe Pazos (26 ans, milieu de terrain) pour une saison.

L'USR a aussi profité de ces derniers jours pour prolonger le contrat de  cinq joueurs:

Jeff Pauly (2 saisons), Rafael Rodrigues (2 saisons), Bryan Gomes (1 saison), Samuel Correia (1 saison) et  Rodrigues Vaz Portal (1 saison).

Dernières News

22
May
Mondorf

Un 12e sacre pour le F91, Etzella relégué

Dudelange a décroché ce dimanche son 12e titre de champion à l'issue de la 26e et dernière journée de BGL Ligue. Le F91 et Wiltz ont fait match nul 1-1. Etzella, étrillé sur sa pelouse par Rosport 1-5, évoluera la saison prochaine en Promotion d'Honneur.

Les hommes de Pascal Lebrun avaient pourtant ouvert le score par Osmanovic sur penalty en fin de première période (40e). Un premier acte dominé par les joueurs de la Forge du Sud mais les locaux ont manqué d'efficacité et de rythme pour déstabiliser les Wiltzois.

La délivrance est venue des pieds de Dikaba. Après un contrôle de la poitrine du joueur du F91, sa reprise de volée a laissé sur place Ruffier (1-1, 73e). Les locaux, qui avaient trouvé la transversale et le poteau au cours du match, ont poursuivi leur domination mais sans parvenir à tromper à nouveau la défense adverse. Un partage qui arrange finalement les deux équipes.

Avec ce point, les hommes de Pascal Lebrun étaient assurés de disputer le barrage car Etzella s'est incliné 1-5 contre Rosport. Le Victoria a plié le match après seulement un quart d'heure de jeu avec des buts de Poloshenko (4e), Karapetian (6e) et Lascak (17e). Lascak et Karapetian ont enfoncé le clou en seconde période alors qu'Agovic a sauvlé l'honneur des Ettelbruckois. Etzella évoluera en Promotion d'Honneur la saison prochaine.

A Esch, le Fola a battu Differdange 4-2. Les visiteurs ont pris les devants à la suite d'un penalty de Rodrigues (13e) mais Klapp (23e) a ramené les locaux dans la partie dix minutes plus tard (23e). Jeff Strasser et ses hommes ont été virutuels champion quand Bensi a signé le 2-1 à la 56e minute. Par la suite, Hadji (59e) et Laterza (69e) ont fixé les chiffres à 4-1 avant que Sinani ne fasse 4-2 (81e).

Jahier meilleur buteur

Parmi les autres rencontres de la journée, on épinglera le partage du Racing sur la pelouse du Cents face au RM Hamm Benfica (3-3). Auteur d'un triplé, Julien Jahier s'est adjugé le titre de meilleur buteur de BGL Ligue.

Grande première pour Grevenmacher. Lanterne rouge du championnat, le CSG a signé son premier succès Op Flohr devant Strassen 3-0 avec des buts de Dervisevic, Bechtold et Schott.

Mondorf a parfaitement préparé sa finale de Coupe de Luxembourg du week-end prochain en allant s'imposer 0-2 à Rumelange.

Enfin le duel entre le Progrès et la Jeunesse s'est soldée par un succès des Bianconeri 0-2, N'Diaye a inscrit les deux buts des Eschois.

17
May
A Differdange

Mise à jour en BGL Ligue

L'avant-dernière journée de BGL Ligue s'est clôturée ce samedi avec le succès de Grevenmacher à Rosport et de Differdange sur Rumelange.

Face à la lanterne rouge et aussi son grand rival de Grevenmacher, Rosport avait l'occasion de fêter son maintien mathématique en BGL Ligue. Mais le Victoria s'est pris les pieds dans le tapis face aux Mosellans (0-1).

L'unique but de la rencontre a été inscrit par Damien Steinmetz peu avant la demi-heure de jeu (28e). Cette défaite ne remet pas en cause l'avenir des joueurs de la Sûre en BGL Ligue mais s'incliner à domicile face au CSG fera tache au moment de dresser le bilan de la saison.

Dans la seconde rencontre du jour, Differdange a logiquement pris la mesure de Rumelange Ribeiro (24e) et Bastos (37e) ont placé les Coalisés sur la bonne voie en première mi-temps avant que Jérémy Méligner ne parachève le travail en fin de match 3-0 (87e).

08
May
Fola

Le Fola fond sur le F91, la Jeunesse prend une option

De huit points il y a huit jours, l'écart entre Dudelange et le Fola n'est désormais plus que de deux unités à deux matches de la fin de la compétition. Le F91 a perdu contre Differdange (0-1) et le club doyen s'est imposé à Rumelange (3-1).

Le match au sommet du jour a tenu ses promesses au stade Nosbaum. Sans complexe, Differdange a joué le jeu, prenant l'avance en fin de première période après avoir réclamé un penalty pour un tacle sur May. C'est Yéyé, servi lumineusement par Bettmer, qui s'en est allé battre Joubert d'une belle frappe croisée.

Dudelange s'est aussi procuré des occasions comme cette frappe de Pedro qui a fracassé la transversale à vingt minutes du terme ou encore cette tête de Turpel sur le cadre à dix minutes de la fin.

Differdange pensait faire le break deux minutes plus tard lorsque Rodrigues trouvait le poteau en frappant de son côté gauche puis c'est Joubert qui s'envolait sur une tête de Ribeiro.

Le F91 subit son second revers de rang et encaisse sa première défaite sur son terrain de la saison. Il voit surtout le Fola revenir dans son rétroviseur. Avec un déplacement à Mondorf et la réception de Wiltz, le calendrier plaide toutefois en sa faveur.

Rapidement devant grâce à un but de Bensi, le Fola a déroulé à Rumelange, se remettant de la traumatisante élimination en demi-finale de la Coupe de Luxembourg jeudi dernier à Mondorf.

Strassen se prend les pieds dans le tapis

La course à la quatrième place bat toujours son plein avec la nette victoire de la Jeunesse contre le Racing (5-0). Le récital de N'Diaye, auteur de quatre buts, permet désormais au club eschois de compter trois points d'avance sur Strassen piégé au Cents.

Les Hammois, avec quatre joueurs qui s'apprêtent à rejoindre la Frontière, étaient particulièrement motivés à l'idée de donner un coup de pouce à la Jeunesse. Mission accomplie une avalanche en fin de match qui complique singulièrement la tâche du FC UNA, trop fragile en déplacement.

Le Progrès, lui, a retrouvé la marche avant, mais semble partir de trop loin pour coiffer tout le monde pour le quatrième rang. Après un 0/12 désastreux, Niederkorn a distancé Rosport deux buts à un. Le club de la Sûre a encore besoin d'un succès pour assurer son maintien. Une victoire qu'il pourrait cueillir dans le derby contre le CSG samedi prochain.

Dans le bas du classement, la victoire de Wiltz deux buts contre Grevenmacher samedi à Berbourg a définitivement condamné les Mosellans. Le CSG s'apprête à retrouver la Promotion d'Honneur trente-et-un ans après l'avoir quittée.

Wiltz, par contre devra patienter pour être certain d'être barragiste puisque Etzella a dominé Mondorf deux buts à un et reste à trois points des Nordistes à qui ils rendent visite vendredi prochain.

01
May
A RFCUL

Strassen sur les talons de la Jeunesse, Wiltz vers le barrage

Le Fola a fait chuter pour la première fois de la saison le F91 dans le choc du jour (3-1). Strassen s'est lui relancé dans la course à la quatrième place en dominant la Jeunesse (2-1). Wiltz a pris ses distances avec Etzella et se dirige vers le barrage.

Il fallait que ça arrive et c'est le Fola qui s'en est chargé. Dudelange a chuté pour la première fois de la saison dans le match qui pouvait lui offrir le douzième titre de son histoire.

Les Eschois n'auront certainement plus voix au chapitre pour le titre puisqu'ils ne font que revenir à cinq points, mais ils consolident leur deuxième place et ménagent le suspense à trois journées du terme. Hadji et Bensi avait secoué les filets de Joubert avant la pause. Le but de Humbert à un quart d'heure du terme ne suffisait pas puisque Klapp fixait les chiffres dans les arrêts de jeu. Pour la seconde fois en moins de sept jours, Dudelange encaisse trois buts.

Agovic - Ruppert: pur bonheur

Pour la quatrième place, tout est à refaire pour la Jeunesse, battue à Strassen deux buts à rien. On devine le bonheur d'Edis Agovic au moment d'inscrire le premier but du match contre ses anciennes couleurs. On imagine aussi la joie de Kevin Ruppert, auteur du second but un an après sa vilaine blessure. La Jeunesse ne possède plus que deux buts d'avance sur son adversaire à trois journées de la fin.

Car c'est là qu'il faut chercher le futur pensionnaire de la quatrième place car le Racing a probablement dilapidé sa dernière chance. Un espoir anéanti par une USR décomplexée depuis ses trois buts marqués à Dudelange dimanche dernier.

Rodrigues avait placé le club de la capitale rapidement aux commandes, mais Diallo, puis Sahin à deux reprises ont inversé la tendance pour nicher un peu plus Rumelange dans le coeur du classement. Jahier soignant ses statistiques personnelles.

Le cauchemar du Progrès continue et l'Europe s'est définitivement envolée à Wiltz au terme d'un match spectaculaire. Les Nordistes menant deux buts à rien avant que Bouzid ne ramène les visiteurs dans le coup (2-2). Keita offrant les trois points aux Wiltzois à dix minutes de la fin du match.

Un succès qui propulse le club entraîné par Pascal Lebrun vers la douzième place synonyme de barrage. Du côté du Progrès, Pascal Carzaniga, qui avait lié sa destinée au futur européen des Jaune et Noir, ne devrait donc pas prolonger l'aventure.

Etzella a longtemps contrecarré les plans de Differdange mais comme souvent, le FCDO3 a trouvé sa planche de salut en fin de match. Cette fois, c'est Er Rafik qui a ruiné les espoirs des Ettelbruckois qui devront absolument battre Mondorf dimanche prochain pour espérer décrocher la place de barragiste.

Rosport est lui presque tiré d'affaire après son plantureux (5-1) succès contre le RM Hamm Benfica. Lascak et Karapetian se sont offert un doublé. Les sept points d'avance du Victoria sur la place de barragiste devraient lui permettre de vivre une fin de saison tranquille.

Dans le dernier match de la journée, Mondorf n'avait pas encore sa tête à la demi-finale de Coupe jeudi contre le Fola. Le club de la cité thermale a fait le travail (5-1) contre une équipe de Grevenmacher qui jouera en Promotion d'Honneur la saison prochaine.

24
Apr
A Dudelange

Dudelange souffre, Strassen tombe

En attendant la grande explication entre le F0la et Dudelange, samedi prochain au stade Emile Mayrisch, qui pourrait, en cas de victoire, donner le titre de champion au F91, les deux futurs protagonistes ont fait le nécessaire pour rester sur leurs posititions.

Les hommes de Michel Le Flochmoan ont conservé huit points d'avance sur le club doyen en disposant d'une formation de Rumelange rassurée sur son sort depuis son succès sur Etzella le week-end dernier et qui a crânement défendu ses chances.

Le club de la Forge du Sud a laissé le soin à ses fers de lance Ibrahimovic (17e) et Turpel (40e) de le porter aux avant-postes avant la rentrée aux vestiaires (2-1). Ezequiel Cabral avait égalisé, sur penalty, à la 32e minute. L'avant-centre international en a ensuite profité pour inscrire son 19e but en championnat trois minutes après la reprise mais l'USR est parvenue à revenir au score grâce à Lopes (53e) et Gomes (71e).

C'est encore Turpel, à la 83e, qui a sorti une belle épine du pied à ses partenaires en convertissant un penalty.

En déplacement à Ettelbruck, le Fola a plié le match en un peu plus d'une demi-heure par Bensi (5e), Souto (14e) et Françoise (33e). Bensi a encore trouvé l'ouverture avant l'heure de jeu. Une défaite qui met l'équipe de Claude Ottelé encore plus sous pression puisque Wiltz est revenu à sa hauteur (13 points) à la faveur de son match nul au Cents contre le RM Hamm Benfica (0-0).

Roland Schaack débarqué en semaine, c'est le duo Markus Weiss - Christoph Schesniak qui officie désormais sur le banc de Grevenmacher. Cela n'a pas empêché les Mosellans d'enregistrer leur 17e défaite de la saison, un revers logique face à Differdange qui a trouvé l'ouverture à la 25e minute par Bastos avant que Sinani ne transforme un penalty (38e) et que Yéyé (54e) ne trouve la récompense de ses efforts.

Le gardien Augustyn a été expulsé à l'heure de jeu et Sinani a transformé son deuxième penalty de l'après-midi pour le 0-4. Bastos s'est offert un doublé (70e)

En attendant le match de la Jeunesse, Strassen avait l'occasion de reprendre la quatrième place à condition de battre le Racing. Les joueurs de Patrick Grettnich ont pris la rencontre par le bon bout en prenant l'avantage par Jager (33e s.p.) mais, juste avant la pause, Gerson Rodrigues, déjà précis à la 13e, a fort bien exploité une ouverture de Mokrani dans la surface pour tromper Chioato.

La première période a aussi donné lieu à une grosse colère du coach de l'UNA qui estimait que le portier Gonçalves, sorti en dehors de sa surface pour faucher Lourenco, aurait mérité une expulsion plutôt qu'un simple carton jaune (36e). Le gardien des visiteurs, sur cette action, n'était pas le dernier défenseur.

Le club de la capitale avait davantage fait tourner son effectif (6 changements, 2 seulement pour l'UNA), après la sortie des deux formations en quarts de finale de la Coupe de Luxembourg. Il  s'est montré plus tranchant en seconde période. Chioato, déjà déterminant au Fola, l'a encore été devant Bop (73e) mais n'a rien pu faire devant Jahier, sept minutes plus tard.

Après une élimination en Coupe par le Fola, l'UNA s'incline une deuxième fois cette semaine et s'en ira défier la Jeunesse samedi prochain.

17
Apr
Etzella

Rumelange respire, la Jeunesse se replace

 

Leo Clement a longtemps retardé l'échéance mais Ezequiel Cabral et les Rumelangeois ont conquis une précieuse victoire pour leur avenir en BGL Ligue. Leo Clement a longtemps retardé l'échéance mais Ezequiel Cabral et les Rumelangeois ont conquis une précieuse victoire pour leur avenir en BGL Ligue.

 

(DH) - La suite et fin de la 21e journée de BGL Ligue ont permis à Rumelange de prendre une belle option sur le maintien en disposant d'Etzella (1-0), alors que la Jeunesse reprend la quatrième place, en gagnant 5-1 à Wiltz, et que Dudelange conserve son avance de huit points sur le Fola après sa victoire 2-0 au Racing.

Trois des quatre équipes de queue de classement étaient concernées par cette après-midi dominicale.

A Rumelange, la formation de Christian Joachim (10e, 23 points) avait l'occasion de se mettre quasi définitivement à l'abri en prenant la mesure d'Etzella (12e, 14 pts) mais le successeur de Marc Birsens a dû à nouveau recomposer sa défense. "Aux absences déjà connues d'Inacio Cabral et de Siebert, je dois composer sans Rodrigues, victime d'un claquage samedi à l'entraînement (il en aurait pour 3 à 4 semaines de repos). Ce seront donc Thior et Zinga qui composeront l'axe central", indiquait-il avant le coup de sifflet initial.

Ce nouveau remaniement n'a pas porté préjudice à l'USR qui, plus compacte et plus incisive que son adversaire, a logiquement engrangé son septième succès de la saison contre une formation d'Etzella qui avait dû se passer de Gonçalves, blessé.

Les Rumelangeois ont pris les devants au tableau d'affichage grâce à Diallo à la 51e minute, la frappe de l'ancien Amnévillois étant légèrement déviée par un défenseur ettelbruckois. Plus entreprenants en seconde période, les hommes de Claude Ottelé ont buté sur un excellent Schincker, décisif, par deux fois, à la 61e, devant Mesec puis Novic, et à la 80e pour mettre fin à un rush d'Augusto. Börner a eu une balle d'égalisation qu'il a mal exploitée à la 90e.

Nantis désormais de 23 points, soit neuf de mieux que leur adversaire du jour, les Rumelangeois sont rassurés avant d'aborder leur quart de finale de la Coupe face au Titus Pétange, mercredi, et leur déplacement à Dudelange, dimanche.

Dans le Nord, le FC Wiltz (13e, 12 pts) accueillait une équipe de la Jeunesse (33 pts) qui pouvait déposséder Strassen de la quatrième place à condition de s'imposer. Les Bianconeri ont fait le métier en s'assurant l'avantage par Soares juste avant le retour aux vestiaires et par Menessou, cinq minutes après la reprise. Molnar, qui est sur le départ, a inscrit le troisième but de visiteurs après l'heure de jeu. Mélisse (72e) et Corral (88e) ont  fait bonne mesure (0-5). Souza sauvant l'honneur en toute fin de match.

Le dernier match du jour opposait le Racing à Dudelange. Les buteurs des deux équipes sont restés muets dans leur duel à distance. Ce sont Pedro (32e) et Malget (70e) qui ont offert au F91 son 18e succès en championnat.

Samedi, malgré 45 premières minutes assez pauvres, Mutuale et Pjanic avaient permis à Mondorf de prendre le meilleur sur le RM Hamm Benfica (2-1), une septième victoire de la saison synonyme de renouvellement de bail parmi l'élite, alors qu'un doublé de Weirich  n'a pas suffi à Rosport pour battre une formation de Strassen qui s'en est remis à Jager et à Delgado pour prendre un point au stade du Camping (2-2).

La soirée de vendredi promettait beaucoup du côté de Differdange mais le derby de la Cité du Fer n'a pas donné lieu à du grand spectacle, le FCD03 se contentant d'un succès de prestige, grâce à un but de Vandenbroeck (90+3), qui lui permet d'anticiper une nouvelle participation européenne.

Le Fola, de son côté, avait  pris le meilleur sur la lanterne rouge, Grevenmacher, après des buts de Bensi, Hadji et Rani.

10
Apr
A Greven

Mondorf surprend la Jeunesse, Rosport et Strassen déroulent

Mondorf a plongé un peu plus la Jeunesse dans la crise en s'imposant à la Frontière. Strassen s'est relancé dans la course à la quatrième place et Rosport voit de plus en plus la vie en rose.

Toujours invaincu dans ce championnat, Dudelange a fait le travail ce dimanche pour garder à distance le Fola, vainqueur la veille du Progrès un but à rien.

Le F91 a distancé le club nordiste en première période grâce à des buts de Ney et Benzouien. Ibrahimovic, Prempeh et Turpel soignant les statistiques du club dudelangeois après la pause. Avec toujours huit points d'avance, le club de la Forge du Sud peut voir venir sereinement.

Le Fola avait joué les opportunistes la veille pour battre un Progrès Niederkorn parfois séduisant mais qui manque décidément d'arguments dans les seize derniers mètres. Billy Bernard a inscrit son premier but de la saison. Une réalisation qui permet aux Eschois de rester aux aguets et qui procure désormais six points d'avance sur Differdange.

Le club de la Cité du Fer est revenu bredouille de son déplacement au Cents alors que le but de Er Rafik laissait croire à un succès facile. Mais les Aigles ont fait preuve de caractère, montrant qu'ils n'étaient pas démobilisés alors que la fin de saison ne peut leur apporter grand-chose et que la moitié de l'équipe est annoncée sur le départ.

Dans la course à la quarième place, Strassen, longtemps tenu en échec par Wiltz, a fini par émerger et profite du revers du Progrès pour doubler les Jaune et Noir au classement et revenir à la hauteur de la Jeunesse. Joachim avait répondu à Jager mais un but contre son camp de Sousa et un dernier de Lourenco ont cloué au pilori des Wiltzois bien mal embarqués dans la lutte pour le maintien.

La Jeunesse, elle, a bégayé une nouvelle fois son football. Mondorf, qui a profité des espaces laissés par les Bianconeri après la pause, a frappé deux fois par le très bon Yao et l'opportuniste Pjanic. Ce succès permet au club de la cité thermale de se rassurer presque définitivement alors que Esch n'est pas parvenu à dissiper ses doutes après sa sortie manquée à Differdange et une semaine pour le moins houleuse.

Dans le bas de classement, Rosport a pris un peu plus ses distance avec la zone rouge en giflant le Racing (4-2) pour la deuxième fois cette saison. Les joueurs de la Sûre apparaissent métamorphosés depuis le changement d'entraîneur à l'image d'un Lascak auteur de deux buts.

Grevenmacher a lui probablement grillé son dernier joker en concédant un match nul (1-1) à domicile contre Rumelange. Ontiveros avait montré la voie à suivre mais Lopes a permis aux visiteurs de prendre un point qui les rapproche encore un peu plus du maintien.

03
Apr
Progres

Le trio de tête assure, Rosport se rassure

Dimanche soir, en clôture de la 19e journée de BGL Ligue, Differdange a conforté sa troisième place en s'imposant contre la Jeunesse, le quatrième du classement, sur le score de 3-0. Dudelange et le Fola, les deux premiers, ont assuré le coup alors que Rosport a coulé Wiltz.

En s'imposant 3-0 face à la Jeunesse en clôture de la 19e journée de BGL Ligue, le FC Differdange 03 a fait le trou sur la formation qui lui contestait le plus sérieusement la troisième place du classement, une position synonyme de participation à la prochaine Europa League.

Les hommes de Marc Thomé disposent désormais de sept unités d'avance sur la troupe de Carlo Weis et peuvent regarder plus haut, le Fola n'étant qu'à un point devant avant son déplacement à Niederkorn samedi prochain. Devant près de 1500 spectateurs, les Differdangeois ont fait la différence par leur homme fort: Omar Er Rafik, qui a inscrit deux buts à Marc Oberweis aux 27e et 54e minutes. Yannick Bastos a enfoncé le clou pour les Rouges à la 63e.

Dans le Nord, le match-couperet entre Wiltz et Rosport a débuté en retard, le portier Ruffier étant victime d'une panne de voiture. Rosport, par contre, n'a pas été en panne offensivement ouvrant le score par Weirich (25e), Dücker doublant la mise à la 36e avant que Dos Santos et Lascak ne scellent définitivement le sort de la rencontre après l'heure de jeu (0-4).

Grâce à ce succès très important, les hommes de Claude Osweiler font la bonne opération de la journée et reviennent à la onzième place en refilant la position de barragiste à Etzella qui a été victime du serial buteur Jahier (1-0, 27e) et d'un but contre son camp de Magalhaes (70e). Novic a ramené le score à 2-1 à la 87e.

Turpel en force

Dans le haut du classement, Dudelange et le Fola ont éprouvé beaucoup de difficultés pour se défaire de Grevenmacher et du RM Hamm Benfica.

Turpel, pile à l'heure de jeu, a fait plier de courageux Mosellans (2-0) avant de transformer un penalty (73e), alors que c'est Dallevedove (55e) qui a placé le dauphin des Dudelangeois sur la voie du succès après l'ouverture du score de Laterza (16e) et l'égalisation de Da Mata (24e). Hadji (86e) a clôturé la marque (3-1).

Le Progrès, sur la toujours difficile pelouse rumelangeoise, n'avait pas le droit à l'erreur pour préserver un mince espoir de revenir sur les meilleurs. Niederkorn s'en est remis à Sébastien Thill, auteur d'un doublé (14e et 42e) pour se défaire de l'USR. En une minute Poinsignon (71e) et Olivier Thill (72e) ont fait gonfler les chiffres pour les visiteurs.

Mondorf a aussi besoin de point pour conserver sa sérénité. La formation d'Arno Bonvini a dû s'en contenter d'une seule unité face à une équipe de Strassen qui marque le pas (1-1). Edis Agovic (43e)  a répondu à l'ouverture du score de Yao (11e).  Les deux équipes ont terminé le match à dix, Dos Santos (51e) et Benhemine (78e) se faisant expulser par M. Richartz.

20
Mar
A HAMM

Un boulevard pour le F91, Differdange solide troisième

Dudelange encore accru son avance sur le Fola et Differdange s'affirme comme le candidat n°1 à la troisième place. Mondorf et Etzella respirent mieux. Au contraire de Rosport et Wiltz.

La Jeunesse a accroché le Fola dans le derby de la Métropole du Fer (1-1). N'Diaye a répondu à Dallevedove en seconde période. Un match nul qui fait les affaires du F91.

Samedi soir, Dudelange avait fait preuve d'efficacité pour terrasser un Progrès bien entré dans la partie, mais qui a trop rapidement reculé, laissant le seul Menaï trop isolé à la pointe de l'attaque.

Les Niederkornois auraient pu revendiquer un penalty pour une faute que l'arbitre belge a jugée à l'extérieur de la surface de réparation. C'est finalement le gardien Flauss qui a mis le leader sur les rails du succès en relâchant un centre à l'apparence anodine. Dave Turpel guettait l'occasion et en profitait un peu plus tard pour inscrire un doublé.

Cette défaite des Jaune et Noir profite à Differdange, impérial à Strassen (4-1). Cette victoire permet aux joueurs de Marc Thomé de s'installer confortablement sur la troisième marche européenne avec quatre points d'avance sur la Jeunesse. Des Bianconeri qui se déplaceront à Oberkorn dans quinze jours.

Ce succès net dans les chiffres a aussi sonné le réveil de Omar Er Rafik, muet depuis le match de reprise contre le RFCUL et qui a inscrit deux des quatre buts des siens ce dimanche.

Mondorf enfonce Rosport

Dans la lutte pour le maintien, l'US Mondorf a fait un pas important en s'imposant trois buts à rien à Rosport, un concurrent direct. Patrik Teixeira est resté sur sa lancée de la semaine dernière en faisant sauter le verrou en fin de première période. Fabrice Yao, le transfuge hivernal, a ouvert son compteur personnel en transformant un penalty et en inscrivant le dernier but du match.

Wiltz n'a pas relevé la tête après le naufrage de la semaine dernière. Les Nordistes se sont inclinés contre une équipe du Racing qui parvient à faire abstraction de l'agitation en coulisse pour signer un troisième succès de rang. Bernardelli avait ouvert la marque avant l'exclusion de Hennetier. Mais même en infériorité numérique, les joueurs de la capitale ont fait le break via l'inévitable Jahier.

Rumelange a lui dissipé ses derniers doutes en signant une belle victoire au RM Hamm Benfica et Etzella a gagné le match qu'il fallait, signant probablement la fin des espoirs de Grevenmacher de se maintenir parmi l'élite.

13
Mar
Jeunesse Esch

La Jeunesse en échec à Rumelange

Jules Diallo, plein de sang froid dans son face à face avec Marc Oberweis, a ouvert le score pour l'USR.

Jules Diallo, plein de sang froid dans son face à face avec Marc Oberweis, a ouvert le score pour l'USR.
Photo: Fabrizio Munisso

Dans la course à la troisième place du classement, la Jeunesse, dimanche après-midi, a été accrochée par une courageuse formation de Rumelange qui a ouvert le score par Diallo. C'est N'Diaye qui a rétabli la parité.

Le match et sa note:  à la pause si la Jeunesse mène largement au nombre de corners, c'est Rumelange qui rentre aux vestiaires le sourire aux lèvres. Jamais au cours des 45 minutes initiales, les Eschois ne sont apparus comme des potentiels occupants de la troisième marche du podium de la BGL Ligue. Seul N'Diaye, par deux fois, avait mis la pression sur le but d'un Schincker attentif pour se déployer de tout son long à la 20e minute et toujours aussi solide dans le temps additionnel de la première période lorsque l'ancien Messin avait tenté sa chance à l'entrée de la surface de réparation rumelangeoise.

Les locaux, quant à eux, campés sur un schéma en 4-1-4-1, ont attendu leurs adversaires pour placer des contres dont un, à la dixième minute, qui allait se concrétiser au tableau d'affichage par l'intermédiaire de Diallo (voir ci dessous).

Et N'Diaye surgit

La Jeunesse avait été mise sous pression par l'entremise de leurs hommes forts: les frères Cabral. Ezequiel d'abord  sur coup franc qui obligeait Oberweis à mettre les poings (6e), il reprenait ensuite un corner au premier poteau mais sa tentative de la tête n'était pas cadrée (26e). Il passait ensuite le relais à son frère Bertino qui lui aussi s'essayait de la tête (30e) avec un ballon qui traversait toute la défense puis avec un raid ponctué d'un frappe trop molle (41e).

Si Carlo Weis tentait d'insuffler du sang neuf à sa formation avec Portier et Deidda (à la place de Mélisse et de Todorovic sans doute touché), la réaction des visiteurs tardait à donner ses effets. Les locaux se montraient encore les plus incisifs à l'heure de jeu mais Lopes cafouillait la dernière passe pour E. Cabral (60e) et Oberweis captait bien le coup de tête décroisée de Diallo (61e).

Si la Jeunesse tentait de refaire son retard, elle manquait cruellement d'esprit de révolte. Elle parvenait toutefois à se fins grâce à son atout n°1: N'Diaye. Ce dernier s'emmenait le ballon dans la surface en jouant des épaules, suite à un contrôle et une frappe puissante il remettait les deux équipes à égalité (1-1, 74e).

Momar N'Diaye, ici à la lutte avec Samuel Correia, a sorti une belle épine du pied à la Jeunesse.  Momar N'Diaye, ici à la lutte avec Samuel Correia, a sorti une belle épine du pied à la Jeunesse.
Photo: Fabrizio Munisso

Un score de parité qui ne devait plus changer dans le dernier quart d'heure malgré la tentative de Siebert sur coup franc (84e) et les deux opportunités d'un Corral enfin retrouvé en fin de rencontre.

Une note de 12/20 vient récompenser la bonne volonté des locaux sur l'ensemble de la rencontre et une deuxième période des Eschois plus conséquente.

Le fait: du match: la défense à trois de la Jeunesse s'est fait surprendre dès la deuxième occasion rumelangeoise. Sur un contre rondement mené, Sahin ouvrait pour Diallo, le ballon passait au dessus de Mélisse, étrangement pris à défaut, et le numéro 17 des Bleus s'en allait défier Oberweis en face à face. Son plat du pied droit trouvait le poteau rentrant pour une logique ouverture du score (1-0, 10e).

L'homme du match:  Momar N'Diaye. L'attaquant sénégalais a été de tous les bons coups du côté de la Jeunesse. Déjà auteur de deux bonnes frappes au but en première période, l'ancien attaquant du FC Metz a, à lui seul, arraché le point du match nul pour les Bianconeri.

Ken Corral dans la tenaille rumelangeoise. Ken Corral dans la tenaille rumelangeoise.
Photo: Fabrizio Munisso

Rumelange - Jeunesse 1-1

Stade municipal de Rumelange, pelouse très bosselée, arbitrage de M. Kopriwa assisté de MM. Mateus Santos et Da Costa, 480 spectateurs. Mi-temps: 1-0.

Evolution du score: 1-0 Diallo (10e), 1-1 N'Diaye (74e).

Corners: Rumelange (3+0); Jeunesse (8+3).

Cartons jaunes: Siebert (48e, faute sur N'Diaye), I. Cabral (76e faute sur Fernandes) et R. Rodrigues (78e,  antijeu sur N'Diaye) pour Rumelange; N'Diaye (13e, pied haut sur R. Rodrigues), Menessou (65e faute sur Correia), Deidda (79e, faute sur Diallo) et Portier (82e, faute sur Diallo)  pour la Jeunesse.

RUMELANGE (4-1-4-1): Schinker;  Zinga (66e Donval), R Siebert, I. Cabral, . Rodrigues (cap.);  Correia; Diallo, Sahin (90+2 Depré), Lopes (80e Muhovic), B. Cabral; E. Cabral.

Joueurs non utilisés: Pauly et  Gomes. 

 Absents: Thior (suspendu), Pupovac et Kleber (blessés), Skenderovic et  A. Rodrigues (choix de l'entraîneur).

Entraîneur: Christian Joachim.

JEUNESSE (3-5-2): Oberweis (cap.);  Delgado, Hoffmann,Vitali; Todorovic (53e Deidda), Sardaryan,  Menessou, Fernandes, Mélisse (53e Portier); Corral, N'Diaye.

Joueurs non utilisés: Devas;  Kintziger,  D. Soares.

Absents: Martins et Molnar (blessés),   Do Rosario (choix de l'entraîneur).

Entraîneur: Carlo Weis.

Réactions

Raphaël Rodrigues (USR): "Le match a été très difficile pour les deux équipes en raison de l'état du terrain. Après l'ouverture du score, on a essayé de tenir mais la Jeunesse est revenue au score suite à un but qui sort de la norme. Le 1-1 est mérité et tous les points sont bons à prendre pour nous dans le contexte de la lutte pour le maintien."

Carlo Weis (Jeunesse): "Le mauvais état du terrain explique le fait que nous ne pouvions développer notre jeu. Je ne cherche pas d'excuse mais on ne peut pas jouer sur cette pelouse. Nous le savions à l'avance mais ce qui nous a cassé c'est cette erreur individuelle, une erreur de débutant de Bryan Mélisse sur l'ouverture du score. Il n'était pas dans le match c'est tout! Il nous fallait ensuite trouver la faille... et on ne pouvait pas la trouver en jouant parce que derrière, ils sont costauds et sont présents sur les longs ballons."

06
Mar
A Strassen

Wiltz renverse Differdange, le CSG surprend le Progrès

A la suite du match nul du Fola à Rosport (1-1), Dudelange compte six points d'avance sur les Eschois. Dans le bas du classement, Wiltz a signé une victoire importante contre Differdange (3-2) alors qu'Etzella a pris un point au RM Hamm Benfica (2-2). A noter également le premier succès de la saison de Grevenmacher.

Après le succès du F91 dans le match au sommet face à la Jeunesse, les troupes de Jeff Strasser n'avaient pas le choix et ils devaient s'imposer. Avec le but de Hadji (71e), on pensait les Eschois lancés mais le Victoria a eu les ressources nécessaires pour égaliser dans les dernières minutes par Lascak (89e). Un match nul qui ne fait pas du tout les affaires du champion en titre.

En déplacement à Wiltz, Differdange s'est rapidement rassuré en trouvant l'ouverture dè la 10e minute avec un nouveau but de Vandenbroeck (10e).  Bastos doublait les chiffres après 30 minutes (0-2). On pensait les hommes de Marc Thomé partis pour vivre une fin de match tranquille mais les Nordistes ont renversé la vapeur au cours de la seconde mi-temps grâce à Burkic (52e) et Civic (73e). Après les exclusions de Bettmer et Burkic, Keita a inscrit le but de la victoire pour les Wiltzois dans les arrêts de jeu (3-2).

 

Huit buts à Strassen

Strassen garde le rythme. La défaite du week-end dernier à Dudelange est oubliée. Les promus ont connu un début de match tonitruant face à Rumelange. E. Agovic avait trouvé la faille dès la 5e minute mais les visiteurs ont répliqué par Diallo (8e) et B. Cabral (12e). Mais les locaux ont repris le contrôle des débats en l'espace de 10 minutes avec un doublé de Jager (20e et 30e) et un but de Rondel (27e).

La fin de la 1re mi-temps était marquée par le double carton jaune de Thior. En infériorité numérique, les Rumelangeois relançaient pourtant le suspense grâce à E. Cabral (72e). Mais le but de Lourenco (83e) a tué définitivement le suspense. A noter encore dans les arrêts de jeu, l'exclusion du gardien de Strassen, Lex Menster.

Malgré une semaine agitée, le RFCUL s'est imposé sur la pelouse de Mondorf (1-3). Les joueurs de la capitale ont surtout profité des erreurs individuelles des locaux. Sur le premier but, Mutuale a complètement manqué sa passe en retrait et Bop en a profité pour placer hors de portée de Marques (24e). Et sur le deuxième but, c'est le dernier rempart de Mondorf qui est fautif après avoir relâché le cuir devant Lacroix (0-2, 42e).

Par la suite, Nabi a relancé les locaux mais son but n'a pas été suffisant (55e) et en fin de match, Jahier a fixé les chiffres à 1-3 (93e).

Dans le bas du classement, à l'instar de Wiltz, Etzella a pris un point sur la pelouse du RM Hamm Benfica (2-2). Ingrao (9e) a placé les visiteurs au commandement avant que les Aigles ne prennent l'avance (Stumpf et Ontiveros) avant la mi-temps. Mais dès la reprise, Novic a égalisé en faveur des Nordistes (48e).

Quant à la lanterne rouge, Grevenmacher, elle a signé ce dimanche, sa première victoire de la saison sur la pelouse du Progrès 1-2. Les buts mosellans sont tombés dans les 20 dernières minutes via Feltes (70e) et Makiadi (86e). Le but de Menaï, inscrit dans les arrêts de jeu n'a rien changé. Du côté de Niederkorn, rien ne va plus depuis la reprise puisque les hommes de Pascal Carzaniga affichent un bilan de 2 points sur 9.

28
Feb
Wiltz

Differdange et la Jeunesse ne se quittent plus

Les quatre équipes de tête ont gagné ce dimanche à l'occasion de la 15e journée de championnat. Par contre, le Progrès et Strassen ont laissé des plumes dans la course à l'Europe, tout profit pour Differdange et la Jeunesse.

Opposé à Strassen, le F91 a signé une huitième victoire de rang sur son terrain en prenant la mesure de son hôte du jour 1-0. Ce succès permet aux hommes de la Forge du Sud de rester en tête du classement. Mais le leader a souffert pour venir à bout des promus.

Après la rapide ouverture du score de Turpel (11e), les locaux n'ont plus trouvé la faille dans la défense visiteuse. Les Dudelangeois ont même fini à dix à la suite du second carton jaune de Daniel da Motta (80e).

Accroché la semaine dernière à Mondorf, le Fola a retrouvé le sens de la marche en disposant de Wiltz 5-0. La rencontre était déjà pliée au repos avec des buts de Souto (16e) et Hadji (43e). Au cours de la seconde période, les hommes de Jeff Strasser ont corsé l'addition avec un but de Bensi (65e) et un doublé de Dallevedove (80e et 82e).

Derrière le duo de tête, on retrouve un autre duo: Differdange et la Jeunesse.  Les Differdangeois ont dû attendre la  78e minute pour trouver l'ouverture face à Mondorf (1-0). Le but de Vandenbroeck permet aux coalisés de conserver leur 3e place au classement à égalité avec la Jeunesse.

En déplacement à Etzella, les Bianconeri ont signé une deuxième victoire de rang en 2016, à chaque fois sur le score de 1-0. L'unique but de la rencontre a été inscrit en 1re mi-temps grâce à Fernandes (23e).

Derrière le quatuor de tête, le Progrès n'y arrive plus en 2016. Deuxième rencontre et deuxième match nul. Samedi, les Niederkornois ont partagé l'enjeu au Racing 2-2. Privés entre autre de Jahier, Lahoussine ou encore Kébé, les joueurs de la capitale méritaient mieux.

Dans le bas du classement, Rosport se donne un peu d'air après avoir fait match nul sur la pelouse de Rumelange (1-1). Dos Santos avait pourtant ouvert le score (25e) mais I. Cabral a permis à l'USR de sauver un point en égalisant à la 36e minute.

Par contre pour Grevenmacher, cela sent tout doucement la fin. Les Mosellans ont longtemps tenu le match nul face au RM Hamm Benfica. Mais les Aigles ont pris leur envol après la 80e minute de jeu à la suite d'un but de Zinramà la 82e minute.

21
Feb
A Wiltz

Le Fola perd du terrain, Differdange cartonne

La reprise, surtout après sept semaines de pause en championnat, est toujours un moment particulier dans une semaine. A l'entame de ce nouveau championnat Wiltz - Rumelange et Strassen - Etzella, avec un peu d'avance sur leurs coreligionnaires ont donné le coup d'envoi de la deuxième partie de la saison.

Avant de retrouver le Fola et Differdange, Wiltz (12e) se devait de réaliser un résultat positif face à Rumelange (9e). Ce fut peine perdue pour la troupe de Henri Bossi surprise par un but de Gomes dès la neuvième minute. Une réalisation qui offre à Christian Joachim, le successeur de Marc Birsens, son premier succès au plus haut niveau.

Cette victoire ne fait pas gagner de place à l'USR mais elle lui permet de revenir sur les talons du RFCUL et de reprendre de l'avance sur les cinq derniers.

Ce n'était pas la foule des grands jours au complexe sportif Jean Wirtz (126 spectateurs) pour revoir l'UNA Strassen, l'équipe-surprise du tour aller, affronter une formation d'Etzella en très inconfortable position (13e).  La troupe de Patrick Grettnich a toutefois dû attendre la 40e minute pour forcer le verrou nordiste par Delgado, auteur de son cinquième but de la saison. Lourenco a fixé le score final (2-0) à la 90e minute.

Mondorf fait de la résistance

Dudelange et le Fola étaient en déplacement pour cette reprise, un retour aux affaires assez compliqué pour les deux ténors face à des clubs qui luttent pour leur survie en BGL Ligue. Sur le terrain du Camping, les hommes de Michel Le Flochmoan ont dû batailler pour ne pas concéder leur quatrième match nul de la saison. Les joueurs de la Forge du Sud ont fait la différence en moins de deux minutes par un très beau but de Dikaba et un autre de Da Mota. Rosport a entretenu l'espoir par Cardoso (86e) mais s'incline logiquement.

 

Les Dudelangeois disposent désormais de quatre points d'avance sur le Fola dont les ambitions ont été contrariées par une équipe de Mondorf très volontaire. Bensi, Hadji et consorts n'ont pas trouvé la faille et font la mauvaise affaire de la journée.

Si le mano a mano entre le leader dudelangeois et le Fola, champion en titre, va sans doute encore nous tenir en haleine,  la lutte pour la troisième place pour laquelle les postulants se bousculent est tout aussi intéressante. Strassen compte avoir son mot à dire pour contester cette position à Differdange, à la Jeunesse, tous deux victorieux et au Progrès qui a accroché un point au Cents.

Habitué aux débuts de match laborieux, Niederkorn version Pascal Carzaniga a inversé la tendance en ouvrant la marque très tôt sur la pelouse du RM Hamm Benfica grâce à Rossini qui a repris un corner de la tête (6e). Les Aigles ont répliqué par un but contre son camp de Ferino, avant la demi-heure, pour ensuite prendre les devants par Zinram (57e) avant que Bouzid n'égalise (2-2, 61e).

Touché dans un contact avec Valentin Poinsignon à l'approche de la vingtième minute de jeu, le gardien du RM Hamm Benfica, Chris Clément, a été transporté d'urgence à l'hôpital du Kirchberg. Le dernier rempart du Cents souffre de trois côtes cassées dont une a touché un poumon. Chris Clément devait être opéré dans la soirée de dimanche.

Le FCD03 déroule

Differdange, qui reçoit deux fois pour cette reprise, n'a pas tardé à prendre la mesure du Racing. En moins d'une demi-heure, le sort du promu, privé de Jahier (12 buts) était scellé. Le temps pour Jänisch d'ouvrir le score, suite à un coup franc de Bastos repris sur la barre par Vandenbroeck (15e), et pour Sinani de doubler la mise (24e). En infériorité numérique après l'expulsion de Kébé (38e), le RFCUL voyait son adversaire inscrire un troisième but, Jänisch s'offrant ainsi un doublé, puis un quatrième par Er Rafik, un cinquième par Bettmer et un sixième par Luisi. Sale journée pour le Racing!

Des deux renforts offensifs recrutés par Grevenmacher au mercato, seul Papassarantis était aligné d'entrée à la Frontière. Il s'est illustré avant la demi-heure de jeu,  mais l'équipe de Roland Schaack devait baisser pavillon avant la pause quand Corral, à cinq mètres de la ligne, trompait Augustyn suite à un corner de N'Diaye. Le CSG n'a pas pris l'eau mais enregistre son onzième revers de la saison.

C'est le match Racing - Progrès qui ouvrira le bal de la 15e journée.

07
Dec
Coupe Wiltz

Käerjéng s'offre le scalp de Differdange, fin de parcours pour l'US Esch

Le leader de la Promotion d'Honneur a frappé fort lors des huitièmes de finale de la Coupe de Luxembourg en éliminant le tenant du titre Differdange sur le score de 3-2. Dans l'affiche du jour, le F91 a écrasé la Jeunesse 5-0. A noter aussi les qualifications de Strassen, Mondorf et Rumelange.


Après 2014 et 2015, Differdange 03 n'inscrira pas son nom au palmarès de la Coupe de Luxembourg une troisième fois d'affilée  car ce dimanche, les joueurs de Marc Thomé ont sombré 3-2 sur la pelouse de Käerjéng.
Le leader de la PH a eu besoin d'un peu plus de 20 minutes pour mettre chaos une formation differdangeoise qui avait déjà subi un coup d'arrêt la semaine dernière en championnat (4-1 à Rumelange).
Benhamza (13e) Fernandes (30e) et Lebresne contre son camp (34e) ont permis aux locaux de prendre le large. Le but de Martin a permis aux visiteurs de réduire le score en fin de partie (89e) et Er Rafik a relancé le suspense (3-2, 90+1). En vain. C'est l'UNK qui disputera les quarts de finale.


Outre Käerjéng, le RFCUL sera lui aussi en quarts de finale après sa victoire 2-0 sur Rosport.


On attendait beaucoup du duel entre la Jeunesse et Dudelange. Mais la rencontre a très vite tourné en faveur des visiteurs, le F91 s'est imposé 0-5.


Parmi les autres rencontres du jour entre équipes de BGL Ligue, Strassen a pris la mesure d'Etzella 3-1 grâce à son duo Agovic-Jager. Mondon-Konan a rassuré les locaux après le réduction du score des Nordistes à la 68e minute. Monforf poursuit lui aussi son joli parcours, les locaux ont battu le RM Hamm Benfica 2-0 grâce à des réalisations de Pjanic (39e) et Marques (77e). 


Enfin le duel entre Rumelange et Wiltz a été insdécis. Il  a fallu attendre le dernier quart d'heure pour voir Pupovac ouvrir le score (78e). Un but synonyme de qualification pour l'USR. 


Par contre pour le Petit Poucet de ces huitièmes de finale, la belle aventure a pris fin face au Titus Pétange. Devant 25p personnes, les joueurs de D1 ont été battus par le plus petit écart. C'est Dzanic qui a inscrit le but de la qualification à la 38e minute.
Enfin dans la dernière rencontre de la journée, le Fola a corrigé le Progrès 0-4. 

30
Nov
Differdange

Le F91 champion d'automme, Differdange battu, Rosport enfonce le CSG

La 13e et dernière journée de BGL Ligue a été marquée par la défaite de Differdange à Rumelange mais aussi par le succès du F91 sur Mondorf. Une victoire qui permet aux Dudelangeois d'accrocher le titre honorifique de champion d'automne. Dans le bas du classement, Rosport a poussé encore un peu plus Grevenmacher vers la Promotion d'Honneur.


Le F91 passera donc les fêtes de fin d'année en tête du classement de la BGL Ligue. Ce dimanche, les joueurs de la Forge du Sud ont remporté leur 10e succès depuis le début de saison contre Mondorf (3-0). Mais pour Michel Le Flochmoan et ses hommes, il s'agit de la 7e victoire acquise à domicile en autant de matches. Le match était joué au repos après un doublé de Turpel (25e sur pen. et 32e) et un but de Cruz (45e).  


Le Fola reste dans le sillage des Dudelangeois. Les troupes de Jeff Strasser ont écarté le RFCUL par le plus petit écart sur un but de Françoise avant le repos (1-0). 


Derrière le  duo de tête, Differdange est tombé sur un os nommé Rumelange (4-2). Auteur d'un doublé, E. Cabral a été le grand artisan du succès rumelangeois. Après l'égalisation de Franzoni, l'USR est parvenue à se surpasser en seconde période pour reprendre les devants avec notamment des buts de Diallo (79e) et B. Cabral (88e).


Carlo Weis et ses hommes n'ont pas mis à profit la défaite de Differdange à Rumelange, la Jeunesse et le RM Hamm Benfica ont fait match nul 2-2. Pourtant, les Eschois avaient toutes les cartes en mains pour s'imposer. Ils menaient 0-2 au repos  grâce à Corral (9e) et N'Diaye (40e). Mais les locaux ont relancé le suspense par Arantes (70e) avant d'accrocher un point dans les arrêts de jeu avec un but de Pinna(90+3). 


Le Progrès profite du revers differdangeois et du match nul de la Jeunesse pour se replacer dans la course à l'Europe après sa victoire sur Strassen 4-2. Les Niederkornois ont, une nouvelle fois, été menés au score avant de se ressaisir par la suite.


Dans le bas du classement, Rosport a signé une victoire capitale dans la course au maintien, le Victoria s'est imposé 0-2 sur la pelouse de Grevenmacher. Des buts signés Steinbach et Lascak qui permettent aux Rosportois de se donner un peu d'air. 


Le derby du Nord entre Etzella et Wiltz n'a pas connu de vainqueur (1-1). Osmanovic avait ouvert le score sur penalty (24e) et il aurait pu être l'homme du match mais l'attaquant wiltzois a manqué un penalty à la 75e minute. Les Ettelbruckois sont finalement revenus dans le match à la suite d'un but contre son camp par Cheriak (90e). Un résultat qui ne fait pas les affaires de Claude Ottelé, ni de Henri Bossi. 


Le week-end prochain, place aux huitièmes de finale de la Loterie Nationale Coupe de Luxembourg, quant au championnat, la reprise est programmée le 21 février 2016. 

23
Nov

La Jeunesse au forceps, le CSG à la trappe

 

Deux demi-surprises ont égayé les seizièmes de finale de la Coupe de Luxembourg. Grevenmacher et Norden ont été éliminés par des équipes de niveau inférieur. Rumelange, le Racing et Mondorf ont dû cravacher pour passer au tour suivant.

Käerjéng qui bat Grevenmacher: peut-on encore parler de surprise? Pas au regard du calamiteux premier tour des Mosellans en championnat alors que l'UNK mène bien sa barque en PH. Correia a inscrit le seul but du match.

Alors que l'US Esch n'a pas fait un long voyage pour rien en punissant Norden (3-0), Hostert a lui donné du fil à retordre à Mondorf, mais les pensionnaires de BGL Ligue ont inversé la tendance pour finalement émerger dans les arrêts de jeu sur un but de l'inévitable Nabli.

Bien mal embarqué à Hesperange (0-2), le Racing a remis les clefs du succès à l'inévitable Julien Jahier, auteur des trois buts de son club dont deux sur penalty. A Mamer, c'est Bertino Cabral qui a fait sauter le verrou en prolongation avant de fixer les chiffres en fin de match.

Doublé aussi pour Sanel Ibrahimovic à Erpeldange. Dans la grande famille des qualifications logiques, le Fola accompagne Dudelange, Strassen, le Progrès, Rosport et Differdange.

La Jeunesse, elle, a pu compter sur un Momar Ndiaye déchaîné pour se sortir de l'ornière à Canach. Le Sénégalais a inscrit les quatre buts de son équipe dont trois en prolongation.

La logique avait aussi dicté sa loi lors des premiers matches de ces huitièmes de finale avec la victoire d'Etzella vendredi à Bissen deux buts à un. Le lendemain, Wiltz a fait le travail à Schieren avec des buts d'Osmanovic, Cheriak, Keita et Kalabic. Le derby du Bassin minier a lui tourné en faveur de Pétange, vainqueur quatre buts à trois à Rodange.

Une seule partie a été remise. Elle devait opposer le Sporting Bertrange au RM Hamm Benfica.

Le tirage au sort des huitièmes de finale aura lieu ce lundi à 12h30 à la Brasserie Bofferding. Les rencontres sont programmées le dimanche 6 décembre.

 

 

08
Nov
A Fola

Differdange accroche le F91, Wiltz respire

En obtenant le point du match nul (2-2), lors de la 12e journée de BGL Ligue, Differdange a ralenti le F91 dans sa course au titre. En bas de classement, Wiltz a obtenu son deuxième succès de la saison dans le match de la peur contre Grevenmacher (3-2).


Alors que l'écurie du "patron", Leopard Racing, fêtait le titre mondial de Danny Kent en Moto3 à l'issue du Grand Prix de Valence, le F91 s'en allait défier le FC Differdange 03. Mais la fête ne s'est pas entièrement poursuivie puisque la formation de Michel Le Flochmoan, qui faisait son retour dans la Cité du Fer, a dû se contenter d'un point (2-2). 


Les deux protagonistes se sont partagés le temps de jeu. Ibrahimovic, qui n'était pas titulaire contre le Fola (2-0), samedi dernier, s'est montré particulièrement opportuniste en trouvant le chemin des filets à deux reprises avant la demi-heure de jeu (24e et 29e). Un coup d'assommoir qui n'a pas mis un terme aux ambitions de Differdangeois qui ont réagi en seconde période par Er Rafik (50e). Le 11e but du Français a relancé la rencontre et c'est Sinani (84e) - suite à un penalty discutable -  qui a rétabli la parité contre le leader qui a terminé à dix après le carton jaune-rouge de Malget (80e). 


Le Fola tente de suivre le rythme imposé par Joubert et ses partenaires et Rumelange n'a pas fait longtemps illusion puisque deux minutes ont suffi au champion en titre pour prendre une option sur un neuvième succès. Ce sont Hadji (11e) et Klapp (13e) qui se sont chargés de placer les Rouge et Blanc sur orbite. Un succès quelque peu contesté après la réduction du score d'Ezequiel Cabral (63e) mais Bensi a scellé le score final à l'entrée du dernier quart d'heure (3-1).


En cas de défaite des Differdangeois, la Jeunesse avait l'occasion de sauter sur la troisième marche du podium à condition de prendre le meilleur sur le Racing au Verlorenkost. Le FCD03 ne s'est pas incliné et les Bianconeri n'ont pu faire mieux que  0-0 face au Racing réduit à dix après l'expulsion de son gardien Hahm (48e). Menessou aussi a vu rouge (85e). Les Eschois de Carlo Weis restent donc dans le sillage de Differdange.Wiltz remporte le duel de la peur


A chaque fois que Strassen s'est incliné à l'extérieur, l'UNA a remis les pendule à l'heure à domicile. Mais la réception du RM Hamm Benfica, pour ce duel entre promus, s'annonçait compliquée en raison de la suspension de deux des trois défenseurs habituels (Dos Santos et Kerger) ainsi que de l'absence, toujours pour suspension, de Lourenco, le spécialiste des coups de pied arrêtés. Les Aigles qui restaient sur un revers à domicile contre Rosport (2-3) ont pris un point (0-0) sur la pelouse de la formation de Patrick Grettnich qui reste cinquième du classement.


Le Progrès de Pascal Carzaniga, qui restait sur une démonstration face à Wiltz (4-1), s'est fait surprendre dès la première minute sur le terrain du camping (Lascak). Niederkorn, qui avait connu pareille mésaventure face à Osmanovic et aux Nordistes, a dû batailler pour revenir au score par l'intermédiaire de Rossini (58e), qui semble avoir trouvé la bonne carburation,  avant de prendre un avantage définitif par Menaï (66e), tout juste revenu de blessure,  Cassan (79e)  et Garros (85e) . Le FC Victoria n'a toujours pas gagné sur sa pelouse et redevient relégable car le FC Wiltz a pris les trois points et Etzella a accroché un nul à Mondorf.


Heinz était de retour au sein de la défense centrale du CSG et l'ex-international n'a pas tardé à le faire savoir en ouvrant la marque à Wiltz (5e) pour une rencontre ô combien capitale pour l'avenir des deux formations parmi l'élite. Mais la joie de Roland Schaack fut de courte durée, Souza (22e) et Verbist (43e) se chargeant de remettre la troupe d'Henri Bossi en bonne position avant le retour aux vestiaires. Verbist (66e) a porté la marque à 3-1 (66e) . La réduction du score de Steinmetz (72e) ne servira à rien. Les Wiltzois se donnent ainsi une bouffée d'oxygène alors que le CSG, qui a enfin trouvé le chemin des filets, n'en finit pas de sombrer.


Enfin, Mondorf recevait une formation d'Etzella elle aussi dans de sales draps avec ses huit défaites. Pjanic (28e) a ouvert le score pour des locaux qui peuvent remercier Worré pour avoir préservé son but par quelques réflexes de toute beauté, en première mi-temps, comme en deuxième après l'égalisation suite à un but contre son camp de Kuduzovic (56e). La troupe d'Arno Bonvini a manqué une belle occasion d'engranger son quatrième succès de la saison. 

01
Nov
RFCUL

Rosport se donne de l'air, la Jeunesse à l'usure

La 11e journée de championnat a été marquée par la victoire de Dudelange dans le match au sommet et les succès de Rosport et de Differdange en déplacement. A noter également un duel spectaculaire entre la Jeunesse et Strassen 4-3.


Le F91 a signé la bonne opération de la journée en disposant du Fola 2-0. Un succès qui permet aux joueurs de la Forge du Sud de compter quatre points d'avance à deux journées de la mi-championnat.


Derrière le duo de tête, on retrouve Differdange. Les troupes de Marc Thomé ont battu Etzella 2-3. Les Nordistes avaient ouvert la marque par Khune (23e) mais les visiteurs ont rapidement répliqué par Martin avant le repos (39e). C'est au cours de la seconde période que les coalisés ont fait la différence par Er Rafik (49e) et un penalty de Franzoni (70e). Le but d'Augusto dans les arrêts de jeu n'a pas suffi.


Dans l'autre affiche du jour, on a assisté à un duel spectaculaire entre la Jeunesse et Strassen 4-3. Les visiteurs ont pris l'avance par Jager à deux reprises (0-1 et 2-3) mais les Bianconeri sont à chaque fois revenus dans le match et ils ont même pris l'avance juste avant le repos 2-1 (N'Diaye). A noter que les promus ont évolué à dix durant la seconde période à la suite de l'exclusion de Kerger et même à neuf après le deuxième carton jaune de Silva (88e). Moment choisi par N'Diaye pour inscrire son deuxième but de la soirée (90e).


Pascal Carzaniga a fêté sa première victoire à la tête du Progrès. Battu la semaine dernière à Mondorf, le club de Niederkorn a pris la mesure de Wiltz 4-1. Les hommes de Henri Bossi avaient ouvert le score par Osmanovic en début de match (7e). Mais les Jaune et Noir ont corrigé le tir par la suite avec des buts de Bossi, Rossini, Poinsignon et Cassan.


Dans le bas du classement, Rosport a signé un succès important sur la pelouse du RM Hamm Benfica 2-3. Le Victoria était mené 2-1 à la pause et après l'égalisation de dos Santos après l'heure de jeu, Lascak a offert les trois points aux siens dans les arrêts de jeu. 


Le duel entre Grevenmacher et Mondorf n'a pas suscité l'enthousiasme, les deux équipes se quittent dos à dos (0-0).


Enfin le RFCUL s'est imposé en déplacement, 2-4 sur la pelouse de Rumelange. Les locaux ont mené 2-0 grâce aux frères Cabral avant que Jahier, auteur d'un triplé, et Sinani ne renversent la vapeur en faveur du club de la capitale. 

26
Oct
F91

Le F91 et le Fola prêts pour le choc, Mondorf se paie le Progrès

Après des premières mi-temps compliquées, le F91 et son dauphin le Fola ont fait régner l'ordre, abordant le choc de samedi prochain dans de bonnes conditions. Mondorf a gâché les débuts de Pascal Carzaniga à la tête du Progrès. Strassen s'est adjugé le derby.


C'était une formalité sur le papier. Ce fut beaucoup moins évident sur le terrain. Dudelange et le Fola ont dû s'appliquer pour s'imposer et conserver leur place au classement général.
Le leader dudelangeois pensait avoir fait le plus dur en ouvrant rapidement la marque à Rumelange par Ibrahimovic (7e), mais Kaewu Cabral a remis Rumelange sur les bons rails en fin de première période. Da Mota a inscrit son cinquième but de la compétition avant que le même Cabral ne redonne un point à l'USR. Mais Da Mota, fêté vendredi soir pour le plus beau de l'année, en a mis un deuxième puis un troisième très importants ce dimanche. Ceux qui donnent la victoire au F91 (4-2).


Le Fola, lui, s'est retrouvé mené par une équipe ettelbruckoise décomplexée depuis la prise de pouvoir de Claude Ottelé. Novic permettait aux Nordistes de mener à la pause, mais Klapp puis Hadji ont fait basculer le match en cinq minutes. Ryan Klapp s'offrant même un doublé.
Le Top 6 inchangé
Les six premières équipes ont gagné ce dimanche. Strassen a conservé sa troisième place en s'adjugeant le derby de la capitale deux buts à un. Mickael Jager en profitant pour rejoindre au classement des buteurs Julien Jahier, suspendu.


Differdange a lui  fait le travail pour conserver sa place au pied du podium. Rodrigues a fait sauter le verrou mosellan peu avant la demi-heure. P. Ribeiro, Luisi et Bastos donnant au score une allure plus sévère après la pause.


La Jeunesse et le RM Hamm Benfica ont bien négocié deux déplacements périlleux chez des adversaires en manque de points. Les Eschois avaient fait le plus difficile en menant deux fois à rien à la pause, mais Förg a maintenu Rosport sous perfusion. Insuffisant pour se donner de l'air en bas de classement.


Comme Wiltz qui n'est pas parvenu à revenir à la hauteur d'un adversaire hammois que Souza avait placé aux commandes sur un but contre son camp. Les Nordistes éprouvent toujours autant de difficultés à marquer dans les filets adverses.

Mondorf, bête noire du Progrès
Mondorf avait déjà joué un sale tour au Progrès la saison dernière au stade John Grün. Cette fois, le club thermaliste s'est à nouveau imposé alors que Pascal Carzaniga faisait son baptême du feu à la tête des Jaune et Noir. Nabli et Kuduzovic ont permis aux locaux de prendre leur aise, Rossini ne faisant qu'atténuer la marque en toute fin de rencontre.
L'USM avait mené au score les trois derniers matches avant de s'incliner. Cette fois, le club entraîné par Arno Bonvini prend trois points importants dans l'optique du maintien. 

18
Oct
A Ettelbruck

Dudelange conserve les rênes du classement

Après le derby de la Cité du fer qui a donné vendredi le coup d'envoi de la 9e journée de BGL Ligue, le F91 Dudelange a conservé les commandes du championnat, ce dimanche, en disposant du Racing au terme d'un match animé (4-2) .

Vainqueur du CSG au stade op Flohr (2-0), le Fola maintient la pression alors qu'Etzella version Ottelé s'est imposé.


Michel Le Flochmoan a bien fait de faire confiance à Turpel, le jeune international qui rongeait son frein en début de saison a lâché les chevaux. Auteur d'un doublé avant la trêve hivernale face à Etzella, l'ancien Ettelbruckois a récidivé face aux promus du Racing. Mieux même, il s'est offert un coup du chapeau en inscrivant un troisième but personnel à la 71e minute au terme d'une rencontre animée à plus d'un titre. Pedro s'est vu refuser un but d'un à fait régulier à la 24e minute, d'après M. Schaack, suite à un coup franc. Jahier, l'ancien de la maison dudelangeoise qui avait ouvert la marque pour son ancien club sur penalty (10e), n'a pas fini la rencontre pour un deuxième carton jaune (58e). Ibrahimovic a vu le deuxième penalty accordé au F91 (le premier a été transformé par Turpel) être stoppé par Ménétrier (59e) et c'est Marques qui y est allé de son but, le deuxième de cette saison, pour enfoncer le clou. Le dernier mot est revenu à Sinani (4-2, 86e).


En déplacement chez le dernier de la classe,  Grevenmacher, la Fola a fait la différence par Dallevedove (18e) et Bensi (58e). Un résultat logique qui permet au champion en titre (22 points) de devancer Differdange de quatre points.


Rosport a longtemps cru tenir le bon bout sur la pelouse de Strassen. Förg (17e), Poloshenko (37e) et Steinbach (.65e (s.p. ) ont à chaque fois donné l'avantage au  Victoria, mais Jager (31e,  83e) et Agovic (58e) ont maintenu le navire du promu à flot avant que ce dernier (90+2)  n'offre la victoire à l'UNA (4-3).


Rosport est désormais avant-dernier juste derrière Wiltz (5 pts), victime logique de la Jeunesse qui sur ses terres  a chargé Molnar (34e) et N'Diaye (55e s.p.) de faire la différence, car l'Etzella de Claude Ottelé  a engrangé sa deuxième victoire de la saison. Un petit but d'Augusto (78e)  a fait le bonheur des Nordistes face à Rumelange.


Le RM Hamm Benfica s'en est remis à Stumpf (78e, 82e, 90+4) pour dominer une formation de Mondorf réduite à dix après l'expulsion de Pjanic (54e)  et qui avait ouvert le score par Mutuale (41e).


Vendredi, en match avancé de cette 9e journée, le FC Differdange 03 avait pris la mesure de son voisin de Niederkorn sur le score de 1-0. C'est Yéyé, suite à un exploit personnel, qui avait offert un quatrième succès consécutif au FCD03 sur la pelouse de son « meilleur ennemi ». 

27
Sep
Greven

Dudelange prend les commandes, succès pour Rosport et Wiltz

Le F91 a profité du match nul du Fola contre le Progrès samedi (1-1) pour s'emparer de la tête de la BGL Ligue après sa victoire 6-0 contre Etzella. A noter également les premières victoitres de Rosport, au RFCUL, et de Wiltz, contre Strassen. 


Face à une équipe nordiste nageant en plein doute après le départ de son entraîneur Nicki Wagner, Dudelange n'a pas musardé en chemin. Les hommes de Michel Le Flochmoan menaient déjà 2-0 après 11 minutes grâce à Nakache et Ibrahimovic. Turpel, à deux reprises, Nakache à nouveau, et Marques ont fixé les chiffres à 6-0.


Differdange 03 est l'autre grand bénéficiaire de ce dimanche grâce à son succès 4-1 face au RM Hamm Benfica. Auteur d'un doublé en 4 minutes, Er Rafik a placé ses couleurs sur les bons rails. Les visiteurs ont relancé le suspense via un penalty de Pinna (34e), Mais l'exclusion de Veiga en début de seconde période a coûté cher aux Aigles. Peu après l'heure de jeu, Luisi (65e) et Caron (72e) rassuraient les locaux.


Dans le bas du classement, cela bouge également puisque les deux derniers du classement ont enfin gagné. En déplacement au RFCUL, Rosport a enfin signé sa première victoire de la saison: un succès net et sans bavure 0-4 conquis en début de match avec des réalisations de Pott (4e),  Schulz (19e), dos Santos (21e), Weirich (64e).


Victoire également pour Wiltz. Les Nordistes ont battu Strassen par le plus petit écart grâce à un but de Keita (54e). Conséquence des succès du Victoria et de Wiltz, c'est Grevenmacher qui se retrouve lanterne rouge de la BGL Ligue. Les Mosellans ont été battus par Rumelange 2-1, les frères Cabral ont à nouveau été déterminants.  Gaspar avait répondu au but de E. Cabral à éa 88e minute. Mais I. Cabral a isncrit le but victorieux des locaux dans les arrêts de jeu. 


Enfin la Jeunesse s'est imposée sur le fil à Mondorf (1-2) grâce à un but contre son camp de Mutuale dans les arrêts de jeu. 

21
Sep
A Progres

Le Fola et le F91 d'une courte tête, Strassen revient de nulle part

Vainqueurs avec un but d'écart, le Fola et Dudelange campent sur leur position au terme d'une septième journée marquée par le succès sur le fil de Strassen contre Mondorf. Le Racing signe un 12/12 après sa nette victoire au Deich. Le Progrès reste en embuscade.

La tâche du Fola s'annonçait plus difficile que celle de Dudelange sur le papier, mais les joueurs de la Forge du Sud n'ont distancé Grevenmacher que d'un but ce dimanche après-midi. Une réalisation signée Daniel da Mota en première période.


Stefano Bensi s'est une nouvelle fois montré décisif pour le Fola. Le champion en titre avait semble-t-il fait le plus dur en menant rapidement deux buts à rien au Cents, mais le promu hammois a trouvé les ressources nécessaires pour revenir au score via Ribeiro et Stumpf. Le Fola inflige ainsi sa première défaite au RM Hamm Benfica sur sa pelouse et conserve un point d'avance sur Dudelange.


Mondorf pensait bien tenir le scoop du jour en menant un but à rien à Strassen. Une réalisation signée Mutuale à la fin du premier acte. L'exclusion de Kerger en début de seconde période offrait un boulevard au club thermaliste, mais le promu allait renverser la vapeur en fin de match grâce à un doublé de Jager.
Le Racing a lui enchaîné un quatrième succès consécutif. Une victoire en deux temps qui s'est dessinée en seconde période et en trois minutes lorsque les deux buteurs patentés du club de la capitale ont fait gonfler leur capital personnel. Jahier donnant l'avantage aux visiteurs avant que Bop ne creuse l'écart. En première période, Sinani avait répondu au but d'ouverture de Novic.


Le Progrès gagne mais perd Bouzid


Battu pour la première fois de la saison la semaine dernière à Dudelange, le Progrès a retrouvé le sourire samedi soir en dominant Rumelange deux buts à rien. L'équipe de Niederkorn a survolé les débats en première mi-temps, ne regagnant les vestiaires qu'avec un but d'avance. Le penalty converti par Bouzid mettait les Jaune et Noir à l'abri, mais ce but a curieusement dopé les ardeurs rumelangeoises en même temps qu'il anesthésiait le Progrès.


 Il a fallu deux arrêts de grande classe de Flauss pour empêcher les Bleus de revenir dans la rencontre. Si l'USR a perdu Sahin, le Progrès déplore le carton rouge inutile de Bouzid pour une faute de main en toute fin de match. Un acte gratuit qui privera le roc de la défense niederkornoise du choc de samedi prochain au Fola.


Dans le match de la peur, Rosport et Wiltz ne sont pas parvenus à se départager. Ce n'est pas faute d'avoir essayé pour des les joueurs du camping mal récompensés de leurs efforts face à des Wiltzois valeureux et venus visiblement prendre un point. Mission accomplie.
Ce lundi à 19h30, la Jeunesse tentera de dépasser Differdange qui reste sur trois victoires d'affilée. 

13
Sep
Benfica

Le F91 dans le sillage du Fola

La victoire de Differdange sur Strassen 2-0 ce dimanche soir offre la pole au Fola qui a remporté le derby eschois, face à la Jeunesse (4-1) lors de la 6e journée de BGL Ligue. A noter également la belle victoire du F91 sur le Progrès 2-1.


 Devant plus d'un millier de spectateurs au stade Emile Mayrisch, les hommes de Jeff Strasser ont fait plier la formation de Carlo Weis sur le score de 4-1. Bensi avait trouvé l'ouverture à la 28e minute mais Corral remettait les visiteurs à égalité à deux minutes du retour aux vestiaires et juste après l'entrée en jeu de Mélisse à la place de Deidda. Le Fola allait faire la différence, une première lorsque Laterza servait Hadji (2-1, 62e),  une deuxième fois quand Hornuss était à la conclusion d'une belle phase de jeu (3-1, 66e) et une troisième avec le doublé de Bensi (4-1, 86e) qui refermait ce nouveau chapitre entre les "frères ennemis" de la Métropole du Fer.


Outre le derby eschois, l'affiche du jour opposait Dudelange au Progrès, le 4e et le 5e avant cette sixième journée de championnat. Après un 0-0 à la pause, l'ouverture du score est venue de Rossini qui a transformé un penalty mais la joie des visiteurs a été de courte durée puisque Pedro logeait la balle au fond du but de Flauss moins de soixante secondes plus tard. Le même Pedro récidivait pour offrir au F91 sa quatrième victoire de la saison.


Face à une formation rumelangeoise fort diminuée, entre les blessures des uns (Diallo, Rodrigues, Vaz Rodrigues), la suspension de Zinga  et les sanctions prises envers d'autres (E. et B. Cabral), le RM Hamm Benfica a aussi enregistré son quatrième succès de l'excercice 2015-2016. Les Aigles ont fait la différence au retour des vestiaires par l'intermédiaire de Stumpf (49e) et de Ribeiro (53e). Ontiveros, à l'heure de jeu, a enfoncé le clou avant une fin de rencontre échevelée (2-5). La troupe de Dino Topmöller passera un test grandeur nature dimanche prochain avec la visite du Fola.


Henri Bossi, comme Marc Birsens, a dû composer avec les différents forfaits pour essayer de mettre sur pied une formation wiltzoise qui tienne la route au stade Achille Hammerel. Mais les espoirs des Nordistes de ramener un résultat positif ont rapidement été annihilé par le Racing, Bop (14e et 41e) se chargeant d'offrir une belle option, à la pause, pour un troisième succès du promu.  Déjà auteur 'un doublé contre le CSG, lors de la dernière journée, Jahier n'a pas été en reste et a porté son score personnel à 7 unités. Le Racing se cale ainsi confortablement dans le sillages des "gros bras" de la compétition.

Battu dans la capitale, le FC Wiltz 71, qui aurait toutefois pu ouvrir le score par Albanese dès la 2e minute, a laissé la lanterne rouge  Rosport qui a enregistré, sur la pelouse de Mondorf, son sixième revers consécutif.  Le Victoria est pourtant entré ultra rapidement dans la partie puisque Weirich ouvrait le score après seulement 47  secondes de jeu alors que Lascak y allait de son but juste avant la pause. Mais le salut de l'USM est venu de Nabli, l'homme du match, qui s'est offert un coup du chapeau (16e, 52e, 81e). Mondorf se donne ainsi un peu d'air au classement.


Samedi, Etzella a entrevu son deuxième succès de la saison, Kühne et Novic offrant un bel avantage à la troupe de Niki Wagner après 37 minutes de jeu mais au cours d'une rencontre marquée par cinq cartons jaunes, un jaune-rouge et trois expulsions directes, Bechtold et Peters permettaient au CSG de Roland Schaack d'arracher un point. Un match nul qui n'arrange les affaires de personne.


Cette 6e journée s'est clôturée ce dimanche avec le succès de Differdange sur Strassen 2-0. Les locaux ont infligé un premier revers aux promus depuis le début de saison. 

27
Aug
A Jeunesse

La Jeunesse sur le fil, Differdange enchaîne, Strassen sensationnel

Strassen a pris seul la tête de la BGL Ligue à la faveur de son succès contre le Fola quatre buts à deux. Dudelange a lâché deux points au Cents. Kintziger a permis à la Jeunesse d'émerger sur le fil. Le Progrès et Differdange respirent mieux.


Où s'arrêtera donc le promu strassenois? Après avoir tenu Dudelange en échec il y a dix jours, le FC Una s'est payé le scalp du champion en titre (4-2). Le Fola n'avait pas encore abandonné le moindre point avant son déplacement dans les faubourgs de la capitale. 


Dudelange est passé par toutes les couleurs de l'arc-en-ciel au Cents. Réduit à dix juste avant la pause, le F91 aurait toutefois pu l'emporter en fin de match mais Nakache a manqué la transformation d'un penalty. Ibrahimovic était sur le banc. Frédéric Marques aussi mais n'est pas entré en jeu. Son heure va-t-elle sonner après la mini trêve?


La Jeunesse est passée par un trou de souris pour se défaire de son voisin rumelangeois. Marc Oberweis a rendu une nouvelle clean sheet et Kintziger a joué les buteurs de service dans une fin de match agitée qui a vu Zinga et Tonini expulsés.


Lancé par sa victoire contre Wiltz, Differdange est resté sur son élan pour corriger une équipe rosportoise toujours en quête de son premier point. Le club de la Sûre s'est retrouvé à dix à la 34e minute avec l'exclusion de Gaspar. Omar Er Rafik avait déjà frappé avant et en profitera pour soigner ses statistiques après avec un second but personnel. Gonçalo Almeida a lui aussi participé au festival offensif des visiteurs.


Le Progrès a profité de la venue d'Etzella pour repartir de l'avant. Pino Rossini a, au passage ouvert son compteur personnel, inscrivant les deux premiers buts du club de Niederkorn. Les choses ne s'arrangent pas pour les Ettelbruckois battus pour la quatrième fois consécutivement et qui ont encaissé la bagatelle de 20 buts en 360 minutes.


Enfin, le Racing a enquillé un second succès de rang après sa victoire contre Mondorf. C'est à Grevenmacher, une nouvelle fois muet offensif, que le club de la capitale s'est donné de l'air. Et Julien Jahier en a profité pour soigner ses statistiques. 

23
Aug
Strassen

Premières victoires pour Differdange et le Racing, le Progrès cale

Differdange et le RFCUL ont enfin signé leur premier succès dans la compétition. Les dauphins du Fola la saison dernière ont fessé Wiltz (5-0) alors que le Fola a dominé Rosport (2-0). Le Progrès a lâché du lest et Strassen poursuit son solide parcours.


Le Fola a pris son temps pour distancer Rosport et continuer son sans-faute dans la compétition. Françoise a fait sauter le verrou visiteur dès le retour des vestiaires et Laterza a ouvert son compteur personnel. Le champion en titre est toujours seul en tête après son douze sur douze.


Dans le match au sommet du jour, Dudelange a infligé à la Jeunesse sa première défaite de la saison et Oberweis est enfin allé rechercher le ballon dans ses filets après trois clean sheet. Nakache a inscrit le seul but du match et les Sang et Or gardent le Fola en ligne de mire.

Ils sont toujours accompagnés par l'étonnant promu de Strassen, vainqueur deux buts à rien à Rumelange. Delgado après l'heure de jeu et Rondel en fin de match ont permis aux visiteurs de signer leur troisième succès depuis le début de la saison. Le conte de fée se poursuit pour l'équipe de Patrick Grettnich.


Differdange a dissipé ses doutes entrevus depuis le début de saison en signant son premier succès de la saison. Les dauphins du Fola la saison dernière ont dominé Wiltz grâce au premier but d'Almeida sous ses nouvelles couleurs et des réalisations de Er Rafik, Luisi (x2) et Martin. 


Le Progrès, lui, a dû lâcher du lest le long de la Moselle. Le CS Grevenmacher a pris son premier point de la saison au terme d'une partie peu emballante.


Le Racing, toujours en quête d'un premier succès en BGL Ligue, a remis les clefs du camion à Jahier. L'ancien buteur de Dudelange a trouvé deux fois la faille dans la première partie de la rencontre et le but de Guerra a redonné espoir à Mondorf mais l'US n'a pas trouvé la parade pour prendre un point.


Samedi, le RM Hamm Benfica avait signé son troisième succès de la saison (4-0), clouant un peu plus Etzella au pilori. Le club nordiste vient d'encaisser la bagatelle de seize buts en trois matches, perdant au passage son gardien Lazitch. Le buteur des Aigles Patrick Stumpf, s'est réveillé en inscrivant deux buts. 

16
Aug
A Rosport

Le Fola prend seul les commandes

La troisième journée de BGL Ligue a apporté son lot de surprises. Strassen et Dudelange n'ont pu se départager alors que le Fola, lui, n'a pas tremblé à Wiltz. Differdange ne décolle toujours pas et la Jeunesse s'est offert un récital offensif. 


On savait les hommes de Patrick Grettnich capables de faire feu de tout bois mais le F91 de Michel Le Flochmoan paraissait un morceau trop gros à avaler. Mais c'est que le promu a de l'appétit! Et si Da Mota avait ouvert le score (23e), Mondon a répliqué (45e) et Alomerovic (64e) mis les siens sur le chemin du succès avant que Turpel n'égalise à la 77e minute. Le Fola ne s'est donc pas fait prier pour prendre les commandes. Les joueurs de Jeff Strasser ne se sont pas laissés surprendre à Wiltz grâce à des réalisations de Dallevedove (45e) et Bensi (68e). 


Mis logiquement en échec par Wiltz (1-1), dimanche dernier, Rumelange, grâce à un but de Pupovac à la sortie du premier quart d'heure, a pris les trois au Camping chez une formation de Rosport qui n'arrive plus à faire la loi chez elle et qui va ainsi au devant d'une cruelle désillusion en fin de saison.

Differdange et Mondorf étaient à la recherche de leur premier succès. Les deux équipes, qui ont fait match nul 2-2, devront encore patienter pour collecter trois points. Décidément, on a du mal à digérer la Coupe d'Europe dans la Cité du Fer. 


Les Bianconeri sans pitié


Le carton du jour nous est venu de la Frontière où l'on disait la Jeunesse version Carlo Weis solide mais peu entreprenante sur le plan offensif. C'est Etzella qui a fait les frais de la nouvelle arme fatale des Bianconeri: Momar N'Diaye. Le Sénégalais, buteur à Grevenmacher lundi, a de nouveau fait parler la poudre dimanche en inscrivant un triplé. Soares, Do Rosario et Deidda alourdissant encore le score en défaveur des Nordistes. 
En recevant le Racing, le Progrès a fait le métier pour mettre à la raison son visiteur du jour. Dragovic (6e) a ouvert le score en marquant contre son camp et  Poinsignon (60e), intenable en ce début de saison, a donné un avantage à ses couleurs que le seul Jahier (77e) a pu contester.

Enfin, le RM Hamm Benfica, en s'imposant nettement 3-0 (Gomes, Toppmöller et Rizzi), a conquis son deuxième succès et enfoncé un peu plus une formation de Grevenmacher qui n'y arrive toujours pas. 


Jeunesse - Dudelange sera à l'affiche de la 4e journée dimanche prochain. 

11
Aug
cid B1E60B36-AC79-4DB9-82C4-612907F1085Dlan4

Wiltz rate le coche à Rumelange

Le match et sa note: il manque un des trois Cabral à l'appel des 22 joueurs au coup d'envoi, Ezequiel est parti en vacances une dizaine de jours, mais l'absence de l'attaquant double buteur la saison dernière face aux Nordistes ne semble pas trop handicaper une formation rumelangeoise qui va aller de l'avant avant de caler soudainement. Marc Birsens avait choisi de faire évoluer les siens de façon à prendre son adversaire à revers par les ailes et cette option paye rapidement quand Zinga, dans la surface, offre l'ouverture du score à Gomes (14e). Ruffier n'a rien pu faire. Juste avant, le portier français avait sorti une frappe enroulée de B. Cabral (12e) à la suite d'une passe en retrait mal ajustée de Conrad et Doyennel avait écarté le danger. 


Et si l'ancien portier d'Amiens avait dû se montrer vigilant sur un coup franc de Pupovac (28e), la suite de la rencontre allait être tout à l'avantage d'une formation wiltzoise désireuse d'effacer son calamiteuse entrée en championnat face à Dudelange (0-6). C'est ainsi que les hommes de Henri Bossi vont d'abord s'appliquer à fermer les espaces, corriger les défauts de placement, avec notamment le changement de côté de Cheriak à la place de Conrad, et pousser plus avant leurs contre-attaques. 


Les Rouges ne tardent pas à être récompensés lorsqu'Osmanovic profite d'une longue ouverture de Doyennel pour perforer la défense des locaux et remporter, d'un beau crochet extérieur,  son tête à tête avec Schinker (1-1, 21e).


Osmanovic (42e), Kalabic (53e) et Verbist (57e) vont ensuite se procurer les occasions pour faire la différence mais si les intentions des visiteurs sont bonnes la précision n'est pas ce qu'elle aurait dû être.


Le score de parité ne changera pas malgré les derniers rushes. Quand ce n'est pas la malchance qui s'en mêle: le tir de Keita sur le poteau (88e), côté wiltzois, c'est l'intransigeance de Ruffier, sur un coup de tête de Sahin (89e), qui fait la différence pour conserver le match nul que les Nordistes étaient venus chercher.


Une note de 13/20 vient récompenser un match engagé qui a plu à la maigre assistance du stade municipal.


Le fait du match: Charly Schinker a senti le vent du boulet  à plusieurs reprises et a pu se féliciter du manque de précision de ses adversaires, mais il a toutefois sauvé son équipe à la 31e minute lorsqu'il a remporté son duel face à Verbist idéalement servi par Kalabic. Il a aussi eu la baraka de voir la frappe en pivot de Keita finir sa course sur son poteau gauche (88e). 


L'homme du match: Christopher Verbist a été quasiment de tous les bons coups wiltzois, dangereux dans ses prises de balles et ses accélérations il ne lui a manqué que la précision à l'image de ses occasions de la 31e (voir ci-dessus) et de la 81e minutes lorsqu'il s'est présenté sur le flanc droit de la surface de réparation rumelangeoise pour décocher une belle frappe croisée... mais une fois encore non cadrée.

Stade municipal de Rumelange, bonne pelouse, arbitrage de M. Durieux assisté de MM. Sabotic et Lamas, 265 spectateurs. Mi-temps: 1-1. 
Evolution du score: 1-0 Gomes (14e), 1-1 Osmanovic (21e).
Corners: Rumelange 6 (2+4); Wiltz 5 (2+3). 
Cartons jaunes: Siebert (55e, faute sur Fernandes) et B. Cabral (71e, faute sur Nurkovic) pour l'USR; Conrad (17e, grossière faute sur Zinga) pour Wiltz. 


RUMELANGE (4-1-4-1): Schinker (cap.); Zinga, I. Cabral, Siebert, Pereira; Thior; B. Cabral, Muhovic (64e Sahin), Gomes (87e  Correia) , Pupovac; Diallo (46e Lopes). 
Joueurs non utilisés:  Skenderovic et Schroeder. 
Entraîneur: Marc Birsens. 


WILTZ (4-4-1-1): Ruffier (cap.); Conrad (82e Keita), Doyennel, Nurkovic, Fernandes; Bilius; Cheriak, Kouaep, Verbist; Kalabic (76e Mujkic); Osmanovic (90+2 Gasper). 
Joueurs Non utilisés: J. Scheilz et Souza. 
Entraîneur: Henri Bossi. 


Ils ont dit
Marc Birsens (USR): Après l'ouverture du score, nous avons perdu le fil de la rencontre. Nous savions que ce match face à Wiltz allait être difficile et que nos adversaires ne nous laisseraient pas beaucoup d'espaces. Nous avons essayé de bouger davantage devant mais ça n'a pas suffi et chaque perte de balle pouvait se révéler dangereuse pour nous. Ezequiel (Cabral) nous a manqué mais je ne pouvais lui interdire d'aller voir sa famille au Portugal, c'est quelque chose que je peux comprendre.


Henri Bossi (Wiltz): Nous devions prendre les trois points au vu de notre prestation. Les spectateurs ont vu un bon match et c'est aussi très bien. Nous travaillons beaucoup les mouvements offensifs à l'entraînement, il nous reste à nous montrer plus réalistes en match pour pouvoir faire la différence. Nous étions venus prendre un point pour effacer en partie la correction enregistrée face à Dudelange, nous y sommes parvenus. J'ai retrouvé la joie à Wiltz, le groupe est bon et l'amalgame se fait bien, il ne reste plus qu'à confirmer en prenant des points. 

17
May

Septième titre pour le Fola, le Progrès européen

Le Fola a décroché son septième titre de champion, le second en trois saisons, en s'imposant à Käerjéng ce dimanche après-midi. Le Progrès, vainqueur de Rumelange (1-0) jouera en Coupe d'Europe la saison prochaine. Hostert, Käerjéng, Wiltz et Mondorf sont toujours concernés par le maintien.

Mis sur orbite rapidement par Françoise, les Eschois ont géré le match qui les conduit au titre, comptant sur Lukic pour doubler les chiffres à un quart d'heure de la fin du match. Ce même Lukic réussissant le doublé en fin de match.

Avec ce septième trophée national, le Fola dépasse l'Avenir Beggen, l'Union Luxembourg et les Red Boys qui ont été sacrés six fois. C'est aussi le deuxième titre pour Jeff Strasser, qui avait pris la succession de Philippe Guérard en novembre 2010.

Le Fola a construit son titre sur sa régularité, ne comptant que deux défaites depuis le début de saison sans oublier ses deux victoires contre Dudelange.

La bagarre pour la place de dauphin durera jusqu'à samedi prochain puisque Differdange et Dudelange ont gagné de concert. Les joueurs de la Cité du Fer se sont rapidement mis à l'abri à Rosport grâce à Er Rafik  avant que Caron ne double la mise juste avant la pause. Luisi, l'homme en forme, a mis son grain de sel en seconde période puis Vilmain a fait 4-0. Les Differdangeois devront faire aussi bien que le F91 samedi prochain.

Les Dudelangeois n'ont pas traîné non plus contre Canach avec le premier but de la saison de Joël Pedro, de retour de suspension, dès la neuvième minute. Il a fallu ensuite attendre la 54e minute pour voir le jeune Patrick Teixeira inscrire son premier but lui aussi en BGL Ligue et sécuriser le succès des champions en titre. Benajiba faisant 3-0 à dix minutes du terme.

Le Progrès européen

Le Progrès tient sa plus belle victoire de la saison. Peut-être pas la plus spectaculaire, mais celle qui est synonyme de billet européen. Trente-trois ans après sa dernière apparition sur la scène continentale. Le but de Menaï a suffi à Niederkorn pour distancer Rumelange et compter toujours trois points d'avance sur une Jeunesse qui ne peut plus revenir sur le Progrès en raison de sa différence de buts défavorable.

Les Eschois ont à nouveau pu compter sur l'opportunisme de Sanel Ibrahimovic pour terrasser Mondorf et offrir à Dan Theis une dernière victoire à la Frontière. 

Le miracle wiltzois

Incroyable scénario en bas de classement avec la deuxième victoire à l'extérieur de la saison pour le FC Wiltz. A Grevenmacher, Sène, Osmanovic puis Teixeira ont permis aux Nordistes de quitter leur siège de relégable. Mieux même! Avant la visite de Dudelange samedi, Wiltz est sauvé en raison de la meilleure différence de buts que les Nordistes affichent par rapport à Käerjéng.

 

 


 

 

Eliminé en demi-finale de la Coupe jeudi par Dudelange, Etzella s'est consolé en sauvant sa peau en BGL Ligue grâce à sa victoire trois buts à deux contre Hostert. Un succès qui met l'USH dans l'embarras puis le promu est actuellement le deuxième descendant et n'a plus son destin en main. 

La visite de Grevenmacher samedi prochain offre une perspective de victoire tout comme pour Käerjéng qui se déplacera à Canach. Il reste à voir dans quel état d'esprit les Dudelangeois se déplaceront à Wiltz à une semaine de la finale de la Coupe. C'est là en partie que se jouera le maintien même si Mondorf a aussi besoin d'un point pour être sûr de reconduire son bail en BGL Ligue. Avec la venue d'une équipe ettelbruckoise sauvée, l'USM a des raisons de se montrer optimiste.

10
May

Wiltz entretient l'espoir, Canach en PH

Outre la victoire du Fola sur le F91 dans le match au sommet, les rencontres de dimanche ont vu les succès dans le bas du classement de Rumelange, de Grevenmacher et de Wiltz. 

 

Les hommes de Marc Thomé ont mis à profit la défaite de Dudelange pour reprendre la 2e place. à distance respectable du Fola qui pourrait fêter le titre dans une semaine. Les Differdangeois ont souffert pour venir à bout de Mondorf.

 

 Après un but rapide de Caron (25e), les promus ont égalisé en début de seconde période grâce à Mutuale mais Luisi a redonné l'avance aux Differdangeois peu avant l'heure de jeu (1-2). 

 

En disposant de Rosport 2-0, le Progrès conserve sa 4e place du classement et compte toujours trois points de mieux que la Jeunesse, qui s'est imposée 1-0 sur la pelouse de Hostert à la suite d'un but de Mélisse. 

 

Dans le bas du classement, le suspense reste de mise à deux journées de la fin. Canach, battu 0-3 par Grevenmacher, est officiellement relégué en Promotion d'Honneur. Quant aux troupes de Jacques Muller, avec 28 points, ils termineront, au pire, à la place de barragiste. 

Runelange a fait un grand pas vers le maintien en battant Käerjéng 3-1 

Rumelange a signé un succès capital face à l'UN Käerjéng. Carlo Weis et ses hommes touches au but, un petit point devrait suffire à l'USR pour assurer son maintien lors des deux dernières journées.

 

 Hostert occupe ce dimanche la place de barragiste mais les promus ne comptent plus qu'un point d'avance sur Wiltz. Les Rouges ont remporté le derby du Nord contre Etzella 3-1. Pourtant, Osmanovic, buteur, et ses partenaires étaient menés 0-1 avant de renverser la vapeur et de retrouver la confiance avant le sprint final.

04
May

Dudelange fait le mur

Dudelange s'est armé de patience pour abattre le mur rumelangeois ce dimanche au stade Nosbaum. Daniel da Mota a permis aux locaux de faire sauter le verrou en première mi-temps. Cruz fixait les chiffres en fin de match avant de se faire expulser bêtement.


Le match et sa note.

Le temps pluvieux invite à construire des digues. Un exercice dont raffole l'US Rumelange souvent à l'aise pour faire déjouer l'adversaire. Weis avait carrément dressé deux rideaux devant Schinker. Un premier composé de trois éléments, un second avec un homme encore en plus.
Le temps pour Weis et Grandjean de s'ignorer au moment où M. Tropeano les invite à se serrer la main et la vague dudelangeoise va s'avancer progressivement sur ses murs dressés. Pendant quasiment une mi-temps, les champions en titre vont se casser les dents sur ce verrou. 
Pour le faire sauter, Dudelange est souvent passé par les ailes avec notamment un Laurienté percutant sur la gauche et qui a profité des difficultés rencontrées par le duo Gonçalves - Zinga pour défendre pour faire mal. En guise de point de chute, la tête de Nakache a souvent été sollicitée mais il a manqué un petit quelque chose pour prendre l'avance.
Entre-temps, Benzouien, blessé, avait cédé sa place à Benajiba et ce n'est qu'à la 43e minute que le coffre-fort visiteur était percé. Une magnifique transversale de De Sousa isolait Laurienté sur la gauche. Son centre était repris par un Da Mota un rien contorsionniste sur ce coup-là. Sa tête quasiment à cinq mètres du but permettait à Dudelange de prendre l'avance juste avant le repos.


Alors qu'on attendait la seconde vague dès le retour des vestiaires manière d'enlever le suspense, c'est un Dudelange plus laborieux que l'on a retrouvé au cours du second acte. Dominateur, mais peu précis dans le dernier geste.
La chance des champions? Une opposition en carton, incapable de porter le danger devant Jonathan Joubert. Deux ou trois raids désespérés égayeront les quelques supporters rumelangeois présents, mais c'est Dudelange qui devait donner une gravité plus importante au score.
Turpel, décalé à gauche, servait Cruz à cinq minutes du terme et l'Angolais avait tout le loisir d'ajuster Schinker (2-0).


Nous délivrerons la note de 9/20 à un petit match de football. Rumelange a manqué d'arguments pour faire vaciller Dudelange et le champion en titre, lui, a cherché la bonne formule. Parfois avec réussite, parfois sans.


L'homme du match.

Laurienté pour son activité incessante sur le flanc gauche et Da Mota pour avoir eu le bon goût de faire sauter le verrou rumelangeois se partagent ce sésame symbolique. Difficile de donner une appréciation d'une défense jamais mise à l'épreuve.


Le fait du match.

On joue la fin de match lorsque Cruz s'essuie les crampons sur un Rumelangeois. M. Tropeano, qui aurait pu allègrement sortir directement le rouge sur ce coup-là, se contente d'un carton jaune synonyme d'exclusion. Un geste d'autant plus idiot qu'il privera le milieu défensif du choc de dimanche prochain au Fola.

 

  • Carlo Weis (Rumelange): "L'état d'esprit de l'équipe a été très positif. Face à Dudelange, tu ne reçois pas dix opportunités. On reste sur une bonne prestation. On a tenu le 1-0 longtemps. La première fois que l'on se découvre, on est puni. Il ne faut pas remettre de l'ordre, juste être à 200 % la semaine prochaine contre Käerjéng. Il faudra trouver la bonne solution."
  • Sébastien Grandjean (F91): "Rumelange est venu ici dans un seul but: ne pas encaisser. Je plains les joueurs de Rumelange dans un tel système. On ne s'est pas affolé. On savait qu'on allait marquer. Malheureusement, on sort avec deux blessés et un suspendu la semaine prochaine."

 

Stade Jos Nosbaum, pelouse glissante, arbitrage de M. Tropeano assisté par MM. Deltour et Locatelli, 427 spectateurs payants. Mi-temps: 1-0.
Evolution du score: 1-0 Da Mota (43e), 2-0 Cruz (86e).
Corners: 12 (6+6) pour Dudelange; 1 (0+1) pour Rumelange.
Cartons jaunes: Cruz (51, duel trop musclé sur Thior) à Dudelange; E. Cabral (36e, rouspétances), Gonçalves (59e, tacle sur Karapetian), Zinga (72e, tacle à retardement sur Turpel) à Rumelange.
Carton jaune-rouge: Cruz (90e) à Dudelange.

  • DUDELANGE (3-2-3-2): Joubert (cap.); Schnell, Maury, Prempeh; R. de Sousa, Cruz; Benzouien (23e Benajiba), Nakache (57e Turpel), Laurienté; Da Mota, Karapetian (78e Malget).

 Joueurs non utilisés: Clepkens et Teixeira. 
Entraîneur: Sébastien Grandjean.

  • RUMELANGE (3-4-2-1): Schinker; Zinga, I. Cabral, Depré (81e Santos); Gonçalves, Thior, Pupovac, Pereira; Post (81e Gomes), Nganvala; E. Cabral (70e Lopes).

Joueurs non-utilisés: Majerus et Kleber.
Entraîneur: Carlo Weis. 

 

27
Apr

Wiltz piège Differdange, Dudelange redevient le dauphin

Imprévisible équipe wiltzoise. La lanterne rouge a piégé Differdange deux buts à un, s'offrant un sursis en bas de classement. Dudelange a gagné à l'arraché au Progrès et redevient le dauphin d'un Fola efficace à défaut d'être brillant samedi.


Dudelange n'avait pas le choix. Pour rester dans la course au titre, le champion devait revenir du stade Jos Haupert avec les trois points puisque le Fola l'avait emporté la veille.
Les Dudelangeois ont ferraillé pour venir à bout d'une équipe de Niederkorn coriace et qui était revenue à la marque par l'intermédiaire de Cassan suite à l'ouverture du score de Da Mota. Karapetian est ensuite passé par là pour garder intactes les chances dudelangeoises dans la course aux lauriers.


La veille, le Fola avait fait le travail contre Etzella. Sans coup d'éclat mais avec le sérieux nécessaire pour aller au bout. Ce que Differdange n'est pas parvenu à faire ce dimanche à Wiltz. Menés 0-2, les Rouge et Noir n'ont pas réussi cette fois à inverser la tendance. Tout juste à réduire le score. C'est la deuxième place qui s'envole provisoirement, mais probablement à coup sûr les espoirs de titre. Quand bien même certains refusaient d'y croire.

Grevenmacher vers le maintien


En bas de classement, Grevenmacher a fait un pas très important vers le maintien en infligeant une sévère défaite à Rumelange trois buts à rien.
Les Mosellans dépassent leurs hôtes du jour au classement. Des Rumelangeois bien malades depuis plusieurs semaines. Le 2/18 signifie un signal d'alarme car le maintien n'est toujours pas assuré.


Au contraire de Rosport, déjà rassuré, mais définitivement tranquille depuis ce samedi grâce à sa courte victoire à Käerjéng. L'UNK, lui, tarde à se dégager de la zone dangereuse et reste sous la menace des trois dernières équipes.


Hostert: choc psychologique payant


L'US Hostert a-t-il changé d'entraîneur au bon moment? Le choc psychologique a semble-t-il payé puisque l'équipe désormais dirigée par Laurent Pellegrino a dominé l'un des autres promus, Mondorf, deux buts à un. L'USH a joué les 25 dernières minutes à 10 après l'exclusion d'Adler, mais les trois points lui permettent de laisser le fauteuil de barragiste à Käerjéng.


Quant à Wiltz, sa victoire contre Differdange lui permet encore d'espérer. En attendant peut-être une bonne surprise de la Fédération qui doit statuer sur une protestation introduite par le club nordiste à propos du match à Canach perdu 2-3. La Jeunesse avait aligné Barbosa, qui, selon les Wiltzois, auraient dû purger un dimanche de suspension en raison en carton rouge reçu en match amical. Affaire à suivre. 

19
Apr

Käerjéng piège le F91, Mondorf respire mieux

Differdange est dauphin du Fola ce dimanche soir après son succès étriqué contre Canach et la défaite surprenante de Dudelange contre Käerjéng. Le Fola s'est imposé à la Frontière. En bas de classement, Mondorf a pris de l'altitude. 

Et dire qu'on avait pointé cette journée comme dangereuse pour le Fola confronté à un court, mais toujours périlleux déplacement à la Frontière. Battu par Differdange samedi dernier et sorti de la Coupe de Luxembourg, le club de Jeff Strasser semblait chercher son second souffle, mais Jakob Dallevedove lui a permis de prendre trois points qui pourraient valoir une fortune au décompte final.

Dudelange est sorti de route là où on l'attendait pas. Après sept victoires consécutives en championnat, le champion en titre a chuté contre Käerjéng qui occupait la place de barragiste.

La partie a connu plusieurs rebondissements avec notamment l'exclusion de Jonathan Joubert et l'ouverture du score de Sébastien do Rosario. Mais Dudelange a trouvé les ressources nécessaires pour revenir une première fois puis une seconde. C'était sans compter l'audace de Alunni, buteur décisif. Angelo Fiorucci a joué un vilain tour à son ancien club, mais le technicien doit d'abord penser à un maintien plus si hypothétique que ça.

L'air de rien, Diffedange reste dans le rythme après sa victoire laborieuse contre Canach (2-1). Etincelant au Fola dimanche dernier, les Differdangeois ont dû remettre le bleu de chauffe pour distance un adversaire toujours coriace à croquer. 

Differdange reste donc dans la course au titre alors que le Progrès est de plus en plus certain de sa quatrième place après sa victoire lente à se dessiner à Grevenmacher (3-1).

Rosport, Etzella et Rumelange s'apprêtent à vivre une fin de saison en roue libre. Le FC Victoria a distancé facilement Hostert avec un Jeff Lascak à nouveau en verve. Etzella, plongé dans le doute ces dernières semaines, a retrouvé un peu de sérénité en dominant Rumelange un but à rien.

Le bas de classement commence à prendre forme aussi avec une équipe wiltzoise battue à Mondorf et qui prend doucement mais sûrement le chemin de la Promotion d'Honneur. Canach est toujours pénultième après son revers à Differdange et ne compte que deux points de retard sur une équipe d'Hostert que l'on a déjà vu plus fringante. 

Si Käerjéng fait la bonne opération, Mondorf se frotte les mains aussi après avoir écarté Wiltz. L'US dépasse Grevenmacher et laisse le barragiste hostertois à quatre points. Appréciable, mais loin d'être définitif!

22
Mar

Football / 18e journée de BGL Ligue

La 18e journée de BGL Ligue s'est clôturée ce dimanche avec les victoires de la Jeunesse sur Käerjéng et de Canach sur Wiltz ainsi que le partage entre Rumelange et Mondorf. 

 

Après avoir subi des revers contre Grevenmacher et Dudelange, la Jeunesse a renoué avec le succès en allant s'imposer sur la pelouse de l'UN Käerjéng 1-3. Une victoire acquise au cours de la seconde période grâce à des buts de Deidda (52e) et Ibrahimovic (65e, 83e). Le but d'Abdullei dans les arrêst de jeu ne changeaient rien.

 

 Dans le bas du classement, Canach a signé une victoire capitale face aux Wiltzois, plus que jamais distancés dans la course au maintien. Trois buts ont été inscrits en l'espace de 6' au cours de la 1re mi-temps: Mukendi (27e), Civic (32e) et Barbosa (33e). Il a fallu attendre les dernières minutes pour voir à nouveau du spectacle. Verbist pensait avoir offert aux Nordistes le match nul (89e), c'était sans compter sur la détermination des locaux, qui via Selimovic (90+3) ont arraché les trois points (3-2). 

 

Enfin le dernier match entre Rumelange et Mondorf s'est soldé par un partage (1-1). Un penaly de Thonon (45e) a permis aux visiteurs de prendre le large avant la mi-temps. Mais peu avant l'heure de jeu, Fernandes a remis les deux équipes à égalité.

15
Mar

Wiltz bête noire du Fola, le CSG sur sa lancée

Le Fola ne possède plus que quatre points d'avance sur Dudelange après avoir cédé deux unités à Wiltz pourtant réduit à dix. En bas de classement, Grevenmacher s'offre un grand bond. Käerjéng tremble à nouveau.

Le Fola n'a pas complètement retenu la leçon. Contraint de lâcher deux points à Wiltz la saison dernière, le club eschois a une nouvelle fois laissé des plumes dans la Cité des Genêts. 

Une contre-performance quand on sait que la lanterne rouge a joué près d'une heure à dix. Curieusement, ce match nul ne fait guère les affaires des Nordistes. Peut-être va-t-il souder encore un peu plus un groupe lancé dans un sacré défi.

Les joueurs de Jeff Strasser auraient le bon goût de ne plus rien lâcher, car le F91 semble avoir retrouvé un rythme de champion potentiel. Les Dudelangeois ont profité des errements de l'axe central de la Jeunesse pour en passer quatre à Oberweis vendredi  et reprendre une place de dauphin que le Progrès s'était accaparée. 

Après avoir lâché deux points à Wiltz il y a quinze jours, Niederkorn en a laissé trois supplémentaires dans la nature à Mondorf samedi soir. La faute à un jeu monolithique, mais aussi à un adversaire solidaire et courageux en diable. L'USM s'est donné le coup de fouet nécessaire pour sortir de la zone rouge, mais le plus difficile reste à faire. 

Battu à Dudelange dimanche dernier, Differdange a mis à profit la venue de Käerjéng pour se refaire la cerise et repasser devant un Progrès à qui il rendra visite ce mercredi. Vilmain a rappelé qu'il jouait à Differdange en plantant deux buts. Er Rafik a enrichi son capital buts, Yéyé et Abreu ont ouvert le leur. Le derby s'annonce tendu avec en toile de fond un sacré bon coup à jouer pour l'Europe. 

 

 

Ce succès ne fait pas les affaires de l'UNK qui se retrouve dans le très inconfortable fauteuil de barragiste. Grevenmacher, lui, se sent pousser des ailes. Les Mosellans, invaincus depuis trois matches et qui ont terrassé la Jeunesse lors de la dernière journée, sont allés s'imposer au Deich. Avec l'aide involontaire de Johannes Kühne, expulsé dès la 19e minute. 

Canach a lui cru réussir le bon coup du jour en marquant en fin de match, mais Lascak a offert un point à Rosport. Ces deux équipes ne gagnent plus depuis des mois. Elles se contenteront de ne pas avoir perdu ce dimanche.

Enfin, Hostert a aussi arraché un point en fin de match contre Rumelange. Le promu grappille, mais n'est pas encore à l'abri.

08
Mar

Le Fola ne faiblit pas, le Progrès dans la douleur

Le Fola, Dudelange et le Progrès ont signé la bonne opération de la journée en tête du classement alors que dans le bas, Käerjéng a mis fin à la spirale négative en disposant de Mondorf.

Contrairement à la semaine dernière, le Fola n'a pas signé un festival offensif mais les troupes de Jeff Strasser ont assuré l'essentiel en s'imposant 1-0 devant Canach. La délivrance est venue des pieds de Dallevedove (71e).

Dans le match au sommet, Dudelange a battu Differdange 2-1 dans une rencontre tendue et qui a été marquée par les exclusions de Schnell, Pedro, Luisi (double carton jaune), l'entraîneur dudelangeois Sébastien Grandjean et Lebresne (carton rouge).

Si Differdange tourne au ralenti, le Progrès va un peu mieux. Mais les joueurs de Niederkorn ont souffert pour venir à bout de Hostert dans leurs installations 3-2. A noter l'exclusion de Rigo du côté du Progrès et c'est à 10 contre 11 que les hommes d'Olivier Ciancanelli ont fait la différence à la suite d'un but tardif de Soares (91e).

Le duel du ventre mou du classement entre Etzella et Rosport s'est soldé par un match nul (1-1).

Par contre dans le bas du classement, cela bouge également. Après le succès de Grevenmacher jeudi, Kärjéng a renoué avec la victoire en disposant de Mondorf 2-0. A noter que Nabli a manqué un penalty pour les visiteurs à la 82e minute.Par contre pour Wiltz, battu 4-0 sur la pelouse de Rumelange, la situation se complique sérieusement. Les Nordistes comptent 5 points de retard sur l'UNK et le CSG, premiers clubs non relégables.

28
Feb

Rumelange se rassure, Canach plonge

En s'imposant 0-1 sur la pelouse de Canach ce vendredi, Rumelange a fait un grand pas vers le maintien lors du match avancé de la 15e journée de BGL Ligue.

 

Le match


L'USR a renoué avec la victoire, le dernier succès des troupes de Carlo Weis datait du 19 octobre 2014 (2-0 contre Grevenmacher). Celui conquis ce vendredi soir lui permet de prendre le large par rapport aux équipes du bas de classement.
Les visiteurs signaient une entame de match idéal. Lors de leur première incursion, le duo E. Cabral-Lopes se jouait de la défense et la reprise en un temps de ce dernier trompait Moreira (0-1,8e). Mis en confiance, les Rumelangeois étaient bien près de doubler leur avance au quart d'heure. On retrouvait les mêmes protagonistes mais E. Cabral, seul devant Moreira, frappait en force au-dessus du but. Le système mis en place par Carlo Weis posait de sérieux soucis aux Mosellans, incapables de s'approcher des buts de Schinker.
Ce scénario se reproduisait durant la seconde période. Lopes se montrait à nouveau dangereux mais il fallait un joli réflexe de Moreira pour maintenir un minimum de suspense (63e). Les visiteurs étaient encore les plus menaçants via E. Cabral (69e) et Gomes (75e) mais la finition faisait défaut. Pour Canach, la situation devient de plus en inquiétante, les Mosellans n'ont plus gagné depuis la 8e journée. C'était le 28 septembre 2014 à Mondorf (2-1).

La note: 9/20.
On ne devait pas s'attendre à une rencontre de haute qualité entre deux formations qui ont les pires difficultés à produire du jeu. Les Rumelangeois ont trouvé la faille lors de leur première possibilité. Ils ont intelligemment géré les débats. Canach a manqué de poids offensif pour inquiéter la défense de l'USR.

Le fait du match: l'inefficacité offensive de Canach.
Les troupes de Patrick Maurer n'ont inscrit que 11 buts en 15 rencontres. Il a fallu attendre la 41e minute pour voir une première tentative des locaux. Et encore, la tentative de Ferro n'était pas cadrée. Seuls Wiltz et Grevenmacher ont fait pire. Dans ces conditions, Canach devra batailler ferme pour assurer son maintien en BGL Ligue.

L'homme du match: Tony Lopes.
L'attaquant rumelangeois ne s'est pas contenté d'inscrire le premier but de la rencontre. Il a pesé constamment sur la défense de la Jeunesse en proposant des solutions à ses équipiers. Buteur mais aussi passeur et dribleur, Lopes a signé le match parfait.

Canach - Rumelange 0-1
Stade de la rue de Lenningen, pelouse sautillante, arbitrage M. Bindels assisté de MM. Biever et Deltour, 102 spectateurs. Mi-temps: 0-1.
Le but: Lopes (8e).
Cartons jaunes: Selimovic (tacle fautif, 45e), Ferro (coup de coude dans un duel, 87e) à Canach; Pereira (antijeu, 40e), E. Cabral (gain de temps, 75e), Rodrigues (tacle, 83e) à Rumelange.
Corners: 1 (0+1)  pour Canach; 3 (2+1) à Rumelange


CANACH: Moreira (cap); Dim. Teixeira, Ribeiro, Semedo, Weirig, Borgniet, Marquart (46e Cravo Roxo), Selimovic (68e D. Teixeira), Kazoukas (85e Dervisevic), Indenge, Ferro.
Joueurs non utilisés: Hoeser, Borges.
Entraîneur: Patrick Maurer.


RUMELANGE: Schinker; Rodrigues (cap), Pereira, E. Cabral, Fernandes, I. Cabral, Gomes (90e Majerus), Lopes, Depré (77e Zinga), Thior (64e Pupovac), Siebert.
Joueurs non utilisés: Kleber, Santos.

Entraîneur: Carlo Weis.

Carlo Weis (Rumelange): "Notre victoire est logique. Nous avons livré la même prestation que face au Fola. Je félicite toute l'équipe. Ces 3 points sont importants dans l'optique du maintien et nous font un bien fou."


Patrick Maurer (Canach): "En première période, on est passé à travers, on n'a gagné aucun duel, on était inexistant, Rumelange aurait pu tuer le match. En seconde mi-temps, on était un peu mieux mais c'était insuffisant pour espérer quelque chose. La saison va être très difficile." 

22
Feb

Le Top 5 en fanfare, les mal classés se neutralisent

Les ténors ont bien repris le championnat en BGL Ligue. Differdange a émergé en toute fin de match au Deich. Statu quo dans le bas de classement avec deux matches nuls à Grevenmacher et Käerjéng.

Une journée pour rien? Jamais en football. Ce n'est pas parce que le Top 5 a gagné de concert qu'il n'y pas d'enseignements à tirer. Saluons d'abord la forme des buteurs puisque Ibrahimovic comme Karapetian et Lascak ont secoué les filets adverses.

Notons ensuite que Differdange n'a pas laissé la trêve hivernale lui voler son caractère. Fabrizio Bei redoutait ce déplacement au Deich et il a fallu attendre les derniers instants pour pousser un ouf de soulagement. Car les Rouge et Noir avaient la tâche la plus ardue sur le papier en ce dimanche de reprise.

Avec le Fola aussi qui s'est sorti du guêpier rumelangeois. Là où Dudelange a laissé des plumes cette saison, les Eschois ont pris les trois points grâce à un but de Françoise. Ils s'en contenteront largement.

Le Progrès s'est aussi contenté du minimum avec le but précoce de Hakim Menaï, premier buteur de l'année en BGL Ligue. La Jeunesse, elle, a dû inverser la tendance après le but d'ouverture de Lascak. Un succès indispensable pour rester dans la course à l'Europe.

Enfin, Dudelange a signé la victoire la plus nette de l'après-midi en distançant Hostert de deux buts (3-1). Les joueurs de Sébastien Grandjean auront eu une pensée particulière pour Oumar Sylla, disparu il y a quelques semaines et à qui toute la BGL Ligue a rendu hommage. Le F91 est peut-être désormais lancé.

Des neuf équipes qui suivent, aucune ne l'a emporté. Et dans le bas de tableau, il faut bien chercher pour trouver un quelconque motif de satisfaction. Peut-être que sur le plan comptable, Mondorf se rappellera qu'un nul à l'extérieur n'est jamais une mauvaise chose.

Un constat que ne pourra pas faire Wiltz, rejoint dans les dernières minutes par l'UNK et son nouveau joueur, Abdullei. C'est d'ailleurs la seule recrue hivernale à avoir trouvé le chemin des filets. Mais il reste un goût de trop peu à Käerjéng. Comme à Wiltz et à Grevenmacher d'ailleurs.

07
Dec

Differdange à sa guise, le F91 petitement, le Fola au forceps

Canach est la seule formation qui est parvenue à se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe de Luxembourg en jouant à domicile. Le Fola et Rumelange ont eu recours aux prolongations pour gagner le droit de poursuivre l'aventure en 2015.


On attendait avec un certain intérêt le comportement de Rodange et de Strassen, deux clubs de Promotion d'Honneur de qualité, qui se mesuraient à deux gros bras: Differdange et Dudelange.


La troupe de Marc Thomé a fort bien géré ce dernier rendez-vous de l'année en prenant rapidement l'avantage par Bettmer (17e) avant de conforter cet avantage par Martin onze minute plus tard. Le penalty transformé par Jänisch avant l'heure de jeu a conforté l'idée que la Coupe de Luxembourg était encore un objectif majeur du club du président Bei.
Avec Clepkens dans les buts, sur la pelouse de Strassen, le F91 Dudelange a dû se contenter d'une réalisation de Turpel, juste après la reprise, pour accéder aux quarts de finale. L'UNA a chèrement vendu sa peau mais le réalisme de l'ancien attaquant d'Etzella et l'expérience du champion en titre ont fait la différence.


Si Differdange a assuré sa mise, si le F91 a rendu un service minimum, le Fola, leader en championnat, a éprouvé bien des difficultés pour venir à bout d'une équipe de Mondorf terriblement accrocheuse. Worré a d'abord fait échec à Françoise sur le penalty tiré par ce dernier (4e). Avant de revenir à parité (1-1, Mutuale) pour ensuite prendre l'avantage. Souto a égalisé (52e) avant que les locaux ne se retrouvent à dix (carton jaune-rouge pour Simoes) mais n'accrochent les prolongations. Un doublé de Hadji a eu raison des espoirs du promu.


Mené par trois fois au score, les Wiltz, sont revenus dans la course (3-3) mais Rumelange, à dix depuis la 90e, a arraché sa qualification grâce à Gomes (105e).

Devant une grosse poignée de spectateurs (69e), Canach a dominé un onze de Käerjéng qui n'aura plus qu'à batailler en championnat en 2015. Marquart, Barbosa et Selimovic ont fait le travail avant l'heure de jeu.


Etzella non plus n'a pas tremblé pour se qualifier à Hostert. Un penalty de Rocha (47e) et un but d'Augusto (52e), de retour de maladie, ont suffi au bonheur des Nordistes.


Hesperange a longtemps tenu la dragée haute à Grevenmacher avant que Rowley (80e, 90e) ne sonne le glas de ses esperances. C'est Peters, un ancien de la maison, qui a scellé le score finale (0-3 s.p., 90+3).


Fin de parcours pour le Racing. Après avoir sorti Rosport au tour précédent (3-0), les hommes de Pascal Lebrun a subi la loi du RM Hamm Benfica pour ce derby de la capitale et unique confrontation entre club de Promotion d'Honneur. Les Aigles du Cents, par l'intermédiaire de Stumpf (16e) et de Dino Toppmöller (90+3, s.p.) ont pris leur revanche après leur cinglant revers (0-3) en championnat.

30
Nov

Rumelange et Mondorf se qualifient difficilement

C'est au bout de la prolongation que l'US Rumelange a forcé sa qualification pour les huitièmes de finale au détriment de Schifflange (D1). Chez le Petit Poucet de la Coupe, Munsbach (D2), Mondorf a (un peu) moins souffert (2-0) pour s'ouvrir la voie de ce "Final 16".


Si les deux clubs de BGL Ligue n'ont pas encaissé de but, ils ont rencontré de grandes difficultés à trouver le chemin des filets, se qualifiant dans la douleur, surtout Rumelange qui a marqué à Schifflange son seul et unique but de la victoire en toute fin de la seconde prolongation. 


Sur les quatre victoires de Rumelange en BGL Ligue, trois ont été acquises sur le score de 1-0 et la quatrième, 2-0: une évidence que Rumelange ne marque pas facilement. Face à Schifflange, qui évolue tout de même deux crans en-dessous, le pensionnaire de BGL Ligue a été poussé aux prolongations après 90 minutes sans but. La délivrance est tombée à la ... dernière minute des prolongations, de surcroît sur un... autobut. A souligner, le gros match de Moreno Lombardini dans les buts du FC Schifflange.


Samuel Scholer (entraîneur de Schifflange): "C'est cruel. Sur le match, Rumelange a eu quatre ou cinq grosses occasions, mais on en a eu une ou deux aussi. J'ai pu compter aujourd'hui sur une équipe complète. Preuve qu'il y a de la qualité quand j'ai de la profondeur de banc."


Munsbach, qui évolue lui trois divisions plus bas que Mondorf, a mis en difficulté le pensionnaire de BGL Ligue grâce à une prestation solide. L'équipe de l'élite s'est tirée d'affaire avec un but inscrit par mi-temps.
"Je pensais qu'on allait se faire balader, surtout avec nos cinq absents. Mais si on avait mené 1-0 à la pause, il n'y aurait pratiquement rien eu à redire. On n'a pas vu la différence entre les deux équipes", racontait Claude Leogrande, l'entraîneur de Munsbach.

24
Nov

BGL Ligue: le Fola champion d'automne, Dudelange à la peine

En dominant Käerjéng sur le score de 4-0, le Fola s'est offert le titre honorifique de champion d'automne. Differdange et le Progrès, dans la douleur, tentent de suivre le rythme alors que le F91 a concédé un nouveau match nul. Dans le match de la peur, Wiltz a battu le CSG.


La 13e et dernière journée de championnat avant la pause hivernale a permis au Fola de conserver la tête du classement, avec 30 points, à l'issue de son duel face à une formation de Kaërjéng particulièrement accrocheuse en première période.
Il a fallu attendre la 53e minute et une réalisation de Françoise pour lancer les hommes de Jeff Strasser qui ont ensuite doublé la mise par Hadji avant que Brix ne marque contre son camp et que Hadji s'offre un doublé. Le champion d'automne peut ainsi préparer tranquillement son déplacement à Bissen pour le compte des seizièmes de finale de la Coupe de Luxembourg.


Le Fola compte toujours deux points d'avance sur une formation de Differdange qui a de nouveau fait la différence en fin de match. Jeff Lascak a marqué le but le plus rapide de cette saison puisque le prometteur attaquant du Victoria a trouvé le chemin des filets après tout juste 25 secondes de jeu.
La suite fut plus compliquée pour les hommes de Guy Reiter qui assure l'intérim jusqu'à la venue de Carlos Teixeira. Pour un deuxième carton jaune, Förg abandonnait ses partenaires dès la 26e minute et Er Rafik en profitait pour inscrire le 2-1, Ribeiro ayant égalisé auparavant.
En infériorité numérique, c'est une nouvelle fois Lascak qui remettait son équipe sur les rails en transformant un penalty (48e). Le jeune attaquant était ensuite prié lui aussi de regagner les vestiaires à la 88e juste après le but de Luisi.
Rosport terminait même le match à huit après un nouveau carton jaune-rouge à l'adresse de G. Gaspar.


Le troisième du classement, Niederkorn a aussi dû s'employer pour venir à bout de Rumelange (4-2). Après l'égalisation de Thior (2-2,57e), Thill et Rougeaux ont fait la différence après l'heure de jeu.


Les trois premiers ont gagné ce qui n'a pas été le cas du F91 qui a collectionné son sixième match nul mais qui conserve une quatrième place peu en rapport avec son standing (24 pts). Canach restait sur trois succès à domicile et les hommes de Patrick Maurer ont tout fait pour préserver leur invincibilité au terme des cinq minutes du temps additionnel (0-0).


Dudelange a marqué le pas, la Jeunesse, quant à elle, a carrement été stoppée à Mondorf. Elle avait pourtant pris sa rencontre par le bon bout, Ibrahimovic retrouvant des couleurs pour son 12e but de la saison après deux semaines de disette. Mondorf a du cœur et l'a de nouveau prouvé en obtenant son troisième succès de l'exercice 2014-2015 grâce à Pjanic et Marques.


Dans le ventre mou du championnat, c'est Etzella qui fait donc la bonne affaire en venant se caler à la sixième place avec 20 points après son succès 2-1 à Hostert qui a terminé la rencontre à neuf après les expulsions de Furst et Makasso.


Enfin, en bas de classement, Wiltz, la lanterne rouge, a remporté le match qu'il ne devait pas perdre. Grevenmacher, qui restait pourtant sur trois succès dans la Cité des Genêts, s'est fait surprendre par une réalisation de Faljic (13e). Le même homme aurait pu doubler la miser sur penalty mais Schaab a de nouveau sorti le grand jeu (51e) pour essayer de maintenir sa formation à flot. En pure perte. Grâce à cette courte victoire, les joueurs de Claude Ottelé reviennent à deux points du CSG qui a concédé dimanche sa neuvième défaite! 

03
Nov

Un de chute pour le F91, la Jeunesse et le Progrès accrochés

Le match au sommet entre le F91 et le Fola a tourné en faveur des Eschois alors que dans le même temps, la Jeunesse et le Progrès ont fait match nul.


En s'imposant 0-2 sur la pelouse du stade Jos Nosbaum, le Fola a signé la bonne opération du week-end. Ce succès permet aux hommes de Jeff Strasser de compter 4 points d'avance sur Dudelange.


Differdange, qui s'est défait de Mondorf 3-2, signe également la bonne opération de ce dimanche. Les coalisés restent dans le sillage du leader avec 25 points contre 27 pour le Fola. Ils profitent surtout des errements du Progrès et de la Jeunesse.


Les Jaune et Noir de Niederkorn ont été accrochés par le Victoria Rosport (1-1) où le duo Guy Reiter-Markus Reuter a signé une première encourageante. Le semaine a été agitée du côté des promus et ce match nul devrait ramener de la sérénité en bord de Sûre.


Avec la réception de Hostert, la Jeunesse avait la possibilité de se replacer dans le haut du classement. Malheureusement, les Bianconeri sont tombés sur une équipe de l'USH particulièrement efficace avec un Grégory Adler intenable. Le Français a signé un doublé mais les visiteurs ont flanché dans les derniers instants. Corral, buteur à la 86e et la 91e minute, a offert un point inespéré aux hommes de Dan Theis.


Käerjéng et Rumelange ont partagé les points à l'issue d'une rencontre équilibrée et ou chaque formation a mené (2-2). A noter que le derby du Nord s'est soldé par la victoire d'Etzella sur Wiltz (2-1).


Un résultat qui ne fait pas les affaires des Wiltzois puisque Grevenmacher a renoué avec la victoire en disposant de Canach 1-0. Les hommes de Jacques Muller ont mis fin à leur série de huit défaites de rang. Les Mosellans occupent à présent la place de barragiste. 

26
Oct

Le F91 arrache un point au terme d'une fin de match houleuse

Un penalty provoqué par Da Mota et transformé par Benajiba a permis à Dudelange de prendre un point ce dimanche sur le terrain d'une équipe rumelangeoise bien organisée.


Le match. Dudelange n'avait plus l'habitude d'être mené au score. C'est pourtant la mésaventure qui est arrivée au champion en titre ce dimanche à Rumelange. Au terme d'une première mi-temps dominée par les visiteurs, l'USR exploitait à plein sa seconde vraie occasion. Joubert hésitait sur un corner tiré par Post. Inacio Cabral, lui, imposait son physique dans les six mètres et sa tête faisait mouche.


Flatté, mais pas non plus scandaleux car sur un terrain qui avantage l'équipe qui défend, Dudelange a peiné pour trouver la bonne formule pour approcher le but de Schinker. Une frappe de Cruz (14e) trop enlevée a réveillé une tribune engourdie par le manque de spectacle. Les murmures ont carrément fait place aux cris lorsque Karapetian armait un envoi qui obligeait Schinker à la parade (30e).


Un dernier cafouillage six minutes plus tard mettait fin à la menace dudelangeoise avant que Rumelange ne sévisse. Mais pas sans prévenir puisque trois minutes avant le but de Cabral, Gomes avait grillé tout le monde sur son flanc gauche, mais son sens de l'altruisme l'avait perdu en route.


La physionomie de la seconde période ne variait guère. Dudelange tentait d'asseoir sa domination territoriale, mais le dernier geste faisait défaut. Keric, à nouveau fantomatique ce dimanche, manquait la cible sur un centre à un quart d'heure du terme et Schinker écartait le danger à dix minutes de la fin sur un tir de Karapetian. De l'autre côté, Bertino Cabral donnait du fil à retordre à Clayton de Sousa, mais là encore, la dernière touche manquait à l'USR pour faire le break. La partie basculait à deux minutes de la fin avec le penalty sifflé par M. Monteiro. Benajiba égalisait, le banc rumelangeois criait au scandale et Gérard Jeitz était expulsé en tribune. Les mots d'oiseau se perdaient, Dudelange tentait le tout pour le tout mais devra se contenter d'un point.


L'homme du match. Entre le très bon comportement de Charly Schinker dans le but rumelangeois et ce poison qu'est Bertino Cabral dans l'un de ses couloirs, on a tellement hésité que l'on a choisi... Inacio Cabral. Le défenseur central est non seulement la pièce maîtresse de l'arrière-garde rumelangeoise, mais ce dimanche, il s'est mué en buteur. Une première réalisation cette saison, mais prestigieuse et importante!

Le fait du match. Il restait trois minutes de jeu avant le temps additionnel lorsque Glodi Zingha stoppait l'élan de Daniel Da Mota dans la surface de réparation. M. Monteiro désignait le point de penalty et Benajiba permettait à Dudelange de prendre un point. Un penalty « scandaleux » pour Carlo Weis et «indiscutable » pour Sébastien Grandjean. Une sentence qui permet en tout cas à Dudelange de prendre un point avant le choc de dimanche prochain.


Rumelange - Dudelange 1-1
Stade municipal de Rumelange, pelouse sautillante et impropre à la pratique du football, arbitrage de M. Monteiro assisté par MM. Ries et Hansen, 557 spectateurs payants. Mi-temps: 1-0.
Evolution du score: 1-0 I. Cabral (45e), 1-1 Benajiba (88e s.p.).
Corners: 2 (1+1) pour Rumelange; 11 (4+7) pour Dudelange.
Cartons jaunes: B. Cabral (27e, accroche Benajiba), E. Cabral (65e), Zingha (87e, accroche Da Mota) et Schinker (88e, rouspétances) à Rumelange

  • RUMELANGE: Schinker; Zingha, Siebert, I. Cabral, Rodrigues; Pereira, Thior, Post (84e Marques); Gomes (90+1 Lopes), E. Cabral, B. Cabral.

Joueurs non-utilisés: Pauly, Molitor, Pupovac.
Entraîneur: Carlo Weis.

  • DUDELANGE: Joubert; C. De Sousa, Maury, Prempeh, Ney; Laurienté (65e Da Mota), R. De Sousa (56e Schulz), Cruz, Benajiba; Keric (79e Teixeira), Karapetian.

Joueurs non-utilisés: Kerschen, Macedo, Schulz.
Entraîneur: Sébastien Grandjean. 

 

19
Oct

Dudelange prend le pouvoir, Grevenmacher dans de sales draps

Dudelange a remporté le match au sommet de la dixième journée de BGL Ligue en s'imposant un but à rien contre le Progrès. Le F91 prend les commandes avec Differdange sur ses talons. Tout en bas, les affaires se corsent pour le CSG, battu par l'USR (0-2).


Il aura fallu attendre la mi-octobre pour voir la hiérarchie attendue s'établir. Avec un trio Dudelange - Differdange - Fola aux premières loges. Le F91 a pris son temps pour distancer le Progrès, mais Cruz a inscrit le seul but du match à la 56e, confirmant le regain de forme du champion. Le club de Niederkorn, lui, doit encore grandir pour jouer dans la cour des grands.


Le Fola s'est lui imposé en deux temps contre Ezella. Laurent Jans a rapidement mis les Eschois à l'abri et Bensi a doublé les chiffres peu après l'heure de jeu alors que les Nordistes étaient réduits à dix après l'exclusion de Jurina (48e). Hornuss a fini le travail à 20 minutes du terme.

La Jeunesse a aussi fait le boulot contre Canach. Ibrahimovic a vu double, Deidda et Albanese ont participé au festival offensif local. Ferro a secoué à deux reprises les filets d'Oberweis. Insuffisant pour prendre un point. Les Eschois reviennent à une unité du Progrès et prennent deux points d'avance sur une équipe de Rosport qui rentre peu à peu dans le rang. Les promus ont lâché deux points au camping face à Käerjéng qui respire un peu mieux. 

Dans la seconde partie du classement, le CS Grevenmacher continue de manger son pain noir. Le club mosellan a enregistré une septième défaite consécutive des œuvres de l'US Rumelange. Bertino Cabral et Bryan Gomes ont enfoncé les Bleus dans la crise. Si le CSG occupe encore le siège de barragiste, il sent dans son cou Mondorf, revenu à un point après son nul contre Hostert. Ce duel des promus a permis à l'USH de signer un troisième match consécutif sans défaite. Bon pour le moral.


Vendredi, Differdange avait provisoirement pris la tête du championnat en s'imposant deux buts à un contre Wiltz. Pour la sixième fois consécutivement, les joueurs de la Cité du Fer ont été menés au score et pour la cinquième fois ils ont empoché les trois points.

03
Oct

La Jeunesse prend un point au Fola, Dudelange s'offre un récital

Dudelange a mis K.-O. Käerjéng et en a profité pour prendre les commandes de la BGL Ligue en attendant le match du Progrès ce vendredi. Le Fola et la Jeunesse ont pris un point. Differdange a de nouveau été renversant!


Le F91 a pris son temps pour terrasser Käerjéng et s'offrir un troisième succès de rang après ses victoires contre Grevenmacher et Rosport. Cruz a fait sauter le verrou à la 67e minute. Karapetian a ensuite ôté tout suspense à la rencontre (0-2, 74e). C'est à ce moment qu'a débuté le festival Keric. Le Croate, très critiqué depuis l'entame du championnat, s'est offert un triplé. Dudelange met à profit cette victoire pour prendre la tête de la BGL Ligue. 


Differdange, lui, a une nouvelle fois redressé une situation compromise. A Canach, là où il est toujours difficile de s'imposer, les hommes de Marc Thomé ont pris les trois points en toute fin de rencontre par Er Rafik. Mais à la 85e minute de jeu, Canach menait encore grâce à un but de Ferro. C'est Caron, sur penalty, qui a remis son équipe sur les rails. Ce succès permet au club de la Cité du Fer de prendre le sillage de Dudelange en tête de la BGL Ligue.


Rumelange et Etzella ne sont pas parvenus à se départager. Ce n'est ni une bonne, ni une mauvaise opération pour deux clubs qui prennent peu à peu leur distance avec la zone rouge.

28
Sep

BGL Ligue: c'est l'embouteillage en tête!

Tenu en échec à Differdange samedi (1-1), le Fola a vu Dudelange, vainqueur à Rosport (2-1), revenir sur ses talons, alors que le Progrès s'est hissé à sa hauteur à la faveur d'un succès à Ettelbruck. En bas de classement, Hostert a remporté son premier succès parmi l'élite, aux dépens de Wiltz (2-1), alors que Grevenmacher s'enfonce dangereusement.


Il n'était pas de bon ton de recevoir ce week-end puisque seuls la Jeunesse, victorieuse de Rumelange, et Hostert, ont su profiter de l'avantage du terrain.
La formation de Carlo Weis avait pourtant ouvert le score à la Frontière, par Siebert (39e), avant que Vitali (41e) et Mélisse (52e) ne remettent les Bianconeri dans le sens de la marche avant le derby de la Métropole du Fer jeudi.


Les hommes de Dan Theis se replacent dans le sillage de Rosport qui avait l'occasion de reprendre seul la tête du classement mais qui a été battu par Dudelange (2-1). En sortant le bleu de chauffe, et grâce à Karapetian (37e et 90e), le F91, réduit à dix après le carton jaune-rouge de Maury (86e), revient à un point du Fola (17 points). C'est Lascak (78e) qui avait entretenu l'espoir pour le promu.


C'est l'embouteillage en tête du classement car le Progrès, à la faveur de son cinquième succès de la saison, à Etzella, compte aussi 17 unités à son compteur.
Mené 0-2 après les réalisations de Mesec (37e) et Matias (40e), Niederkorn s'est refait une santé grâce à Bossi (42e), Cassan (58e) et Menaï (70e). Ramdedovic (84e) et Matias (86e) n'ont pas vu la fin du match: un rouge et un jaune-rouge.


Si le Progrès d'Olivier Ciancanelli compte cinq succès, le CSG de Jacques Muller vient d'enregistrer son cinquième revers à la suite. Cette fois-ci c'est Käerjéng qui a fait mordre la poussière à Grevenmacher. Marcolino et Cunha, après l'heure de jeu, ont fait le bonheur de Roland Schaack.


Les Mosellans flirtent dangereusement avec le bas du classement où Hostert a connu sa première victoire de la saison. Ce sont trois penalties qui ont scellé le sort de la rencontre: Adler (64e) a d'abord répondu à Osmanovic (48e) avant de soulager Manu Peixoto dans le temps additionnel. A noter la très courte apparition du wiltzois Civic: entré en jeu à la 6e minute, il a pris un carton rouge 120 secondes plus tard!


Enfin, Mondorf est toujours dans de sales draps. La troupe d'Arno Bonvini avait l'occasion de revenir à la hauteur de Canach, son adversaire du jour, mais Ferro (56e et 85e) s'est chargé d'offrir un bon ballon d'oxygène à sa formation. Mutuale a sauvé l'honneur à la 89e. 

22
Sep

Differdange s'est fait très peur

BGL LIGUE (7e JOURNÉE) Differdange a bien failli être victime de Rumelange, le roi du 1-0. Mais il a renversé la tendance en une minute chrono, en toute fin de match.

Cette rencontre a longtemps été d'un ennui mortel. Avant que le FCD03, qui en avait fait un minimum jusque-là, soit réellement obligé de mettre le pied sur l'accélérateur, sous peine de perdre son premier match de la saison. Accepter de payer 10 euros pour assister à un match entre une équipe differdangeoise qui reste encore avant tout réputée pour la solidité de son bloc défensif et une équipe rumelangeoise qui a désormais si bien digéré le style rigoureux de son nouveau coach Carlo Weis (au point de ne prendre qu'un but sur les quatre derniers matches), le tout sur un terrain toujours aussi cabossé par la vie et sous un ciel de pluie, c'est s'accorder un petit plaisir bien masochiste. Le retour sur investissement n'est pas garanti, loin de là. Les petits vicieux qui se sont assis en rougissant de leur audace sur les bancs du stade municipal n'ont pas été déçus : ils ont attendu vingt minutes avant de voir un premier mouvement construit, sur un débordement de Franzoni, dont le centre en retrait était repris par Er Rafik, tombé sur un Schinker très vigilant (21e). 


 Luisi relance seul la machine C'était déjà tout pour la première période mais pour le reste, on en a pris plein les mirettes : conduites de balle aléatoires, ouvertures complètement ratées, cafouillages à la construction ET dans la zone de finition (un must)... un monument de match agaçant. Encore plus parce qu'on peut soupçonner les deux équipes de s'en être très largement satisfaites.

L'USR parce qu'elle n'a presque pas concédé d'occasions, le FCD03 parce qu'il a évité de se faire contrer par le roi du 1-0, qui a cumulé trois succès avec ce score sur ses quatre dernières sorties... Et c'est vers cela que l'on se dirige, à l'heure de jeu, sur un coup de dé phénoménal : immense relance à l'aveugle de Siebert qui surprend d'autant plus l'axe differdangeois qu'elle vient littéralement de nulle part. Post, à l'affut, bute sur un gros réflexe de Weber, mais Bertino, qui traîne par là, a bien suivi (1-0, 59e). Carlo Weis et ses gars vont-ils encore réussir leur coup de gagne-petit flamboyants? 

Differdange, en tout cas, panique suffisamment pour, enfin, se dire qu'il serait temps d'accélérer. Pendant soixante-dix minutes, le seul Luisi a tenté de mettre un peu de folie dans ce match trop ronronnant. Et c'est logiquement l'international qui va surgir au bout d'un effort personnel de Franzoni plein axe, pour décroiser un tir le long du poteau de Schinker, de près de vingt mètres (1-1, 83e). C'est le genre de résultat avec lequel l'USR peut vivre. Mais l'espoir va mourir moins d'une minute plus tard, sur un corner de Jänisch. Siebenaler s'arrache pour mettre sa tête et devant Schinker, resté scotché sur sa ligne de but, Lebresne se jette pour pousser au fond (1-2, 84e). Rumelange a fini par craquer. Sans concéder énormément d'occasions de but, sa marque de fabrique. Deux ou trois maximum. Et aucune n'a fait mouche. Pas même sur ce penalty arraché par Luisi (89e) et magistralement raté par lui, qui voulait absolument le tirer. Apparemment, c'est encore trop dur de passer plus de deux buts à l'USR. Mais quelque chose nous dit que Differdange s'en contentera...

 Carlo Weis (coach de Rumelange) : «On a fait un très bon match contre une équipe qui nous est supérieure à bien des niveaux. Ils égalisent sur leur premier tir cadré (NDLR : en fait, le 2e). Voilà, ils ont eu de la réussite. Le seul reproche que je peux faire à mes joueurs tient aux contre-attaques et au dernier geste.» 

Marc Thomé (coach de Differdange) : «Oui, j'ai fini stressé. J'avais dit que ça se jouerait sur une phase arrêtée et c'est ce qui s'est passé sur le deuxième passée. Il y a eu peu d'occasions mais nous, on a eu des soucis pour faire le jeu. Cela dit, on n'a perdu contre aucune des équipes qui nous avaient battu la saison passée. On est déjà à +7. Ne reste plus, pour le reste, qu'à faire le même parcours que celui de Michel Leflochmoan la saison passée et on ne sera pas loin de la première place à la trêve.» 

22
Sep

Differdange évite le piège, Rosport enfonce Wiltz

On ne bouscule pas comme ça la hiérarchie! Les ténors ont donné de la voix ce dimanche pour conserver leur position. Le Fola a repris la pole que lui avait provisoirement enlevé le Progrès. Rosport reste en embuscade, Differdange a évité le piège rumelangeois.


Le Fola avance sans se retourner. Le duel des frangins Strasser a tourné à l'avantage de l'entraîneur eschois. Le promu mondorfois est revenu à la hauteur des locaux en première mi-temps, mais Bensi, en secouant pour la première fois les filets cette saison, a remis ses couleurs sur les bons rails. Dallevedove a soigné ses statistiques en fin de match et Laterza a ajouté sa touche personnelle.


Differdange, lui, a retenu la leçon de la saison dernière à Rumelange où il est toujours difficile de s'imposer. Mené pendant un peu plus de 20 minutes, les joueurs de Marc Thomé sont revenus dans un premier temps à la hauteur de leur adversaire par Luisi (83e). Philippe Lebresne donnant le coup de grâce aux Bleus deux minutes plus tard. Le Differdange - Fola de samedi prochain garde ainsi toute sa saveur.


Dudelange a dissipé ses doutes dans la Forge du Sud. Après quatre matches nuls consécutifs, le champion en titre a distancé Grevenmacher cinq buts à rien. Alexandre Karapetian, seulement remplaçant à Etzella, a frappé deux fois en deux minutes. Laurienté et Turpel (deux fois) ont fixé les chiffres après la pause. Le F91 reste donc au contact du peloton de tête alors que le CSG est à la recherche de son second souffle après son bon début de championnat.


Rosport continue de surfer sur la vague du succès. Après sa victoire contre Grevenmacher en début de semaine au camping, les dauphins du Fola au classement ont pris la mesure de Wiltz dans le nord (2-1). Jeff Lascak a retrouvé le chemin des filets et permet à son club de préparer comme il se doit la venue de Dudelange dimanche prochain. Wiltz, lui, ne sort pas de l'ornière et enregistre une sixième défaite cette saison. Un revers qui pourrait ne pas rester sans conséquence pour des membres du staff technique.


Mené deux buts à rien sur son terrain, Käerjéng avait trouvé les ressources nécessaires pour revenir à la hauteur d'Etzella, mais Mesec a donné les trois points à des Nordistes qui se donnent de l'air alors que l'UNK enregistre un quatrième revers de rang. Il est temps d'arrêter l'hémorragie.


Dans le duel des mals classés, Canach a retrouvé la recette du succès après l'avoir perdue pendant cinq matches. La victime du jour, Hostert, reste mal en point au classement. Malgré sa place précaire, Canach possède la deuxième meilleure défense de la série.


La journée avait débuté vendredi par le match nul (2-2) entre le Progrès et la Jeunesse. Menés 0-2, les joueurs de Niederkorn ont fait preuve de caractère pour revenir à la hauteur des Eschois rejoints pour la deuxième fois de la saison après avoir mené de deux buts. 

14
Sep

Le Fola aux commandes, le F91 fait du surplace

Malgré son match nul à Hostert (1-1), le Fola a mis à profit le premier revers de la saison du Progrès pour prendre la tête de la BGL Ligue, en attendant l'issue de Rosport-Grevenmacher.


Le match entre Hostert et le Fola a été animé. Les Eschois ont pris l'avance en 1re mi-temps par Dallevedove avant que Sözen n'égalise pour ses couleurs à la 55e minute. Mais la seconde mi-temps a été marquée par les exclusions de Hym et Keita côté Fola et Makasso côté local.


Ce point permet au Fola de prendre la tête du classement puisque le Progrès s'est incliné à Differdange (3-1). Il s'agit de la première défaite des Niederkornois cette saison. Quant aux Coalisés, ce succès leur permet de garder le contact avec le haut du classement.


La Jeunesse aussi reste dans le bon wagon. Les Bianconeri ont souffert pour prendre la mesure de Käerjéng et ce n'est qu'en fin de partie que Todorovic (86e) et Vitali (91e) ont secoué les filets adverses.


Par contre, Dudelange n'avance plus. Les joueurs du F91, qui ont été contraints au match nul par Etzella (0-0), viennent de signer un 4e match nul de rang.


Dans le bas du classement, Mondorf s'est incliné à domicile contre Rumelange (0-1) alors que Wiltz n'est pas parvenu à conserver son but d'avance contre Canach (1-1).


La 6e journée se termine ce lundi soir avec le choc entre Rosport et Grevenmacher. 

31
Aug

Le F91 en échec, Hostert prend son premier point

Le Progrès n'est plus leader de la BGL Ligue, provisoirement en tout cas, puisque le Fola, vainqueur de Wiltz, compte un goal-average plus séduisant que Niederkorn et lui a ravi la première place. Dans le match au sommet de cette journée, la Jeunesse a tenu Dudelange en échec (2-2).


La formation de Jeff Strasser est venue à bout de la lanterne rouge wiltzoise qui semble quand même avoir retrouvé certaines vertus (2-1). Tous les buts de la rencontre ont été marqués dans la demi-heure initiale, Kalabic (22e) répondant à l'ouverture du score signée Hadji (14e). C'est un penalty transformé par Souto (28e) qui a offert le fauteuil de leader au Fola en attendant le résultat de Progrès - Mondorf ce vendredi soir.


Rosport au repos jusqu'à dimanche, c'est Dudelange qui s'est invité sur le podium, une formation de la Forge du Sud qui a souffert face à la Jeunesse (2-2). Delgado avait placé les siens sur du velours avant que l'inévitable Ibrahimovic (6 buts) ne double la mise (23e). Le F91 s'est réveillé en seconde période (Betorangal et Turpel) pour accrocher un point. Le F91 ne s'est plus imposé à domicile contre le Bianconeri depuis la saison 2011-2012.La trêve internationale va faire du bien pour remettre de l'ordre dans la maison dudelangeoise.

C'est Hostert qui va la regretter alors que les Vert et Blanc avaient enfin trouvé un élan positif. Manu Peixoto avait indiqué que s'il y avait un match à gagner c'était le duel contre Rumelange. Message reçu cinq sur cinq, surtout par Pintar qui, avec un but par période, pensait avoir offert ses trois premiers points au promu parmi l'élite. C'était compter sans Thior qui, dans le temps additionnel, a permis à l'USR de glaner son septième point.

Käerjéng pensait bien tenir son troisième succès avec l'aide de Jänisch, buteur contre son camp, mais après l'heure de jeu et l'expulsion de Terzic (63e), Differdange a mis les gaz en égalisant par Luisi (74e) avant que Er Rafik ne fasse des siennes et plante un doublé en toute fin de rencontre. Le FCD03 se repositionne ainsi dans le groupe de tête. 

24
Aug

Rumelange persiste et signe

Après avoir engrangé les trois points de la saison la semaine dernière face à Canach, les Rumelangeois ont fait preuve d'opportunisme pour signer un second succès de rang face a Wiltz.


Le match.

C'est un Wiltz très inspiré qui a entamé la rencontre face à Rumelange. Animés par un Osmanovic très actif à la pointe de l'attaque, les Nordistes ont rapidement mis le secteur adverse sous pression. Avec à la clef plusieurs frappes cadrées qui ont mis Schinker, le portier de Rumelange, à contribution. Occupée à réduire les espaces dans sa moitié de terrain, la troupe de Carlo Weis doit se contenter de quelques contres bien trop timides. Mais malgré une domination territoriale évidente, les locaux ne parviennent pas à tromper la vigilance des défenseurs adverses. Un petit défaut qui va avoir une incidence importante sur la suite des événements qui vont faire apparaître une équipe de Wiltz en perte de puissance et des Rumelangeois plus opportunistes. Le tout commence avec la sortie sur blessure d'Oliveira (31e), l'arrière droit de Wiltz qui commence alors tout doucement à perdre sa ligne de conduite. Avec l'entrée en jeu d'Ezequiel Cabral (39e) qui donne un autre visage au flanc d'attaque visiteur, les soucis des Nordistes vont crescendo. D'autant plus que ce diable de Cabral profite de l'unique opportunité de but qui lui est donnée (50e) pour placer le cuir dans le filet latéral de Ruffier. Ce sera le seul but d'une rencontre qui aura vu des Wiltzois perdre le fil d'un match qu'ils avaient pourtant entamé de fort belle façon.


La note du match: 10/20.

Un duel entre deux équipes qui ont moins bien réussi leur entame de championnat n'est pas forcément d'un mauvais niveau. La preuve en a été donnée par des Wiltzois et des Rumelangeois qui se sont disputé un duel qui n'aura certes pas été d'un niveau technique extraordinaire, mais très engagé.


L'homme du match.

Ce n'est pas un fait nouveau. Les frères Cabral ont une nouvelle fois été décisifs pour permettre à Rumelange de ramener les trois points de leur déplacement à Wiltz. C'est surtout la tour Ezequiel qui a sérieusement bousculé la défense de Wiltz qui a fini par plier après un bon début de rencontre.


Le fait du match.

Bien souvent l'issue finale d'un match se décide sur des petits détails. Il y en aura eu deux au cours de la rencontre de ce vendredi. Dans un premier temps la sortie sur blessure d'Oliveira suite à un tacle de Majerus (24e) a donné un sérieux coup de frein à l'élan des Wiltzois. Le second détail est sorti du banc de Rumelange lorsque Carlo Weis a fait rentrer E. Cabral (39e) et B. Cabral (46e). Les deux frères ont amené une autre animation offensive qui a fini par avoir raison de l'organisation wiltzoise.


Wiltz - Rumelange  0-1
Stade Géitzt, pelouse en bon état, arbitrage de M. Pires, assisté par MM. Rodrigues et Mateus, 211 spectateurs payants. Mi-temps: 0-0.
Le but: 0-1 E. Cabral (50e).
Cartons jaunes: Conrad (58e, pied en avant sur E. Cabral) à Wiltz; Majerus (24e, tacle sur Oliveira) et Pereira (41e, faute sur Osmanovic) à Rumelange.
Corners: 3 (3+0) pour Wiltz, 3 (1+2) pour Rumelange.

  • WILTZ (4-4-2): Ruffier (cap.); Oliveira (31e E. Mersch, 81e Gasper), Sène, Doyennel, Souza; Conrad, Kouayep, Mujkic, G. Mersch; Kalabic (66e Cosic), Osmanovic.

Joueurs non-utilisés: Strkalj et Civic.
Entraîneur: Claude Ottelé.

  • RUMELANGE (4-1-4-1): Schinker; Rodrigues (cap.), Zinga, I. Cabral, Siebert; Thior; Pereira, Post, Majerus (46e B. Cabral), Gomes (78e Pupovac); Lopes (39e E. Cabral).

Joueurs non-utilisés: Kleber et Ollé-Nicolle.
Entraîneur: Carlo Weis.

Romain Ruffier (gardien de but de Wiltz): "On perd ce match sur une erreur d'inattention. Encore une fois on n'était pas assez concentrés. J'ai l'impression de passer tous mes matchs à devoir gueuler sur tout le monde. C'est rageant de perdre d'autant plus que nos adversaires ne se sont créé aucune autre occasion de but tout au long de la rencontre."

Charly Schinker (gardien de but de Rumelange): "Nous savions que ce déplacement allait être très difficile. Cela s'est confirmé en début de rencontre mais après avoir inscrit le but, le match est devenu nettement plus facile pour nous. Avec six points au compteur, nous sommes plus à l'aise mais pour autant nous ne devons pas faire preuve d'excès de confiance." 

 

17
Aug

Dudelange piétine, la Jeunesse lancée, le Progrès seul en tête

Freiné par Mondorf, Dudelange a abandonné ses premiers points cette saison pendant que la Jeunesse signait son premier succès. Le Progrès a disposé de Wiltz et trône seul en tête.


L'US Mondorf n'avait sans doute pas planifié de prendre sa première unité de la saison au stade Jos Nosbaum, mais le promu s'en contentera largement. Plombé par une infirmerie bien remplie, le champion en titre va devoir faire le dos rond avant la mini-trève internationale.


La Jeunesse, elle, a signé sa première victoire de la saison à Etzella. Sanel Ibrahimovic avait sonné le rappel. Le buteur bosnien a doublé la marque après l'ouverture du score de Todorovic. Portier fixant les chiffres en fin de match.


Rosport a longtemps contesté la suprématie du Fola, mais les Eschois ont émergé en fin de match avec deux buts signés Laterza puis Dallevedove. L'Allemand est l'homme en forme du Fola. Il s'offre un second doublé en sept jours.


Käerjéng était pressé ce dimanche. Un petit but de Cristiano Pereira en début de match a suffi à faire plier une équipe d'Hostert qui n'a toujours pas récolté le moindre point. Fiorani a donné en fin de match une allure plus sévère au score et l'UNK ne se retrouve plus en retard à son tableau de marche.


En revanche, Hostert ferme la marche avec Wiltz, autre perdant du jour. Les Nordistes ont pris deux buts au Progrès. Une équipe de Niederkorn seule en tête et qui a remis les clefs de la victoire dans les mains de deux de ses transfuges: Cassan et Garos.


Wiltz abattra un joker important vendredi prochain face à une équipe rumelangeoise qui a enfin brisé sa coquille une semaine après sa débâcle au Fola. Carlo Weis tient sa première victoire contre Canach.


Enfin, Grevenmacher doit naviguer entre deux sentiments ce dimanche soir. Entre celui de la perte de ses deux premiers points et celui d'avoir tenu en échec une équipe differdangeoise qui a déjà abandonné quatre points à l'extérieur. C'est beaucoup pour un prétendant aux premiers rôles 

10
Aug

Le Fola à sa guise

Une entame médiocre a réveillé les joueurs de Jeff Strasser. L'ouverture du score de Tom Laterza (20e) a mis la machine en route. Une victoire 7-1 sans discussion possible

  • Le match

Battu sans gloire par le Progrès lors de la journée inaugurale, le Fola avait l'obligation de repartir du bon pied. Contrat rempli. La venue de Rumelange était à sa portée, encore plus dans ses installations. Avides de sensations fortes, les supporters aspiraient être conquis. Ils sont satisfaits de la tournure prise par les événements.
La première alerte est rumelangeoise: Pereira profite de l'apathie locale pour isoler Lopes (6e). Manquer son contrôle à l'entrée du grand rectangle est impardonnable. Le numéro seize peut s'en vouloir d'avoir gaspillé une telle opportunité. Sans le savoir, c'est le début de la fin pour l'USR. La réaction (gagnante) du Fola est en deux temps. Primo. Françoise ne cadre pas sa reprise de la tête sur un centre de Souto (11e). Secundo. Dallevedove botte intelligemment un coup franc. Le rebond juste avant la prise de balle de Schinker est vicieux. Sur une aire de jeu détrempée, le gardien est forcé de repousser le ballon au lieu de le capter. Laterza n'en demande pas tant (1-0, 20e).
Le plus difficile est fait pour les Eschois. Après une interruption (voir fait du match!) aussi inattendue que de courte durée, le vice-champion en titre met fin au suspense. L'exclusion logique du visiteur Marques de Silva pour avoir "découpé" Hornuss (34e) a constitué un bon coup de main. Dallevedove (43e et 45e), à deux reprises, crucifie l'infortuné gardien rumelangeois (3-0).
La deuxième mi-temps se disputera au petit trot. Hadji sur un penalty convertit en deux temps (50e), B. Cabral (71e), Françoise (78e) sur penalty, Souto à deux reprises (86e et 90e) ont fixé les chiffres dans l'indifférence générale (7-1).

  • La note du match: 10/20.

Un premier quart d'heure en mode mineur, un deuxième sous le signe du déclic pour le Fola (1-0) et un troisième en guise de confirmation (3-0). Le Fola a rapidement éteint Rumelange réduit à dix. Vu les circonstances, le niveau n'a pas été exceptionnel, loin s'en faut.

  • L'homme du match: Jakob Dallevedove

Ce n'est pas la première, ni la dernière fois que Jakob Dallevedove a un pied et trois orteils dans la victoire du Fola Esch. Passeur, buteur, le milieu de terrain reste indispensable sur l'échiquier de Jeff Strasser. Que l'opposition soit faiblarde ou de qualité, l'Allemand a le souci de bien faire. Un titulaire incontestable.

  • Le fait du match

Monsieur Reisch a marqué les imaginations en interrompant les débats durant cinq minutes. A l'approche de la 26e minute et après un court mais intense déluge venant du ciel, il a invité les acteurs à... quitter l'aire de jeu. Stupéfaction dans la tribune centrale ainsi que dans le chef de ces derniers. La pelouse était en parfait état et l'intégrité des joueurs était préservée. Ou alors, si elle ne l'était pas, elle était toujours compromise quelques instants plus tard. Une pelouse a besoin de temps pour sécher! Ce fait inhabituel était cocasse. Par la suite, la pluie s'est estompée.

Romain Ollé-Nicolle (Rumelange): "Que dire? Il n'y a pas grand chose à dire. Notre entame n'était pas mauvaise, même encourageante, jusqu'au but d'ouverture du Fola. Ensuite des erreurs individuelles ont permis aux Eschois de faire la différence dès la mi-temps (3-0). Ils ont géré à leur aise la deuxième période. Ce n'est pas face à ce genre d'adversaire que Rumelange doit prendre des points mais, n'empêche, s'incliner 7-1 ne fait pas plaisir. Oublions cette désillusion au plus vite, travaillons durant la semaine pour préparer au mieux le match contre Canach. Là, il s'agit d'une formation bagarrant pour assurer son maintien en BGL Ligue et prendre des points est primordial."


Ronny Souto (capitaine, Fola): "Comme ce fut le cas face à Niederkorn il y a une semaine, notre début de match était vraiment mauvais. Je ne l'explique pas. Le groupe a su réagir, accomplir les efforts nécessaires, montrer des choses intéressantes ensuite. Le 1-0 inscrit par Laterza change la donne et facilite le tout. Pas question de refuser un succès par six buts d'écart même si, je suis réaliste, il y a encore du travail à accomplir en semaine pour être performants le dimanche. Le Fola ne planera pas avec un score de 7-1.


Stade Emile Mayrisch, excellente pelouse détrempée, arbitrage de M. Reisch assisté par MM. R. Morais et J. Muller, 362 spectateurs payants. Mi-temps: 3-0.
Evolution du score: 1-0 Laterza (20e), 2-0 Dallevedove (43e), 3-0 Dallevedove (45e), 4-0 Hadji (50e sur pen.), 4-1 B. Cabral (71e), 5-1 Françoise (78e s.p.), 6-1 Souto (86e), 7-1 Souto (90e).
Corners: 6 (4+2) pour le Fola; 2 (1+1) pour Rumelange.
Cartons jaunes: Laterza (28e, faute par derrière), Klein (48e, anti-jeu) au Fola; Pupovac (28e, protestation) à Rumelange.
Carton jaune/rouge: Pupovac (78e) à Rumelange.
Carton rouge: Marques (34e).

  • FOLA: Hym; Laterza (46e Klapp), Klein, Bernard (60e Andujar Garcia), Kirch; Payal, Dallevedove, Souto (cap.), Hornuss (56e Bensi), Françoise; Hadji.

Joueurs non-utilisés: Peiffer et Mahmutovic.
Entraîneur : Jeff Strasser.

  • RUMELANGE: Schinker ; Thior, Siebert, Olle-Nicolle, Rodrigues Dos Santos Silva (cap.); I. Cabral, Marques Da Silva, Pereira Da Silva, Lopes (73e Gomes Da Silva), Pupovac; B. Cabral.

Joueur non-utilisés: Pauly, Zinga Casemiro, Post et Majerus.
Entraîneur: Carlo Weis. 

 

03
Aug

Etzella au triple galop, Grevenmacher résiste à Hostert

Etzella et Dudelange ont pris la tête de la BGL Ligue à la faveur de leur net succès contre Mondorf et Wiltz. La surprise du jour est signée par Niederkorn, vainqueur du Fola un but à rien.


Etzella n'est pas du genre à manquer ses débuts de championnat. Leader la saison dernière après un match, les joueurs du Deich ont encore pris les commandes avec Dudelange après leur succès contre le promu mondorfois.


Les Nordistes avaient fessé le FC Wiltz en 2013 (8-3), ils ont ce dimanche passé trois buts aux joueurs d'Arno Bonvini qui font connaissance dans la douleur avec la BGL Ligue. Ettelbruck côtoie ainsi Dudelange tout en haut. Les champions en titre ont fait sauter le verrou wiltzois en première mi-temps avant d'alourdir la marque en fin de match. Esteves (Etzella) et Benzouien (Dudelange) s'offrent des doublés. Comme Ibrahimovic et Bettmer vendredi.

La surprise du jour est venu du stade Jos. Haupert où le Fola a perdu ses trois premiers points de la saison. C'est Rigo qui a fait preuve de sang-froid en transformant un penalty en fin de match. Les Eschois avaient déjà mordu la poussière d'entrée la saison dernière contre Dudelange.


Fortunes diverses pour les deux autres promus. Rosport a fait preuve de caractère pour inverser la tendance contre Rumelange. L'inévitable Lascak a répondu à Pupovac et Steinbach a offert trois points qui lancent la saison du FC Victoria.

Hostert, lui, n'est pas parvenu à remonter son double handicap contre Grevenmacher. Kitenge et Almeida ont mis les Mosellans sur du velours en première mi-temps avant que Pereira ne réduise le score. Un peu court toutefois pour prendre un point.


L'autre demi-surprise du jour est venue de Bascharage avec le succès de Canach deux buts à un. Terzic avait pourtant mis les locaux sur orbite, mais Borgniet puis Mukendi ont secoué les filets adverses, offrant à la Jeunesse un meilleur départ que la saison dernière.


Vendredi, la Jeunesse et Differdange avaient lancé de façon spectaculaire la saison en se quittant dos à dos (3-3) au terme d'un match à rebondissements. Chaque équipe a mené au score. Si les approximations ont parfois altéré la qualité du jeu, on se félicitera de l'engagement des deux équipes citées comme outsiders de ce championnat. Ibrahimovic a déjà répondu présent et Bettmer a envoyé un message à ses détracteurs. Reste à confirmer! 

18
May

BGL Ligue: le F91 au sommet, le RM Hamm aux barrages

 

L'ultime journée de la BGL Ligue a livré son verdict. Onzième titre pour le F91 et une place de barragiste pour le RM Hamm Benfica.


Dans la finale du championnat, le F91 a surclassé le Fola 3-0 pour s'offrir un nouveau sacre. Julien Jahier, auteur d'un triplé, a été l'homme de cette finale du championnat.Les Dudelangeois ont même la possibilité de signer le doublé à condition de s'imposer, vendredi prochain, contre Differdange en finale de la Coupe de Luxembourg.

Derrière le duo de tête, les Differdangeois ont fini la saison en prenant la mesure du RFCUL 3-0. La Jeunesse, qui a battu Käerjéng 2-1, se classe finalement quatrième.


Dans le bas du classement, un seule incertitude était encore de mise: le nom du barragiste. Battu 0-1 par le Progrès, c'est donc le RM Hamm Benfica qui disputera les barrages.


Rumelange et Canach, qui étaient en lutte avec le club hammois pour éviter la 12e place, ont remporté leur dernier match de la saison. Les Rumelangeois ont pris la mesure du Swift 2-0 et les Mosellans ont remporté leur derby sur la pelouse de Grevenmacher 0-2.


Toujours à propos de derby, celui du Nord est tombé dans l'escarcelle d'Etzella qui s'est imposé 1-3 contre Wiltz. 

11
May

BGL Ligue: Dudelange battu à Canach, le Fola reprend la tête

En s'imposant sans discussion dans le derby de la Métropole du Fer (4-1), le Fola a gardé toutes ses chances de conserver son titre de champion. Les hommes de Jeff Strasser reprennent la tête du classement , un point devant Dudelange qui a été battu à Canach. Dimanche prochain, nous aurons bien droit à une finale pour l'attribution du titre 2013-2014.


La Jeunesse avait pris l'habitude de venir s'imposer au Galgenbierg ces deux dernière saison. Le Fola, qui était dans l'obligation de s'imposer pour conserver l'espoir de garder son sceptre de champion, a mis fin à la série négative en écrasant son voisin sur le score de 4-1.
Bensi et Souto ont mis rapidement les leurs à l'abri et si Albanese a semé quelque peu le doute, Laterza, avant la pause, et Bensi en fin de match ont fait le nécessaire.


Avec 59 point, le Fola repasse en tête du classement car le F91 a concédé sa troisième défaite de la saison sur la pelouse de Canach. Les deux équipes ont terminé la rencontre à dix et ce sont les locaux qui ont fait la différence dans les dix dernières minutes par Barbosa et Mukendi. Da Mota a relancé le suspense au cours d'une fin de match qui a compté plus de 8 minutes de temps additionnel (4-3).


La troupe de Patrick Maurer (10e), qui a battu le F91 par deux fois cette saison, fait la bonne opération de la journée et dépasse Rumelange défait à Niederkorn (0-4). le Progrès revient ainsi à un point de la Jeunesse dans la lutte pour la quatrième place.

Differdange, sur la lancée de sa qualification en finale de la Coupe, a propulsé le Swift en Promotion d'Honneur en s'imposant sur le score sans appel de 7-0 à Hesperange. Caron a inscrit un triplé au cours de cette opération portes-ouvertes au Holleschbierg.


Si le suspense règne quant au futur champion, il demeure aussi en ce qui concerne la place de barragiste. Auteur d'un match nul à Ettelbruck, le RM Hamm Benfica est toujours sur la sellette (12e, 24 points). Les hommes de Paulo Gomes chercheront à éviter le match de barrage en recevant le Progrès alors que l'USR accueillera le Swift. Canach n'est pas encore sauvé et se déplacera chez une équipe de Grevenmacher qui a envoyé le Racing en Promotion d'Honneur samedi (4-1) et qui visera à terminer l'exercice à la sixième place.


Dans un match sans enjeu samedi, Käerjéng a battu Wiltz 2-0 et l'a dépassé au classement. 

04
May

Le Fola laisse des plumes à Wiltz, le F91 cartonne, Differdange perd encore

 La BGL Ligue n'a peut-être pas encore connu son tournant décisif, mais Dudelange compte désormais deux points d'avance sur son rival eschois à deux journées de la fin. Le Fola a pris un point à Wiltz au terme d'un match un peu fou. Differdange n'est pas encore européen.


On n'aurait pas parié sur cette 24e journée pour évoquer un tournant. Peut-être que ça ne sera pas le cas d'ailleurs, mais le Fola vient de griller son dernier joker dans la course au titre.


Pris dans le traquenard wiltzois, les champions en titre ont dû gommer un retard de deux buts. Une "remontada" facilitée par l'exclusion de Doyennel, mais au goût de trop peu pour le camp eschois. Le Fola n'avait plus encaissé trois buts depuis plus d'un an. Un signe avant-coureur?


Loin de ce stress, Dudelange a fait le travail dans un match des extrêmes que les locaux ont déverouillé très rapidement sur un but de Hennetier contre son camp. Les joueurs de la Forge du Sud ont plus que jamais leur destin entre mains et pourraient déjà sabler le champagne dimanche prochain à Canach en cas de résultat positif et de faux pas du Fola contre la Jeunesse.

Une Jeunesse qui a pris son temps pour plaquer Canach au sol et qui signe une quatre victoire consécutive. Les Bianconeri n'ont plus perdu depuis leur revers contre le RM Hamm Benfica et Ibrahimovic en a profité pour soigner ses stats, se dirigeant tout droit vers le titre de meilleur buteur.

Differdange pas encore européen


La courbe de Differdange est tout à fait opposée à celle de la Jeunesse. Après six victoires consécutives, les hommes de Michel Le Flochmoan viennent d'enregistrer un troisième revers de rang à Grevenmacher. Une défaite qui ne permet pas encore au FCD03 d'assurer une place européenne. Peut-être que les esprits étaient déjà tournés vers la demi-finale de coupe mercredi à La Frontière.


Tenu en échec par le Swift, le Progrès a vu l'Europe s'éloigner d'un seul coup. A moins que la Coupe de Luxembourg ne réserve une surprise de taille pour les joueurs de Paolo Amodio. Pour Wiltz, Käerjéng, Grevenmacher et Etzella, le championnat est "terminé". L'enjeu s'est envolé. 


Etzella se félicitera de son succès à Rumelange qui lui assure son maintien alors que l'USR est de nouveau sous la menace de ses poursuivants alors que Kaewu Cabral a été exclu pour la deuxième fois de la saison. Voilà qui pourrait peser lourd au décompte final. 


Le RM Hamm Benfica respire encore


Le RM Hamm Benfica a enfin sorti la tête de l'eau après six défaites de rang. Les Aigles se sont remobilisés à temps pour terrasser l'UNK et revenir du coup à un point de Canach. Mais ils sont toujours barragistes. 


Une place que le Swift et le Racing peuvent encore convoiter, mais les Hespérangeois risquent d'apprendre à leurs dépens qu'on n'avance guère avec des nuls alors que les Bleus du Verlorenkost auront besoin d'un miracle pour s'en sortir. 

02
May

BGL Ligue: le Fola et le F91 au coude à coude, Canach se donne de l'air

Dudelange et le Fola ont connu des rencontres différentes mais à l'arrivée, il ont empoché les trois points. Dans le bas du classement, Canach a signé un succès important alors que le RM Hamm se trouve plus que jamais dans la tourmente.


Que ce soit le F91 ou le Fola, les deux protagonistes pour le titre ont parfaitement répondu à l'attente de leurs supporters. Obligés de gagner à la suite de la victoire des Dudelangeois au Parc des sports, les joueurs de Jeff Strasser n'ont pas laissé traîner les choses (3-0). 
Face à une équipe hammoise aux abois, le champion a fait la différence en l'espace de quatre minutes avec un doublé d'Hornuss (15e et 19e). Par la suite, le Fola a géré son avance.


Plus tôt dans la journée, Dudelange a signé une victoire très importante dans la course au titre. L'ultime but de la rencontre, signé Jahier, est tombé à sept minutes du terme mais il permet aux hommes de la Forge du Sud de trôner en tête du classement au côté du Fola mais avec une différence de but plus favorable (+36 contre +34).


Quant à Differdange, il ne manque plus qu'une victoire (voire un point) aux hommes de Michel Le Flochmoan pour assurer définitivement leur place sur la 3e marche du podium puisque la Jeunesse accuse 8 points de retard.


Les Eschois ont souffert pour venir à bout d'une courageuse équipe du Racing. Une fois n'est pas coutume, les Bianconeri ont fait preuve de caractère après l'égalisation de Bellini puisque le but de la victoire est tombé dans les arrêts de jeu des oeuvres de Sègbè.


Par contre le Progrès a lâché du lest dans la course à la 4e place. Les joueurs de Niederkorn ont été accrochés par Etzella (1-1). Menés à la pause, les Nordistes ont dû patienter jusqu'à la 86e minute pour tromper la vigilance de Hamm. 


Dans le milieu du classement, le duel entre Käerjéng et Rumelange n'a pas déchaîné les passions (0-0). Mais ce match nul permet à l'USR de se rapprocher encore un peu plus du maintien.


Dans le bas du classement, Canach, qui a battu Wiltz 1-0, a fait la bonne opération de la journée et compte 4 points d'avance sur le RM Hamm Benfica où rien ne vas plus.
 Mais à trois matches de la fin, le suspense reste de mise. si le RFCUL fait du surplace, le Swift, qui a fait match nul contre Grevenmacher, ne compte qu'un point de retard sur le barragiste. 

28
Apr

BGL Ligue: Dudelange reprend la main, Canach veut y croire

En s'imposant face au Fola sur le score de 1-0, l'US Rumelange se donne de l'air et rend un fier service à Dudelange qui, grâce à sa victoire contre Grevenmacher, reprend la première place. Chaud devant... et derrière aussi car Canach a gagné au Cents! 


Qui aurait parié une petite piecette sur un succès de Rumelange face au Fola? Pas grand monde en effet.


Les Rumelangeois avaient déjà obligé les hommes de Jeff Strasser au partage des points la saison dernière (1-1). Mais de là à relancer le championnat, il y avait un pas.
 Plutôt un but celui de E. Cabral qui n'a pas tremblé pour transformer un penalty accordé à la 81e minute par M. Tropeano.
En engrangeant son 5e succès de la saison, l'USR respire et rend un fier service au F91 qui a fait le nécessaire face à Grevenmacher (2-0)
.

Un but par mi-temps: Benzouien (36e) et Louadj (59e). Dudelange a fait le métier mais devra se passer pour 3 à 6 semaines de Joubert, blessé au genou droit. Un sale coup avant les dernières échéances d'un championnat que les joueurs de Pascal Carzaniga vont aborder en tête, - grâce à son goal-average - , et de la Coupe.


 Canach n'a pas abdiqué
La répétition générale de la prochaine demi-finale de la Coupe entre la Jeunesse et Differdange (le 7 mai) est revenue, devant une belle coulisse, aux Bianconeri. Hoffmann a fait le bonheur des siens (80e) et le FCD03 devra encore patienter pour être certain d'être européen par le biais du championnat. Il ne lui manque qu'une petite unité.


Les trois derniers matches de cette journée mettaient aux prises des clubs fort mal logés.
En s'inclinant 1-2 à Wiltz, malgré l'ouverture du score de Vilmain, le Racing a sans doute dit adieu à l'élite étant donné le programme corsé qui l'attend prochainement.
Le Swift, battu par Etzella, n'est pas mieux loti. Turpel et Dav. Da Mota ont trouvé l'ouverture pour sans doute condamner Hesperange.


Rien ne va plus chez les Aigles, plumés cette fois par un adversaire direct: Titon (85e) a offert la 5e victoire à la Jeunesse Canach qui double son adversaire au classement pour un point (21 pts).


Samedi, dans un match du ventre mou, le Progrès est resté maître sur sa pelouse en disposant de Käerjéng. L'unique but du match a été inscrit par Rougeaux.
La 23e journée est au programme de mercredi et jeudi prochains 

19
Apr

BGL: Canach prend un point à la sauvette

 

Canach et Rumelange, deux sérieux candidats à la relégation ne se sont pas départagés. Face à des Rumelangeois quelque peu plus entreprenants, Canach s'en est tout de même sorti à bon compte.

Le match
La crispation est palpable, dans les deux camps, durant les premiers instants de la rencontre. Ce sont surtout les visiteurs qui tardent à rentrer dans le match face à une équipe de Canach plus volontaire. Mais les Mosellans manquent d'arguments pour faire la différence. Seul le revenant Amartey allume quelque peu la mèche avec une frappe croisée qui oblige Schinker à se montrer vigilant (16e). 
Une première occasion sans suite car Rumelange monte doucement mais certainement en puissance pour finalement parvenir à contrôler les débats. Mais sans pour autant trop convaincre. Face au jeu brouillant de Canach, les protégés d'Allieri n'ont pas besoin de trop s'appliquer pour faire apparaître le danger à proximité de la cage de Moreira. 
Mais à force d'insister les frères Cabral finissent par faire céder le secteur défensif adverse. Avec le mince avantage d'un but, les visiteurs ressortent des vestiaires pour un second acte très animé mais pauvre en qualité de jeu. Avec les expulsions des frères Cabral, Canach se retrouve en supériorité numérique et en profite, logiquement pour forcer le partage des points.

La note du match: 8/20
Le duel des deux candidats à la descente a été un "match de la peur" de bout en bout. Une équipe de Canach qui manque cruellement d'arguments a peiné face à neuf Rumelangeois volontaires, sans plus.Le fait du match
Canach est bien mal au point en cette fin de saison. Face à onze Rumelangeois, les Mosellans ont souffert et ont même été à peu de chose de sombrer. Ce n'est qu'en fin de rencontre, suite aux expulsions des deux frères Cabral, que Canach est parvenu à porter sérieusement le danger devant les buts de Schinker pour parvenir finalement à forcer l'égalisation. Ce qui permet à la troupe de Patrick Maurer de prendre un point et de pouvoir encore croire au maintien. Mais cela risque de devenir très juste. 

Canach - Rumelange 1-1 
Stade de la Rue de Lenningen, pelouse en bon état, arbitrage de M. Flenghi, assisté par MM. Morais et Sampaio, 131 spectateurs payants. Mi-temps: 0-1.
Evolution du score: 0-1 B. Cabral (38e), 1-1 Cravo (84e).


Cartons jaunes: Barbosa (34e), Negi (56e), Da. Teixeira (57e), Cravo (82e) à Canach; B. Cabral (29e), I. Cabral (41e), Nsimba (90+2), E. Cabral (90+6) à Rumelange.
Cartons jaunes/rouges: I. Cabral (71e), B. Cabral (79e) à Rumelange.


CANACH (4-1-3-2): Moreira (cap); Di. Teixeira, Negi, Hoeser, Da. Teixeira (78e Oliveira); Titon; Skrijelj, Cravo, Barbosa (46e Kalabic); Ferreira (46e Selimovic), Amartey.
Joueurs non-utilisés: Weirig et Heinisch.
Entraîneur: Patrick Maurer.


RUMELANGE (4-2-3-1): Schinker (cap); Sidi-Mammar, Siebert, Nsimba, Ollé-Nicolle; Martins, I. Cabral; Leoni, Santos (90e Gomes), B. Cabral; E. Cabral. 
Joueurs non-utilisés: Pereira, Post, Kleber et Pauly.
Entraîneur: Sébastien Allieri.


Patrick Maurer (entraîneur de Canach): "Nous prenons un point mais cela ne nous sert pas à grand-chose dans la situation qu'est la nôtre. Mon équipe ne se trouve pas dans le meilleur état d'esprit mais je ne peux leur faire le moindre reproche." 

13
Apr

Gros coup de mou pour Rumelange

 

La vingtième journée de BGL Ligue a peut-être offert un premier tournant avant le sprint final. Dudelange a laissé des plumes à la Frontière (2-2) alors que le Fola prenait les trois points à Ettelbruck (3-2). Trois comme le nombre de points d'avance que compte désormais le champion.


Et de sept! L'impressionnante série continue pour le Fola. Les Eschois ont évité l'écueil ettelbruckois en s'imposant trois buts à deux au Deich grâce à Hornuss (3e), Rani (46e) et Bensi (79e). Turpel avait remis les Nordistes sur le bon chemin en fin de première période. Insuffisant pour contester la suprématie du leader malgré un but contre son camp de Schnell en fin de match.


Le Fola comptait sur la Jeunesse pour distancer davantage Dudelange et l'ennemi juré de la Métropole du Fer n'a pas été avare d'efforts pour prendre un point contre les joueurs de la Forge du Sud. Les visiteurs avaient fait preuve de caractère pour revenir à la hauteur des Bianconeri (1-1, Prempeh, 43e) après l'ouverture du score d'Ibrahimovic (14e) avant de prendre l'avance par Jahier, auteur de son 14e but de la saison. Mais c'est Albanese qui a apporté le point du match nul aux Eschois.


Differdange, lui, a plié l'affaire avant la pause au Cents. Rodrigues en début de match puis Caron à huit minutes de la pause ont fait sauter le verrou hammois pour consolider une troisième place qui ne peut plus leur échapper.


Derrière, le Progrès a repris ses distances à la quatrième place, profitant notamment du nouveau faux pas de Wiltz pour compter quatre points d'avance sur les Nordistes et trois sur la Jeunesse. 


Wiltz a chuté face à une équipe de Grevenmacher transfigurée depuis la reprise et qui a trouvé en la personne d'Alexandre Karapetian le buteur qui lui a tant fait défaut au premier tour.Le Swift et le Racing en mode guerriers


Le Swift et le Racing n'ont pas encore déposé les armes.

Hesperange a signé sa première victoire à l'extérieur face à une équipe de Käerjéng décidément mal à l'aise devant son public (une seule victoire). Jakob juste avant la pause et Naguez à la reprise ont permis au Swift de distancer leur hôte. Lacroix et Soares corsant ensuite l'addition.


 Le Swift céde son siège éjectable à Canach. Les joueurs de Patrick Maurer ont fait les frais du second souffle retrouvé par le Progrès. Rougeaux a frappé deux fois en deux minutes et Lefranc a parachevé le succès local, permettant à Niederkorn de consolider sa quatrième place alors que Canach est désormais sous la menace du Racing. 


Le club de la capitale, qui a perdu d'un seul coup Simion et Muhovic, a trouvé les ressources nécessaires pour s'imposer à Rumelange. Ce sont les deux recrues hivernales, Vairelles et Bousbaa, qui ont offert la victoire de l'espoir au RFCUL. 
Trois points séparent encore les Bleu et Blanc du Swift alors que la menace pèse de plus en plus sur le RM Hamm Benfica et Rumelange. 

06
Apr

BGL Ligue: Etzella et Grevenmacher se donnent de l'air

 

En allant s'imposer 1-3 sur la pelouse de Canach, Etzella s'est donné un peu d'air dans la course au maintien alors que le trio de tête continue à aligner les succès.
Etzella était au pied du mur avant de croiser la route de Canach. Battus le week-end dernier au Deich par le RFCUL, les Nordistes étaient dans l'obligation de ramener quelque chose de leur déplacement. 


En signant un succès 3-1, Charles Leweck et ses partenaires ont fait la bonne opération de la journée dans le bas du classement au même titre que Grevenmacher. 
Le CSG, qui s'est imposé 1-0 devant le RM Hamm Benfica s'est aussi rassuré quelque peu. Par contre pour Canach, la situation devient préoccupante. Depuis la reprise en 2014, la Jeunesse affiche un inquiétant bilan de 4 sur 15 et le club occupe une position de barragiste.


Malgré son point conquis face à la Jeunesse d'Esch (1-1), le Swift aura bien du mal à assurer son maintien en BGL Ligue, les Hesperangeois accusent 5 points de retard sur le duo RM Hamm-Rumelange.
Quant au RFCUL, battu à domicile par le Progrès (0-1), il peut préparer la saison prochaine en PH, le club de la capitale n'affiche que 12 points au compteur après 19 journées.


Dans le haut du classement, c'est le statu quo, les trois équipes de têtes ont gagné mais elles ont connu des rencontres différentes. 
Le Fola a facilement disposé de Käerjéng 2-0, deux buts dans le premier quart d'heure de la seconde période. Un scénario presque identique pour le F91.


Dudelange a fait la différence en l'espace de cinq minutes, entre la 61e et la 66e minute. Les Wiltzois ont sauvé l'honneur dans les arrêts de jeu.


Une fin de match qui a été fatale à Rumelange. L'USR s'est en effet inclinée au Parc des Sports sur un but de Luisi inscrit à la 90e minute. 

30
Mar

BGL Ligue: Dudelange piste toujours le Fola, Etzella pique sa crise

Dudelange a dû puiser dans ses réserves pour émerger au Cents. Un succès qui lui permet de rester dans le sillage du Fola, pas inquiété par le Swift. En bas de classement, le Racing signe la victoire de l'espoir et plonge Etzella un peu plus dans la crise.


On n'a pas fini de refaire le match sur les hauteurs du Luxembourg où le F91 a fini par empocher trois points. Penalty. Ou pas. M. Reisch alimentait les conversations bien après les trois coups de sifflet. Idazza a finalement offert trois points aux visiteurs. Trois unités qui pourraient peser lourd au décompte final.


Le Fola, lui, a fait le travail contre le Swift. Hadji a frappé deux fois, prouvant qu'il reste l'homme incontournable dans une équipe eschoise efficace à défaut d'être spectaculaire. Differdange, lui, s'était offert un festival la veille dans le derby face au Progrès, confirmant qu'il est bien le troisième homme dans ce peloton de tête. Mais à distance respectable des deux ténors.


Derrière ce trio, la Jeunesse est revenue à un point de Wiltz à la faveur de son net succès dans la Cité des Genêts (4-1). Les Eschois ont patienté presque une heure avant de faire sauter le verrou nordiste sur un terrain indigne d'une équipe de BGL Ligue. Sans Osmanovic, blessé, Wiltz redevient anodin, mais garde deux longueurs d'avance sur le Progrès et Käerjéng.Glenn Borges jubile.


Pour le maintien, la bataille fait rage. Le Racing a profité de la crise qui frappe Etzella pour prendre trois points qui paraissent anodins au regard d'autres concurrents qui engrangent aussi. Mais l'espoir fait vivre et les deux recrues du club de la capitale (Bousbaa et Vairelles) ont ouvert leur compteur. Au Deich, la semaine s'annonce très chaude.


Grevenmacher va mieux est n'est plus barragiste après son succès à Rumelange trois buts à deux. Mastilovic s'est offert un doublé et le CSG revient à un point de son adversaire du jour, soudain fragilisé par quatre matches sans victoire, il est vrai, face à des adversaires solides. 


Canach, lui, avance à pas feutrés. Il voit le CSG s'éloigner, mais Etzella se rapprocher. Cravo Roxo a permis aux Bleus de prendre un point et Canach compte sur sa réputation d'équipe forte à domicile pour enfin sortir de l'ornière. 
Une ornière dans laquelle le Swift semble s'enfoncer. Il faudra un miracle au Swift pour se sauver. Comme pour le Racing! 

23
Mar

Dudelange donne le tournis à Rumelange

(Extrait du wort.lu)

Le F91 a facilement dominé Rumelange en inscrivant deux buts en première période via Da Mota et Steimetz. Dépassée et réduite à dix, l'USR encaissera un troisième but en seconde période. 

Morgan Betorangal s'échappe et va prendre r Bertino Cabral de vitesse.Le match. Une équipe en lice pour une place européenne, une autre dans le ventre mou du classement. La différence entre les deux formations est frappante dès le début de partie. A la vitesse d'éxecution et la précision des joueurs dudelangeois, l'USR ne peut opposer qu'une résistance fébrile et ne fera d'ailleurs illusion que sur coups de pied arrêté lors du premier acte. Dépassés par les événements, les visiteurs accompagnent les vagues jaunes qui déferlent sur leur moitié de terrain. 


Et la sanction ne tarde pas à tomber. Un service de Pedro sur coup franc envoie Da Mota disputer un ballon aux défenseurs devant Schinker. L'attaquant local met juste ce qu'il faut du bout du pied pour ouvrir le score (1-0, 7e). Le début des ennuis pour Rumelange car le F91 joue de plus en plus vite. Grâce à Steimetz notamment, efficace à la récupération et hypercatif sur le front de l'attaque, mais aussi à Jahier toujours dans les bons coups. 
C'est une combinaison entre Schulz, Da Mota et Jahier sur le flanc gauche qui aménera l'aggravation du score avant le quart d'heure de jeu. Le grand Dudelangeois sert Steimetz qui, idéalement placé dans la surface, double la mise (2-0, Steimetz). L'addition aurait déjà pu être plus lourde au repos si le centre de Jahier servi par Steimetz, n'avait pas filé devant le but rumelangeois sans que Da Mota ne puisse dévier la course du cuir (37e). Daniel da Mota est en réussite actuellement.


Le second acte sera marqué par l'expuslion d'Ezequiel Cabral qui écopait d'un carton jaune ainsi que d'un rouge dans la même minute (61e). Réduit à dix, la coupe était pleine pour Rumelange qui encaissait un troisième but en fin de partie. L'œuvre de Schulz qui, d'une frappe aux 20 mètres, fixait le score à 3-0 pour un succès dudelangeois net et sans bavures. 

La note du match. 13/20. Uniquement pour le plaisir de voir évoluer un F91 bien organisé et en pleine confiance. Car il faut bien reconnaître qu'en face, Rumelange n'avait pas grand chose à opposer n'y à contester aux pensionnaires du stade Jos Nosbaum.Le fait du match. Le carton rouge d'Ezequiel Cabral à l'heure de jeu. Aucune incidence sur la rencontre déjà pliée depuis belle lurette. Les mots de l'attaquant rumelangeois envers M. l'aribtre, après avoir écopé d'un carton jaune, ont précipité sa rentrée aux vestiaires. Déjà que l'USR peinait à onze...

L'homme du match. Thierry Steimetz.
L'attaquant français du F91 a fait montre d'une hyper activité incessante et contagieuse auprès de ses coéquipiers. Auteur du deuxième but de la partie, son quatrième personnel, il a permis aux Dudelangeois de rapidement sceller le sort de l'USR.

F91 - Rumelange 3-0
Stade Jos Nosbaum, bonne pelouse, arbitrage de M. Vivas assisté de MM. Deltour et Bragoni, 470 spectateurs. Mi-temps: 2-0.
Evolution du score: 1-0 Da Mota (7e), 2-0 Steimetz (14e), Schulz 3-0 (77e).
Cartons jaunes: Da Mota (42e), Betorangal (75e), Louadj (88e) à Dudelange; Ezequiel Cabral (61e), Schinker (81e), Iniacio Cabral (89e), Martins (89e) à Rumelange.
Carton rouge: Ezequiel Cabral (61e).


DUDELANGE: Joubert (cap), Malget, Prempeh, Fernandes, Betorangal; Da Mota (62e Louadj), Pedro, Martino, Schulz (79e Haddadji); Jahier (54e Kitenge), Steimetz.
Joueurs non utilisés: Idazza, Mastrangelo.
Entraîneur: Pascal Carzaniga.


RUMELANGE: Schinker, Da Silva (87e Pereira), Olle-Nicole, Rodrigues (cap), Iniacio Cabral; Nsimba (73e Majerus), Martins, Pupovac, Gomes (54e Santos), Bertino Cabral; Ezequiel Cabral. 
Joueurs non utilisés: Leoni, Pauly.
Entraîneur: Sébastien Allieri.

Ils ont dit
Pascal Carzaniga (F91): "On fait de bons mouvements après seulement deux minutes de jeu et dans le fonds de jeu, on a vu de belles choses. Le but du 2-0 nous place sur du velours. On a très bien défendu contre un adversaire qui ne s'est pas procuré d'occasions. A noter une très bonne prestation de Daniel Da Mota pour son retour en tant que titulaire. C'est son troisième but en trois semaines! D'ailleurs, nous avons débuté ce match avec cinq Luxembourgeois titulaires. Six après l'entrée en jeu de Kitenge. C'est de bon augure pour le club."


Sébastien Allieri (USR): "On a été spectateurs pendant 15 minutes. Nous les avons trop respectés, mais on est un peu revenu dans le jeu ensuite. Nous envisagions même de passer en 4-4-2. Le carton rouge nous a vraiment pénalisés. C'est seulement notre quatrième défaite de la saison et la deuxième face à Dudelange. Au niveau de l'arbitrage, nous prenons beaucoup de cartons contre le F91. Je trouve que l'arbitre n'a pas été assez pédagogue." 

15
Mar

Les trois premiers campent sur leur position, Canach et le CSG respirent

 

La bataille fera rage jusqu'au bout pour le titre. Le Fola et le F91 ne lâchent rien alors que Differdange reste au contact. Dans le bas de classement, les victoires du CSG et de Canach ont redistribué les cartes. 


Pas de score extrême pour le match du même nom dans cette seizième journée de BGL Ligue. Le Fola a fait le travail contre le Racing. Sans plus. Les Eschois remettant les clefs du succès à Ronny Souto, auteur du seul but qui a permis au champion en titre de garder son point d'avance sur Dudelange. 
Un F91 souverain sur la pelouse du stade Jos. Haupert (3-0).  Benzouien, Da Mota et Jahier ont secoué le cocotier. Le match aller est oublié et Dudelange soigne ses statistiques de meilleure attaque du pays alors que le Fola n'a toujours encaissé que neuf buts.


Differdange reste en embuscade après sa victoire dans les derniers instants du match à Käerjéng. C'est Sinani, déjà auteur d'une bonne rentrée dimanche dernier contre le Fola, qui a permis aux hommes de Michel Le Flochmoan de s'adjuger le derby. 


La Jeunesse, elle, revient de son court déplacement dans la cité des Roches rouges avec un point alors que Rumelange, en infériorité numérique, a pourtant mené. Ramdedovic a égalisé à huit minutes du terme. Insuffisant toutefois pour une équipe eschoise toujours sixième.


Samedi, Wiltz avait obtenu ce qu'il était venu chercher: un match nul à Mensdorf contre le RM Hamm Benfica. Les Nordistes auront-ils assez d'ambitions pour regarder un cran plus haut ou se contenteront-ils de gérer une fin de championnat en roue libre? Quant aux joueurs du Cents, ce nul ne fait guère leurs affaires.


Dans la lutte pour le maintien, Canach et Grevenmacher ont fait la bonne opération. Les joueurs de Patrick Maurer ont dominé le Swift deux buts à rien. Une victoire qui leur permet de doubler leur adversaire du jour et de ne plus être barragiste.


 Le CSG a lui dicté sa loi à Etzella sur le même score. Une troisième victoire cette saison pour des Mosellans qui passent du statut de descendant à celui de barragiste.


 Il n'y a pas eu de miracle pour le Racing battu au Fola. Les joueurs de la capitale ont résisté une mi-temps, mais Souto a fait le travail. Ce n'est pas vraiment dans ce genre de match que l'on attendait le RFCUL, mais les points pris par Grevenmacher et Canach placent Pascal Lebrun et ses hommes à six points de la place de barragiste. Ça va devenir compliqué!

09
Mar

BGL: le Fola et le F91 prennent le large, les caves se rebiffent

 

Le choc au sommet entre Differdange et le Fola a tourné en faveur des Eschois qui conservent leur point d'avance sur le F91. Dans le bas du classement, le Swift et le RFCUL relancent le suspense.


En s'imposant 2-1 sur la pelouse du Parc des Sports, le Fola a sans doute écarté définitivement Differdange 03 de la course au titre. Hornuss et Hadji ont assuré le succès du Fola. La formation eschoise a fait preuve de solidité sur le plan défensif et d'efficacité en zone de conclusion. 


Dans le même temps, Dudelange a souffert face à Etzella 2-0, Clement a même stoppé un penalty de Jahier. Les joueurs de la Forge du Sud restent à une longueur du Fola et comptent à présent 6 points d'avance sur la formation de Michel Le Flochmoan. 


Parmi les autres résultats du jour, on épinglera le spectaculaire Wiltz-Rumelange. Huit buts répartis équitablement et du suspense à revendre. Les Wiltzois ont mené 3-0 avant que la famille Cabral ne ramène l'USR dans la course (3-4).


A la Frontière, le duo Segbé-Ibrahimovic a permis à la Jeunesse de se replacer dans la course à l'Europe en s'imposant 2-0 face au Progrès. En plus de l'aspect comptable, ce succès devrait redonner de l'allant aux Bianconeri qui se retrouvent ce dimanche à 2 points de la 4e place.


Dans la course au maintien, cette 15e journée a relancé le suspense. Le RFCUL a signé son premier succès de la saison contre Canach 2-1. Trois points qui permettent au club de la capitale de garder le contact avec le Swift, qui a lui aussi empoché la totalité de l'enjeu.
Sur sa pelouse, Hesperange a pris la mesure d'une décevante équipe du RM Hamm Benfica 2-0. En signant son troisième succès de la saison, le Swift quitte l'avant-dernière position du classement et laisse son fauteuil de descendant à Grevenmacher. 


Les Mosellans, battus samedi par Käerjéng, n'avancent plus et la menace d'une descente en Promotion d'Honneur s'approche dangereusement du stade Op Flohr. Cela s'annonce chaud dans le bas du classement au cours des prochaines semaines. 

23
Feb

Le trio de tête fait le travail en BGL Ligue

 

Une reprise en douceur pour tout le monde. Le Fola, Dudelange et Differdange ont commencé victorieusement l'année 2014. Le Progrès concède du terrain.


 Le Fola (1er, 31 points) a su écarter Grevenmacher (2-1). Rani et Hornuss ont rapidement fait le travail (18e) avant que le CSG ne se réveille et n'inquiète alors sérieusement le leader du championnat qui s'en sort bien. Les Mosellans de Marc Thomé (12e, 12 pts) ont des raisons d'espérer.
 Dudelange (2e, 30 pts) et Idazza ont repoussé Käerjéng (2-0). Said Idazza a signé son grand retour en championnat par un doublé (48e et 69e) qui permet aux Dudelangeois de rester au contact tandis que Käerjéng devra certainement se contenter d'une place d'honneur en fin de parcours.


 Differdange (3e, 27 pts) remercie Gauthier Caron. Le Français a inscrit l'unique but de la partie à Canach (65e) et offre ainsi trois points extrêmement importants alors que sa formation accueillera le Fola dans 15jour s (15e journée). Canach (11e, 13 points) va devoir lutter pour ne pas chuter en Promotion d'Honneur.


 Le Progrès (4e, 24 pts) a été tenu en échec par Wiltz (1-1). Si Rougeaux (6e) a rapidement mis le Progrès sur orbite, son malheureux coéquipier Rigo a marqué contre son camp et Wiltz (5e, 22 pts) prend un point important en déplacement.


 La Jeunesse (6e, 19 pts) va piquer sa crise. Les Eschois ont trébuché à Ettelbruck (0-1) et Mesec (55e) a été à l'origine de la perte des hommes de Dan Theis. Les Bianconeri peuvent dire adieu au titre et certainement à une place européenne en fin de parcours. Moche!


 Rumelange (9e, 18 pts) et la famille Cabral font la fête. Les Rumelangeois, pourtant menés 1-2 ont su retrouver la force de renverser la vapeur et infliger au RM Hamm Benfica (10e, 16 pts) un revers (2-4) qui va compter au final. Les frères Cabral ont inscrit trois buts et l'US Rumelange sourit.


 Le RFCUL (14e, 6 pts) n'a pas su distancer le Swift (0-0). Le Racing a grillé une belle cartouche, celle qui devait lui permettre de prendre le meilleur sur Hesperange (13e, 11 pts) et d'espérer. Les attaquants du RFCUL n'avaient pas la pêche (0-0) et l'avenir du club de la capitale s'est soudain assombri. 

 

L'équipe : Schinker; Rodrigues; Ollé-Nicolle; Cabral.I; Da Silva; Gomes; Martins; Pupovac (Siebert); Leite (Cabral.T); Perreira (Majerus); Cabral.K

08
Dec

Coupe du Luxembourg

Les résultats :


Rodange - Etzella 3-1 
Jeunesse - Käerjéng 3-1
Rumelange - Dudelange 0-3
Differdange - Canach 4-3 a.p. (3-3)  
Wiltz - Progrès 1-2
Strassen - RM Hamm Benfica 2-1
Beggen - Grevenmacher 1-4
Steinfort - RFCUL 0-3 

24
Nov

Le Progrès n'est plus européen

 

DIVISION NATIONALE (13e JOURNÉE) Réduit à neuf, Rumelange a accroché Niederkorn, qui quitte le podium. 

Menée au score après 20 minutes de jeu et réduit à dix puis à neuf joueurs, l'USR a montré de la volonté et a eu un brin de réussite pour accrocher le Progrès complètement abattu. Et il y avait de quoi l'être... 

Juste avant le coup d'envoi, les deux coaches sont unanimes. «Il nous faut récupérer les points perdus, alors il ne faut surtout pas perdre aujourd'hui», lâchait Sébastien Allieri. Même son de cloche dans l'autre camp : «Oui, nous avons perdu des points bêtement face à Hesperange et Etzella. Aujourd'hui, il faudra prendre les trois points», observait Paolo Amodio.

C'est sur une aire de jeu catastrophique que les 22 acteurs s'y collent. Un combat. Pas du football. La première banderille est pour les visiteurs mais le portier Schincker sauve les meubles devant Rigo (8e). Lentement mais sûrement les Jaune et Noir assument leur rôle de favoris. Tout d'abord, ils vont bénéficier d'un grand coup de main suite à un accrochage d'Ollé-Nicolle avec Menaï. Étant le dernier défenseur, le numéro 18 écope du carton rouge et Gilgemann hérite d'un penalty. Mais il expédie le cuir contre le poteau gauche de Schinker. 
Ce n'est que partie remise car deux minutes après, le Progrès va ouvrir le score : Thill balance un long coup franc dans le paquet, la balle traverse une forêt de jambes d'où jaillit Lehnen, au deuxième poteau, pour glisser le cuir au fond (0-1). Malgré ce coup du sort, les Bleus tentent de réagir comme en témoigne cette puissante frappe de Léoni qui lèche le cadre de Castellani (24e). Ce sera malheureusement tout pour les locaux. Les visiteurs gèrent tranquillement leur maigre avantage.

Au retour des vestiaires, dos au mur, les Rumelangeois réagissent en faisant rentrer Bertino en lieu et place de Perreira. Réduits à dix, ils redoublent d'efforts pour ramener le danger devant la cage de Castellani. Ils jouent un tantinet plus haut mais l'arrière-garde Niederkornoise reste dans un premier temps vigilante. Sentant le danger, les Niederkornois se procurent deux grosses occasions de se mettre définitivement à l'abri. Tout d'abord, Rigo, au point de penalty, smashe trop sa tête et la balle survole le cadre de Schinker. À l'heure de jeu, Menaï voit sa frappe être dégagée en catastrophe par Siebert. Les visiteurs viennent de rater le break, et comme si souvent dans ce cas de figure, ils vont être punis de leur nonchalance.

C'est le jeune Bryan Gomes qui, au point de penalty dans un cafouillage, tente sa chance. La balle est déviée au passage par un défenseur dans ses propres filets (1-1). Incroyable scénario. Les dernières minutes sont complètement débridées. Tout d'abord, Martins écope d'un rouge (trop sévère) pour un accrochage avec un adversaire. Réduit à neuf, les Blues ferment la baraque, mais Broquart, en bonne position, tire dans les nuages, tandis que Menaï (87e) et Rougeaux (92e) perdent leur face-à-face avec l'excellent Charly Schinker. Dans l'autre surface, Bertino avait aussi une grosse occasion de «tuer» la rencontre, mais Castellani sauvait les siens grâce à une superbe parade (89e). 

 

Le Fola n'a pas distancé la Jeunesse dans le derby eschois (1-1), mais le Fola est en tête du championnat car Dudelange a chuté à la maison face à Canach (1-2). Un sacré revers pour un effectif taillé pour Pascal Carzaniga et ses hommes. Differdange, large vainqueur du Swift (5-0) fait donc l'affaire de la journée.


Le Fola (1er, 28) aurait dû l'emporter devant la Jeunesse (1-1). Dallevedove avait montré la voie (1-0, 32e) mais Ibrahimovic a égalisé sur penalty (1-1, 54e) et les Bianconeri, à dix contre onze après l'expulsion de Portier, ont lutté pour conserver un point qui leur fait du bien. N'empêche, le Fola prend les commandes du championnat car Dudelange a fauté.


Dudelange (2e, 27 pts) chute face à Canach (1-2). C'est la grosse surprise de la 13e journée de l'exercice: les Dudelangeois ont été punis par le réalisme de Canach qui a inscrit deux buts par Cravo Roxo (3e) et Mukendi (37e) même si entre-temps  Jahier (6e) avait redonné des couleurs au F91. Un revers qui fait sacrément désordre au sein d'une maison bâtie avec un effectif si riche.


Differdange (3e, 24 pts) a pris du plaisir devant le Swift (5-0). Er Rafik (2 buts), Y. Bastos, Sinani et Luisi ont fait voler en éclats une formation hesperangeoise (13e, 10 pts) qui encaisse beaucoup (26) et qui marque peu (11). Les Differdangeois reviennent à quatre unités du Fola.


Le Progrès (4e, 23 pts) a été accroché par Rumelange (1-1). Lehnen avait pourtant donné l'avantage (23e) aux hommes de Paolo Amodio mais les Rumelangeois affichent beaucoup de courage  depuis le début de l'épreuve et Gomes (1-1, 74e) a permis au promu d'engranger son quinzième point en treize sorties.


Wiltz (5e, 21 pts) avait fait le travail samedi devant Käerjéng (3-2). Chez eux, les Wiltzois n'ont peur de personne et Doyennel, Cossalter et Osmanovic ont fait souffrir Käerjéng qui s'en était remis à Da Cruz et Rolandi pour espérer sortir indemne d'un voyage dans le Nord toujours délicat.


Le RM Hamm Benfica (8e, 16 pts) n'a pas tremblé face à Etzella (2-0). Kehal (22e) et Magalhaes (69e) ont fait plier des Ettelbruckois (9e, 15 pts) qui devront lutter jusqu'au terme du championnat pour conserver leur place parmi l'élite. Les Hammois finissent l'année 2013 avec un gros ouf de soulagement.


Enfin, Grevenmacher a sauvé sa chemise devant le RFCUL (1-1). Après avoir fait souffrir Dudelange (0-0), le Racing croyait bien tenir un succès d'importance puisque Lukic (19e) avait trouvé la faille dans le système mosellan. Mais, le CSG ne renonce jamais et Brzyski est venu offrir un point à sa formation (12e, 12 pts) qui effectue néanmoins un premier tour de championnat très laborieux.


Le championnat de BGL Ligue reprendra le 23 février 2014 et le Fola s'en ira à Grevenmacher. 

US Rumelange 1 - 1 Progres Niedercorn

L'équipe : Schinker, Rodrigues, Ollé-Nicolle, Cabral.I, Sidi-Mammar, Perreira (Gomes), Pupovac, Martins, Siebert, Leoni (Cabral.T), Cabral.K

10
Nov

Le Fola rejoint Dudelange en tête du classement de la BGL Ligue

Auteur d'un sacré faux-pas au Racing (0-0), Dudelange s'est fait rejoindre en tête du classement par le Fola qui lui n'a pas fauté face à Wiltz (2-0). Differdange a engrangé trois points en or massif en venant à bout de Grevenmacher (1-0) alors que le Progrès s'est fait rattraper par le Swift (2-2). Une journée renversante!


Dudelange a perdu la tête au Racing (0-0). Incapables de percer une défense adverse qui avait encaissé 29 buts en 11 parties, les Dudelangeois se sont mis à la faute. Ils ont pourtant évolué en supériorité numérique lorsque Dragovic (RFCUL) a vu rouge mais cela n'a pas suffi pour que les protégés de Pascal Carzaniga (1er, 27 points) ramassent la totalité de la mise. Une grosse contre-performance!


 Le Fola dit merci à Hadji face à Wiltz (2-0). Les hommes de Jeff Strasser ont marqué aux moments fatidiques (44e et 90e) pour doucher des Wiltzois qui surfaient sur le succès depuis quelques semaines. Samir Hadji s'est offert un doublé qui permet au Fola de revenir à hauteur de Dudelange (27 points). La lutte va être chaude.


 Le Progrès (3e, 22 pts) a vécu une sale fin de match à Hesperange (2-2). Pourtant, Thill (25e) et Rougeaux (79e) avaient offert aux hommes de Paolo Amodio une avance que l'on pensait décisive mais la fin de partie a été une douche glacée pour l'ex-leader de la BGL ligue. Les Hesperangeois Nabli (87e) et Naguez (90+3) sont venus assommer le Progrès (2-2) qui pensait rester dans le sillage du duo de tête. Perdu.


 Differdange (4e, 21 pts) a su attendre pour distancer Grevenmacher (1-0). Au bout d'une partie ennuyeuse, les Differdangeois ont confié au doué Omar Er Rafik, pourtant très malheureux jusque-là, le soin d'aller réaliser un superbe retourné acrobatique qui a mystifié Schaab (1-0, 90+1). Un succès d'importance pour les hommes de Michel Le Flochmoan qui auront l'occasion de terminer le premier cycle sur une autre bonne note le 24 novembre lors de la réception du Swift.


 Samedi soir, la Jeunesse (6e, 18 pts) a peiné à Canach (2-2). Heureusement, Sanel Ibrahimovic a signé un doublé salvateur qui permet aux coéquipiers de Marc Oberweis de ne pas prendre l'eau. Lors de la 13e journée de BGL ligue, la Jeunesse accueillera le Fola pour un derby qui sent déjà la poudre.


 Le RM Hamm Benfica (10e, 13 pts) a signé une jolie performance à Käerjéng (2-1). Le Hammois Do Rosario a inscrit ses deux premiers buts de l'exercice avec second (2-1, 90+2) qui a soulagé tout un club. Cunha avait égalisé (1-1, 84e) mais Käerjéng (5e, 18 pts) est stoppé net dans sa progression au classement.


 Enfin, Etzella (8e, 15 pts) n'a pas tremblé devant Rumelange (3-0). L'expérimenté F. Leweck a montré la voie (1-0, 17e) puis Esteves (59e) et Moos (77e) ont terminé le joli travail pour offrir aux Ettelbruckois une belle bouffée d'oxygène au général. 

ETZELLA 3 - 0 USR

L'équipe : Schinker, Rodrigues, Ollé-Nicolle, Cabral.I, Da Silva, Siebert, Gomes (Post,Pauly), Martins, Pupovac (Leoni), Cabral.T, Cabral.K

03
Nov

Dudelange garde la tête du classement sur le gong

Les Dudelangeois ont su repousser Differdange (2-1) grâce à un penalty inscrit par Jahier (90+2), ce qui leur permet de rester en tête du championnat. Le Fola a su s'imposer logiquement au RM Hamm Benfica (3-1).


Dudelange (1er, 26 points) a eu chaud face à Differdange (2-1). Les Differdangeois avaient confié le soin d'ouvrir les hostilités par leur buteur maison Omar Er Rafik (1-0, 2e). Malheureusement pour eux, Benzouien a égalisé avant la pause (1-1, 44e) et la partie enjouée s'est ensuite déroulée à dix contre onze après l'expulsion de Pedro, puis à dix contre dix quand Bukvic a vu rouge. Julien Jahier a alors endossé sa panoplie de sauveur en transformant le penalty  (2-1, 90+2) qui permet à Dudelange de rester seul en tête.


Le Fola (2e, 24) a offert une belle partition lors de son voyage au RM Hamm Benfica (3-1). Les Hammois (11e, 10) avaient pourtant pris les devants (1-0, Lapierre, 2e) mais le rouleau compresseur du champion en titre a ensuite fait la différence. Dallevedove, Hornuss et Bensi ont scellé une partie à l'avantage des Eschois qui ont pourtant évolué en infériorité numérique suite à l'expulsion de Kirch.


Le Progrès (3e, 21) est resté muet devant  Etzella (0-0). Les hommes de Paolo Amodio ont une nouvelle fois abandonné des points à la maison, après ceux perdus face au Fola, et laissent Dudelange et le Fola lui filer sous le nez.


Käerjéng (5e, 18) continue à avancer et Rumelange en a fait les frais (1-0). Une réalisation de Sergio Teixeira (65e) a fait le bonheur de Roland Schaack et de ses hommes qui oublient ainsi le récent faux pas face au Progrès (0-2). Les Rumelangeois (8e, 14) n'ont pas confirmé le point pris au Fola (1-1) la semaine dernière. Dommage.


Wiltz (6e, 18) n'a pas souffert devant Canach (2-0). Osmanovic et Alomerovic ont scellé le sort de la rencontre en première période, envoyant Canach (13e, 9) à de nouveaux doutes. Les Wiltzois enregistrent leur quatrième succès de rang après une sacrée période noire.


La Jeunesse (7e, 17) a réagi face au RFCUL (7-3). Un succès large où Ibrahimovic (3 buts) a fait parler la poudre. Un score ample mais trois buts encaissés face à une formation du Racing qui continue à couler (14e, 3) malgré le doublé de Lukic. Les Bianconeri ont relevé la tête mais les trois buts concédés laissent sceptiques.


Grevenmacher (10e, 11) a remporté un précieux succès contre le Swift (1-0). Almeida (1-0, 27e) a inscrit un but en or massif qui permet aux hommes de Marc Thomé et aux Mosellans de souffler un bon coup. Le Swift Hesperange reste dans la zone rouge. 

US Rumelange 0 - 1 Kaerjeng

L'équipe : Schinker, Rodrigues, Ollé-Nicolle, Cabral.I, Da Silva, Siebert (Leoni), Gomes (Post), Pupovac (Perreira), Martins, Cabral.T, Cabral.K

27
Oct
0116270dabb2d8cb4118a6b939936e8daa8d236b

BGL Ligue: Rumelange accroche le Fola

 

Le match.

La différence entre les deux équipes est connue et grande. L'ouverture du score dès la troisième minute via Hadji mettait le Fola sur du velours. Rani, très actif sur le flanc gauche, multipliait les centres avec le secret espoir d'être à la base du deuxième but lors de la première demi-heure. Plusieurs tirs (Rani, Dallevedove) ne donneront rien. Dès la reprise, les Eschois insistent - Klapp surtout et encore Dallevedove passent à deux doigts du 2-0 - mais sont cueillis en «contre» via Gomes. La première occasion visiteuse est teintée de succès et donne confiance aux Bleus. Ils bousculent leur adversaire avant, logiquement, de rompre sans jamais plier.  


La note du match: 14/20.

Les deux formations ont joué au football proposant de bonnes choses nonobstant certaines approximations. Le Fola a dominé les débats, tout en connaissant à 1-1 plusieurs minutes de «flottement». Volontaire, combatif, Rumelange n'était pas venu pour bétonner. Mené au score, il a trouvé les ressources morales et physiques pour prendre à défaut la défense eschoise. Il y est arrivé. 1-1, le suspense était à son comble. On en restera sur ce score de parité.  

L'homme du match.

De par sa position centrale en milieu de terrain, Jakob Dallevedove est l'homme providentiel dans le dispositif de Jeff Strasser. Il court, cherche, propose des solutions à ses coéquipiers et botte toutes les phases arrêtées. Le but de Hadji est consécutif à un coup franc de sa part. Il a failli doubler la mise via... un coup franc vicieux joliment détourné par Schinker. A deux reprises, l'Allemand aura encore la possibilité de tromper le gardien. En vain. Avouons-le : Charly Schinker, le dernier rempart rumelangeois, a son mot à dire dans le point pris par ses couleurs...  

Le fait du match.

Encaisser très vite (3e minute) était le pire scénario possible pour Rumelange. Malheureusement pour l'USR, c'est ce qui s'est passé et cela n'augurait rien de bon. L'opportunité échue à Klapp, auteur d'un bon match avant d'être remplacé par Laterza (72e) était une véritable balle de match (51e). A 2-0, Rumelange ne serait probablement jamais revenu au score. Personne ne le savait encore mais la chance eschoise était passée en dépit d'occasions pour Dallevedove, Hadji, Hornuss dans le « final ».  

Jeff Strasser: «Je ne suis pas très content puisque, ce soir, on perd clairement deux points. On s'est crée plusieurs occasions sans parvenir à les exploiter. Les garçons manquaient d'application dans le dernier geste et, dans le secteur défensif, on a oublié le Rumelangeois qui a égalisé à sa guise.»     

Ahmed Rani: «Schinker a livré une très grande prestation entre les perches mais, d'un autre côté, nous n'avons joué comme d'habitude c'est à dire en allant de l'avant. Pourtant on a la chance d'ouvrir la marque dès le coup de sifflet initial sans parvenir à en profiter. Le but égalisateur arrive sur une action anodine. Perdre deux points est très décevant.  A nous d'oublier cette contre performance et préparer au mieux le prochain match.»

Rafael Rodrigues: «Ravir un point chez un candidat au titre est, évidemment, un excellent résultat. Nous avons eu le mérite de ne pas baisser les bras sinon nous n'aurions jamais égalisé ! Pourtant à 1-0, il y avait de quoi avoir peur. D'accord on a souffert lors des dernières minutes mais c'est compréhensible... Le Fola joue à domicile et devait ravir la totalité de l'enjeu au détriment d'un adversaire qui ne boxe pas dans la même cour. Les frères Cabral ont, une fois de plus, été précieux. Le moral est au beau fixe, « boosté » suite à ce score de parité. Notre victoire face à Differdange n'était pas le fruit du hasard.»
 


Fola Esch - Rumelange 1-1
Stade Emile Mayrisch, excellente pelouse, arbitrage de M. Gatouillat (France) assisté par MM. Cerfs et Ries, 250 spectateurs payants. Mi-temps : 1-0.

Evolution du score: 
1-0 Hadji (3e): Décalé côté droit à trente mètres du but adverse, Dallevedove expédie un coup franc à la hauteur du point de penalty. Le numéro quinze touche juste ce qu'il faut le cuir pour le mettre hors de portée de Schinker
1-1 Gomes Da Silva (57e): L'inévitable Ezekiel Cabral récupère un ballon et adresse un centre idéal. La reprise de la tête du Rumelangeois Gomes, étrangement seul au petit rectangle, est imparable. 
Corners: 10  (5+5) au Fola;  6  (2+4) à Rumelange
Cartons jaunes:  Hadji (39e, jeu dangereux et pied levé très haut), Hornuss (55e, pied en avant dangereux) au Fola ; Siebert (14e,  pied en avant sur Dallevedove), Gomes Da Silva (19e, anti-jeu), Olle-Nicolle (48e, tacle dangereux) à Rumelange.


FOLA (4-4-2): Hym; Jans, Klein (cap.), Keita, Kirch; Payal (65e Alves Souto), Klapp (72e Laterza), Rani (77e Alunni), Dallevedove; Hadji, Hornuss - Joueurs non-utilisés: Peixoto, Bernard - Entraîneur: Jeff Strasser


RUMELANGE (4-5-1): Schincker; J. Da Silva, I. Cabral, Olle-Nicolle, Rodrigues (cap.); Martins Da Silva (46e Pereira Da Silva), Siebert, Gomes Da Silva (80e Leoni), Pupovac, B. Cabral (90+1 Post); E. Cabral - Joueur non-utilisé: Pauly - Entraîneur: Sébastien Allieri 

20
Oct

Rumelange et Canach offrent le strict minimum pour gagner un point

Le match: 

Rumelange d'un côté, Canach de l'autre, ces formations savent y faire, mettre le bleu de travail lorsque les circonstances l'exigent. Lors des 45 premières d'une rare médiocrité, un tir  enroulé  de Kalabic (23e) qui avait profité d'un ballon relâché par Schinker et un autre de Skrijelj (36e) également hors cadre ne méritent aucune attention. 
Pour le reste, circulez : il n'y avait rien à voir. A la reprise, le local B. Cabral a la possibilité de débloquer la situation mais De Pina Moreira sauve joliment la mise (50e). Dans la foulée, le visiteur Barbosa   transforme un penalty (0-1). 1-0, 0-1, la différence est sensible. Menés au score et au pied du mur, les Rumelangeois essaieront d'égaliser. Ils parviendront à leurs fins via un frère Cabral. Un score logique. 

 La note du match : 7/20.

Les observateurs présents au stade municipal étaient unanimes : quel mauvais match!  Les absents ont eu raison de rester à la maison. La première mi-temps doit, très certainement et malheureusement  être la pire depuis le début de la saison en BGL Ligue.  Après le repos, les débats étaient davantage animés sans jamais être intéressants. Canach avait ouvert le score sur penalty. Cet avantage sera insuffisant. La pelouse dans un état catastrophique n'explique pas tout...


L'homme du match.

Personne n'est sorti du marasme.  Grâce à son calme au moment de tirer le penalty,  Barbosa mérite une petite mention comme E. Cabral auteur du but égalisateur. 

Le fait du match.

Les possibilités sont nombreuses... dans le mauvais sens. Aucun rythme, si peu de bonnes intentions, contrôles faciles manqués, joueur qui trébuche tout seul, fautes de la main (in)volontaires en milieu de terrain,  corners mal bottés, imprécision à chaque passe, etc.  Un match indigne de la BGL Ligue. Personne n'osera prétendre le contraire. "N'accablons pas les joueurs. La pelouse est dans un état horrible. Mal jouer n'est pas illogique" dixit Fernando Guttierez.


Fernando Gutierrez (entraîneur de Canach) : "Ce n'était pas un bon match ! L'état du terrain explique tout de même certaines choses. Tu n'arrives pas à contrôler un ballon de manière convenable. Prendre des risques n'a aucun sens puisque tu ne sais jamais le rebond que tu auras. Ce score de parité n'est pas illogique. Je regrette l'exclusion à dix minutes du coup de sifflet final."

Patrick Maurer (directeur sportif Canach ) : "Le remplaçant Miguel Ferro Bernardo a inscrit deux buts avec l'équipe réserve. Il est monté au jeu mais n'a rien montré, strictement rien ! Je n'explique pas cette entrée fantomatique."

Rafaël Rodrigues (capitaine de Rumelange) : "Ne faisons pas la fine bouche avec ce résultat. Canach menait au score et, malgré tout, nous avons été capables d'égaliser. Ce n'est pas si mal ! Le groupe s'est arraché pour trouver l'ouverture. Je le concède volontiers : ce n'était pas un grand match, mais sur une aire de jeu comparable à un champ de patate rien n'est facile. Chaque équipe a essayé de jouer au football sans y parvenir. Notre unique objectif est d'assurer le maintien en BGL Ligue et, dans ces conditions, prendre une unité constitue une bonne opération. Les distances sont maintenues avec Canach. On affronte le Fola samedi prochain avec l'envie de lui mettre des bâtons dans les roues. " 


Rumelange - Canach 1-1
Stade municipal, pelouse sautillante, pas suffisamment tondue et en très mauvais état, arbitrage de M. Vivas assisté par MM. Weber et Felten, 178 spectateurs payants.

Mi-temps : 0-0.

Evolution du score 
0-1 M. Barbosa  (52e s.p.) : à l'entrée du grand rectangle, Mukendi Okende prend sa chance. Sa tentative anodine termine sa trajectoire sur le bras d'Olle-Nicolle. L'arbitre, M. Vivas, bien placé, désigne le point de penalty. La sanction semble sévère. Le numéro 19 ne tremble pas au moment d'ajuster Schinker.
 1-1 E. Cabral (85e) : Bertino Cabral, le frère du premier nommé, s'enfonce dans le grand rectangle, redresse un ballon que reprend Ezequiel Cabral.  


Corners : 5 (2+3) à Rumelange  ;  2 (1+1) à Canach
Cartons jaunes : I. Cabral (38e, pied en avant), Siebert (77e, pied en avant), Rodrigues (83e, retient par le maillot Mukendi Okende) à Rumelange ; Negi (44e, protestation), Mukendi Okende (60e, pied en avant), M. Barbosa   (65e, poussée dans le dos aussi flagrante qu'inutile sur Gomes) à Canach.
Carton jaune-rouge: M. Barbosa  (82e,  collision avec B. Cabral) à Canach.


RUMELANGE (4-4-2) : Schincker ; Sidi Mammar, I. Cabral, Olle-Nicolle, Rodrigues (cap.) ; Martins, Siebert (86e Belardi), Pereira (56e Gomes), Pupovac (68e Post) ; E. Cabral, B. Cabral.
Joueurs non-utilisés : Pauly, Da Silva.
Entraîneur : Sébastien Allieri.


CANACH (4-5-1) : De Pino Moreira ; Teixeira, D. Barbosa De Araujo, Dervisevic, Negi ; Titon, Skrijelj, M. Barbosa De Araujo, Kalabic (80e G. Kremer) ; Sözen (72e  Ferro Bernardo), Mukendi Okende.  
Joueur non-utilisés : Hoeser, Nascimento Carvalho, Ferro Santos.
Entraîneur : Fernando Gutierrez. 

03
Oct

BGL Ligue: un trio de tête avant la trêve internationale

Le Progrès a perdu la tête à  Canach (0-2)Les hommes de Paolo Amodio ont vu Mukendi inscrire le premier but (1-0, 70e) avant de couler en fin de partie (2-0, Kalabic, 95e) et ont surtout perdu leur place de leader. Un revers qui fait les affaires de Dudelange mais surtout du Fola.


Le Fola n'a pas mis longtemps pour distancer Etzella (2-0)
Les hommes de Jeff Strasser ont laissé Bensi et Laterza faire le travail avant la pause et Souto a parachevé le net succès eschois. Trois points en or qui permettent au Fola, le grand gagnant de la soirée, de s'inviter tout près du Progrès et de Dudelange (17 points).


Dudelange n'a pas su écarter la Jeunesse (1-1) Julien Jahier (9 buts) avait pourtant montré la voie mais les Bianconeri  ont fait preuve de courage pour revenir dans la partie par Deidda (73e) alors qu'ils évoluaient en infériorité numérique. Pis, le second carton rouge récolté par Delgado a forcé les hommes de Dan Theis à n'être plus qu'à neuf sur la pelouse en fin de partie. Un bon point pour le moral de la Jeunesse.


Differdange (4e, 15) s'est amusé face au RM Hamm Benfica (3-0). Un triplé d'Omar Er Rafik en première période a scellé les débats. Trois expulsions ont également animé la soirée avec deux joueurs expulsés pour une formation du RM Hamm Benfica (13e, 4) à l'agonie.


Käerjéng (6e, 12) a fait plier le Swift (3-0). Des Hespérangeois qui enregistrent un quatrième revers de rang qui va faire de gros dégâts psychologiques. Timides dans le jeu et inoffensifs en attaque, les joueurs de Serge Wolf ont la tête dans le sac.


Grevenmacher craque face à Wiltz (0-2). Ce diable de Kevin Cossalter a encore frappé et les Wiltzois (9e, 9) soufflent un bon coup avant la coupure internationale. Grevenmacher (11e, 7) n'avance plus, ne marque plus (6) et a du pain sur la planche.


Le Racing impuissant devant Rumelange (0-0)
Le RFCUL n'avance pas au classement (14e, 3) et laisse Rumelange (7e, 12) faire son petit bonhomme de chemin tranquillement. 

01
Oct

Le Progrès cède du terrain, Dudelange fonce et le Fola revient

 

(Article extrait du wort.lu)


Le Progrès (1er, 17 points) a été accroché par le RFCUL (1-1). C'est la surprise de la 7e journée de BGL Ligue. Pourtant, le leader avait trouvé la faille par l'excellent Rougeaux (1-0, 54e) mais Djellal a douché l'ambiance locale en égalisant (1-1, 79e) et a privé le Progrès de deux points qui lui auraient permis de garder une belle avance sur ses poursuivants.


Wiltz (11e, 6) n'a pas fait le poids face à Dudelange (1-7). Les Dudelangeois (2e, 16) semblent avoir trouvé la bonne carburation et désormais le tableau d'affichage s'en ressent. Jahier (2 buts), Pedro (2), Steimetz, Sylla et Louadj ont fait voler en éclats une défense wiltzoise (21 buts encaissés) qui a bu la tasse. Dudelange a bien préparé la venue de la Jeunesse jeudi prochain (8e journée).


Le Fola (3e, 14) a patienté avant de distancer Käerjéng (4-0). Bensi a vendangé avant de trouver les filets adverses à trois reprises et Hornuss a dû retirer son penalty avant de sceller le score final (4-0). Le Käerjéng de Roland Schaack s'est montré bien trop fébrile défensivement pour pouvoir espérer inquiéter des Eschois attentifs et solidaires.


La Jeunesse (4e, 12) et Ibrahimovic ont écarté le Swift (3-1). Sanel Ibrahimovic, auteur d'un nouveau triplé, a recouvré toutes ses sensations et les Bianconeri n'ont pas souffert pour écarter le Swift (10e, 6) qui s'en est remis à Jakob pour sauver uniquement l'honneur (1-3, 71e).


Rumelange (7e, 11) a su venir à bout de Differdange (1-0). Solides et solidaires, même en infériorité numérique, les protégés de Sébastien Alliéri ont laissé le soin à E. Cabral d'inscrire l'unique but de la partie en début de rencontre (8e). Un succès qui fait mal à Differdange (5e, 12) obligé de laisser filer ses deux principaux concurrents, Dudelange et la Jeunesse, en haut de classement.


Etzella (6e, 11) n'a pas fait de détail face à Canach (5-0). Matias et Turpel ont inscrit chacun deux buts et Kuhne a fini le boulot. L'ampleur du revers va obliger Canach (12e, 5) et Fernando Gutierrez à une sérieuse remise en question de leurs principes de jeu car les absences n'expliquent peut-être pas tout.


Grevenmacher (9e, 7 ) est revenu de loin face au RM Hamm Benfica (1-1). Augusto, comme souvent, avait permis aux Hammois (13e, 4) de respirer un bon coup (1-0, 58e) mais les Mosellans ont fait valoir leur foi inébranlable aux causes perdues pour rétablir l'équilibre sur le gong. Tim Heinz a égalisé dans les derniers instants (1-1, 92e) et Grevenmacher s'évite le pire. 

 

US RUMELANGE 1 - 0 FC DIFFERDANGE

L'équipe : Schinker, Rodrigues, Ollé Nicolle, Cabral.I, Da Silva, Gomes (Leoni), Perreira (Sidi Mammar), Siebert, Pupovac, Cabral.T, Cabral.K

 

Résumé video du match sur rtl.lu (goal emissioun)

22
Sep

Dudelange et le Fola déroulent, le Racing plonge, la Jeunesse fait le boulot

 


Le Progrès ne faiblit. Le derby differdangeois est tombé dans l'escarcelle du Progrès. Rougeaux et Bossi  ont placé les joueurs de Paolo Amodio sur la voie du succès. Les Differdangeois sont bien revenus avant la mi-temps grâce à Luisi. Mais au cours de la seconde période, le Progrès a faire preuve de solidité pour conserver la tête du classement avec 3 points d'avance sur le F91.


Dudelange n'a pas tremblé devant le RM Hamm Benfica (5-0). Un succès acquis rapidement par la grâce du talent de Jahier, auteur de trois buts, et de l'aide de Daniel Da Mota et Samir Louadj qui ont tous deux ouvert leur compteur personnel en championnat. Un succès qui permet aux hommes de Carnaziga de rester dans le trio de tête.


Où va le RFCUL? Les propos de Jacques Muller, fraîchement promu directeur sportif, n'ont pas suffi à éviter la noyade à domicile face à Etzella (1-5). Un score très lourd venu des pieds de ce diable de Matias (3 buts) et de ceux de Chionna (2). Trois points en or pour des Ettelbruckois qui occupent une place au chaud au général (7e, 8 points) et qui possèdent une attaque de feu (17 buts).


Le Fola (4e, 11) a fait le travail sobrement au Swift (3-0). Une victoire d'importance signée des pieds de Bensi, Hornuss et Kirch. Un résultat qui garantit de la tranquillité aux hommes de Strasser avant d'aller défier Käerjéng sur ses terres lors de la 7e journée. Le Swift Hesperange connaît son premier vrai coup d'arrêt (9e, 6), mais les protégés de Serge Wolf ont des ressources pour rebondir.


La Jeunesse (6e, 9) a repris des couleurs en accueillant Wiltz (3-1). Sanel Ibrahimovic a vite mis ses coéquipiers à l'abri en marquant à deux reprises (2-0, 18e) mais Mersch a refroidi le stade de la Frontière peu après la pause (1-2, 50e). Heureusement, "Ibra" a réussi son premier triplé de la saison (3-1, 88e) et les Bianconeri retrouvent une partie de leur sérénité.


Grevenmacher (10e, 6) et Rumelange (8e, 8) ont mené une belle course-poursuite (2-2). Les Rumelangeois de Sébastien Alliéri ont été les premiers en action par Gomes mais Almeida lui a répondu. Des Mosellans soudainement plus séduisants et Steinmetz (2-1, 78e) a longtemps espéré offrir le succès aux siens mais Igor Perreira a surgi (2-2, 88e) pour arracher un bon point.


Käerjéng (5e, 9)  a réussi un joli coup à Canach (1-0). Corral a marqué l'unique but de la partie et plonge Canach dans ses premiers problèmes arithmétiques (12e, 5). Le Käerjéng de Roland Schaack peut se reposer sur une défense très solide (5 buts encaissés). 

Grevenmacher 2 - 2 US Rumelange

L'équipe : Schinker; Rodrigues; Ollé-Nicolle; Cabral.I; Da Silva; Siebert; Gomes; Pupovac; Leoni (Perreira); Cabral.T; Cabral.K

15
Sep

Dudelange se relance en signant son troisième succès à l'extérieur

Le F91 s'est remis dans le sens de la marche à la faveur de son succès deux buts à rien dans la cité des Roches rouges ce dimanche. Une victoire méritée acquise au terme d'un match un rien houleux disputé sur un terrain déjà bien lourd!


Le match.

Dudelange plus à l'aise à l'extérieur que sur son terrain? L'hypothèse prend de l'épaisseur après le troisième succès des joueurs de Pascal Carzaniga ce dimanche à Rumelange. Trois victoires toutes acquises loin du stade Jos. Nosbaum. Le dernière en date ne souffre aucune contestation et éteint l'incendie que le Progrès avait allumé juste avant la trêve internationale en s'imposant deux buts à rien dans la Forge du Sud. Ce dimanche, le F91 a pris son temps pour poser son jeu sur la lourde et irrégulière pelouse rumelangeoise. Une intervention de Joubert sur une tentative en bout de course d'Ezequiel Cabral et deux alertes en seconde période, c'est tout pour les velléités locales. De l'autre côté, le match dans le match entre Inacio Cabral et Julien Jahier valait le détour, mais à force de focaliser son attention sur la tour de contrôle du F91, les défenseurs rumelangeois ont oublié que Sofian Benzouien peut se transformer en buteur. Même de la tête. Kitenge a fixé les chiffres, confirmant la suprématie dudelangeoise ce dimanche.


La note du match. 12/20.

L'envie d'aller de l'avant a souvent compensé les approximations aperçues tout au long de ce match. Les joueurs ont cependant un bon alibi: l'état de la pelouse qui rend les combinaisons au sol très difficiles. Le contexte aurait pu paralyser les Dudelangeois, mais les visiteurs ont opéré en bons ouvriers avec la volonté de travailler quand le besoin s'en faisait sentir. Rumelange a opposé son courage, mais les frères Cabral ne sauveront pas chaque dimanche l'USR.


L'homme du match.

 Une offrande pour Sofian Benzouien sur le premier but. Joël Pedro est notre homme du match, confirmant au passage qu'il doit être un titulaire à part entière dans le onze de base dudelangeois. Pedro joue juste et perd très peu de ballons, même si sa seconde période a été moins bonne que le premier acte. M. Durieux s'est lui distingué en sortant pléthore de cartons jaunes. Ça ne semblait pas utile. Loin de là...


Le fait du match.

Joël Kitenge héros malheureux d'une fin de partie que Dudelange devait pourtant maîtriser sans souci. Après avoir marqué sur sa première touche de balle, l'attaquant dudelangeois a été expulsé quatre minutes plus tard pour un coup (involontaire) donné à Romain Ollé-Nicolle. Kitenge a voulu ensuite s'expliquer avec sa victime, s'offrant au passage une incartade avec son coéquipier Julien Jahier. C'est finalement David Zitelli et... un policier qui ont raccompagné le second buteur du jour au vestiaire.Sébastien Alliéri: "Un comportement intolérable de l'arbitre envers mes joueurs"


Sébastien Alliéri (coach de Rumelange): "Ce qui est décevant, c'est qu'on prend deux buts sur coups de pied arrêtés alors que l'on s'est procuré la première grosse occasion de but en première mi-temps. On a été absents pendant dix minutes suite à un comportement intolérable de l'arbitre envers mes joueurs. J'ai dit à mes joueurs de rester calme. Ce n'est pas parce qu'un arbitre nous provoque qu'on doit tomber dans le piège. On prend cinq cartons et ça, ce n'est pas normal."


Pascal Carzaniga (coach de Dudelange). "J'ai été surpris car ça a été d'abord un combat physique avant un match de football. Le terrain n'explique pas tout. On savait que l'on devait marquer les premiers. On a réussi à le faire. Mais on devait le faire avant sur le but de Jahier refusé. Pour Joël Kitenge, c'est embêtant. C'est un clubman qui s'engage. Ici, il rentre, marque puis prend un carton rouge sur un geste qui n'est pas intentionnel. Il y a une différence entre un duel aérien et un coup volontaire."

Rumelange - Dudelange 0-2
Stade municipal de Rumelange, arbitrage de M. Durieux assisté par MM. Mateus Santos et Portela, 540 spectateurs payants. Mi-temps: 0-1.

Evolution du score:
0-1 Benzouien (37e). Sofian Benzouien vient couper de la tête un coup franc frappé par Joël Pedro de la gauche.
0-2 Kitenge (71e). Première touche de balle de Joël Kitenge et second but pour Dudelange. Le coup franc de Steimetz était repris par Jahier sur la transversale et Kitenge, en renard des surfaces, fixait les chiffres.
Corners: 4 (1+3) pour Rumelange; 3 (3+0) pour Dudelange.
Cartons jaunes: B. Cabral (9e, accroche Ney à la limite de la surface de réparation), Da Silva (37e, tacle sur Pedro), Polidori (44e, accroche Steimetz), Ollé-Nicolle (45e, contestation), Pupovac (45e, contestation) et I. Cabral (72e, contestation) à Rumelange; Jahier (25e, inscrit un but de la main) et Pedro (45e, repousse le ballon après le coup de sifflet) à Dudelange.
Carton rouge: Kitenge (75e, coup direct sur Ollé-Nicolle).

 

  • RUMELANGE: Schinker; Da Silva, I. Cabral, Ollé-Nicolle, Rodrigues; Mat. Siebert, Martins (58e Pereira); B. Cabral, Pupovac, Polidori (46e Gomes); E. Cabral.
  • DUDELANGE: Joubert; Hug, Prempeh, Fernandes, Ney; Sylla, Pedro (90+1 Correia); Benzouien, Steimetz (83e Wang), Louadj (70e Kitenge), Jahier. 

 

 

25
Aug

L'USR dans la douleur

Timide dans le jeu et approximative dans la majorité de ses mouvements, la Jeunesse a réussi à distancer Rumelange (1-0) sur une jolie tête de Deidda (81e).


Le match

 Une première période tristounette à l'image d'une formation de la Jeunesse muette. Une seule opportunité eschoise survenue sur une jolie ouverture de Kintziger (11e) en direction de Sanel Ibrahimovic qui a tenté un lob avorté par Schinker le gardien rumelangeois. L'US Rumelange aurait très bien pu faire trembler les filets locaux sur un retourné de E. Cabral (27e), une frappe tendue de I. Pereira (47e), un duel perdu par B. Cabral (76e) ou un essai de Gomes (90e). Le football est souvent cruel et les Rumelangeois en ont fait l'expérience lorsque Deidda est venu placer une tête précise (1-0, 82e) qui a libéré tout un stade. N'empêche, la Jeunesse n'est pas au point et ne méritait pas de s'imposer. Dan Theis a un sacré chantier devant lui.


La note du match

 Un petit 11/20. L'ennui a guetté tout au long de la première heure avant que les débats ne s'emballent (un peu) en fin de partie. Les Bianconeri  souffrent énormément dans l'entrejeu et le manque de cohésion d'ensemble ne permet pas de développer des actions de qualité. En face, Rumelange a fait son match avec ses qualités et aurait certainement mérité de partager les points. Deidda en a décidé autrement et les partenaires de la famille Cabral peuvent se montrer très déçus.


L'homme du match

 Andrea Deidda. Entré en jeu à la place de De Sousa (64e), il a su enlever une belle épine du pied de la Jeunesse...et de Dan Theis. Son coup de tête victorieux (82e), sur une excellente offrande de Hoffmann a fait plaisir à tout le stade de la Frontière. Un homme du match nommé uniquement grâce à une réalisation en or massif.


Le fait du match

 Ezequiel et Bertino Cabral se demandent encore comment ils ont pu s'y prendre pour ne pas tromper au moins une fois Oberweis, le portier eschois. Quatre occasions très nettes de prendre les devants mais la maladresse, la précipitation ou le manque de réussite ont privé le duo rumelangeois de la joie du buteur. N'empêche, les deux joueurs offensifs de l'US Rumelange vont faire souffrir plus d'une défense de BGL Ligue prévenue maintenant de l'impact physique et de la technique des deux joueurs.

Jeunesse - Rumelange 1-0


Stade de la Frontière, temps nuageux, belle pelouse, arbitrage de M. Bindels assisté par MM. Tropeano et Curfs, 1.057 spectateurs. Mi-temps: 0-0.


Le but:Deidda (1-0, 82e): Hoffmann botte joliment un coup franc sur la tête de Deidda qui envoie le cuir hors de portée de Schinker, le gardien rumelangeois.


Cartons jaunes: Kintziger (29e, retient R. Rodrigues par le maillot) à la Jeunesse; E. Cabral (33e, obstruction sur Oberweis), Ollé-Nicolle (74e, rouspétance) et I. Cabral (81e, tacle dangereux sur Ibrahimovic)  à Rumelange.

  • JEUNESSE: Oberweis (cap.); Kintziger, Portier, Hoffmann, Vitali; De Sousa (64e A. Deidda), M. Todorovic, D. Ramdedovic, C. Wang (78e Delgado), Collette (64e Piskor); Ibrahimovic.

Joueurs non utilisés: Peiffer et D. Agovic.
Entraîneur: Dan Theis.

  • RUMELANGE: Schinker; R. Rodrigues (cap.), Ollé-Nicolle, I. Cabral, Da Silva; Mat. Siebert, Martins; Pupovac, B. Cabral, Pereira (60e Leoni) (88e Gomes); E. Cabral.

Joueurs non utilisés: De Oliveira, Sidi, Polidori.
Entraîneur: Sébastien Alliéri 

Adrien Portier: "La Jeunesse lance sa saison"Adrien Portier (Jeunesse): "Aujourd'hui, on ne retiendra que les trois points. C'est notre premier succès et il doit nous permettre de travailler dans de bonnes conditions lors des deux prochaines semaines. Tout n'a pas été parfait mais on lance notre saison ce dimanche."

Nikolas Pupovac (Rumelange): "C'est une très grosse déception car au nombre d'occasions Rumelange ne méritait pas de perdre. La Jeunesse n'a rien montré et elle gagne. C'est la seule leçon de ce dimanche." 

 

18
Aug

USR : au zénith, WILTZ : au fond du trou

(Extrait de l'article du wort.lu)

Grâce à une bonne première période, Rumelange a réussi le 7 sur 9. Du côté de Wiltz, le compteur reste désespérément bloqué à zéro unité. Il faudra vite se remuer!

Le match.

On ne sait pas quel dirigeant de Rumelange à indiquer aux joueurs de Wiltz que le match commençait avec une heure de retard, mais toujours est-il que les Wiltzois ont bien compris le message. Inexistants durant tout le premier acte, les coéquipiers d'Edis Osmanovic se sont contentés de subir les assauts de leurs adversaires. Ezequiel et Bertino Cabral font des misères aux défenseurs de Wiltz. Mais ils manquent toutefois de précision. Il faut attendre la 38e minute de jeu pour voir l'ouverture du score. Un corner mal dégagé par la défense visiteuse est repris de volée par Bertino Cabral. Une ouverture du score logique.

Après la mi-temps, changement de physionomie. Kevin Cossalter entre en jeu et les rôles s'inversent. Rumelange commence à reculer, mais fait preuve de solidarité. Peu avant l'heure de jeu, Conrad trouve la transversale de Schinker. Le club nordiste continue de pousser, mais se montre malheureux dans le dernier geste. A dix minutes du terme, Kevin Cossalter se joue de la défense rumelangeoise, sert Edis Osmanovic au point de penalty, mais ce dernier loupe sa frappe. La chance du FC Wiltz est passée...


La note du match. 10/20.

Une première période indigne d'un match de BGL Ligue où les erreurs techniques et les imprécisions se sont multipliées. Beaucoup mieux après le repos même si cette rencontre ne restera pas dans les annales.


Le fait du match.

On aurait pu choisir la transversale de Jason Conrad, mais c'est l'occasion ratée d'Edis Osmanovic à la 80e qui retient notre attention. Le meilleur buteur de la saison dernière est fantomatique depuis le début de championnat. Son tir raté est symbolique du manque de confiance d'un attaquant. On sent qu'un petit but pourrait lui faire un bien fou. 

L'homme du match.

Bertino Cabral. L'élément offensif de Rumelange s'est amusé de la défense nordiste durant toute la première période. Son duo avec Ezequiel a fait très mal. Omniprésent en première période, il ne lui a manqué qu'une meilleure concrétisation pour prester le match parfait. Techniquement au-dessus du lot, il n'a pas fini de faire souffrir les défenses de BGL Ligue cette saison.Rumelange - Wiltz 1-0


Stade municipal de Rumelange, pelouse en bon état, arbitrage de M. Ramalho assisté par MM. Crufs et Richartz, 250 spectateurs payants. Mi-temps: 1-0.


Le but
0-1 Bertino Cabral (38e). Corner mal dégagé de la défense de Wiltz. Tout profit pour un Bertino Cabral libre de tout marquage. Ce dernier ajuste d'une reprise de volée le portier adverse.


Carton jaune: Scolas (80e, tacle trop appuyé) à Wiltz.
Corners: 5 (3+2) pour Rumelange; 6 (0+6) pour le FC Wiltz.

  • RUMELANGE: Schinker, Rodrigues (cap.), Pereira (64e Gomes), Martins (55e Leoni), Mat. Siebert, E. Cabral, Pupovac, I. Cabral, Ollé-Nicolle, B. Cabral, Da Silva (70e Sidi).
  • WILTZ: Ruffier, Sène, Conrad, Alomerovic, Osmanovic, Mersch (46e Cossalter), Piette, Scolas (cap.), Oliveira (77e Gasper), Touré, Moacyr.Ollé-Nicolle: "On s'est montré solidaire"


Romain Ollé-Nicolle (Rumelange): "C'était vraiment très important pour moi de remporter ce premier match à domicile. Grâce à cette victoire, on signe un bilan de sept points en trois rencontres. Peu de gens au début de saison nous auraient cru capables d'un si bon début de compétition. Je dois reconnaître que même moi je ne pensais pas qu'on prendrait autant d'unités. On était la seule équipe sur la pelouse en première période. Ensuite, on s'est montré solidaire. Je connais maintenant bien le championnat luxembourgeois et je sais qu'avec de la solidarité, on peut remporter beaucoup de matches. Le seul regret de la rencontre, c'est le manque de finition. On n'est jamais à l'abri d'un contre."


Samir Kalabic (coach du FC Wiltz): "En première période, aucune des deux équipes n'a livré un beau match. Il y avait beaucoup de longs ballons et de duels. De notre côté, on a essayé de défendre. J'avais choisi d'évoluer avec un attaquant et de tenter le coup en contre. Après le repos, j'ai fait un choix plus offensif et on s'est procuré plus d'occasions. Malheureusement, on n'a pas réussi à les mettre au fond. Je pense par exemple à l'action d'Osmanovic. L'an passé, notre buteur aurait trouvé la faille, mais il semble avoir un blocage. Il lui manque un but pour retrouver ses sensations. Mais on travaille pour améliorer cela." Concernant le bilan de 0 sur 9, le coach nordiste s'attendait à un départ difficile. " Je savais que ce ne serait pas évident pour nous. C'est parfois plus facile d'affronter des formations comme Esch ou le Fola parce qu'il ne faut pas faire le jeu." 

 

14
Aug
89407f1eab99d1a0e16721ee81cf1ed8b209e73d

INTERVIEW

12
Aug

Les promus s'invitent en haut de l'affiche, Differdange dans le tempo.

 

(Extrait de l'article du Wort.lu)

Auteur d'un surprenant succès à Hamm (1-0), le promu rumelangeois totalise quatre points en deux sorties. La Jeunesse inquiète, Dudelange cafouille, le Fola se reprend et Differdange assure.


Caron met Differdange sur orbite. Pour sa première sortie en championnat après une nouvelle épopée en Coupe d'Europe, le FC Differdange 03 a mis de côté la fatigue et les jambes lourdes pour assurer le coup face à Canach. C'est Gauthier Caron qui s'est chargé de mettre  les siens à l'abri en trouvant le chemin des filets en première période (7e et 43e minute). Les hommes de Michel Le Flochmoan iront défier le Fola sur ses terres, dimanche prochain.


L'US Rumelange a surpris le RM Hamm Benfica (1-0). L'attaquant  E. Barbosa Cabral est le héros de la soirée et Sébastien Alliéri, son entraîneur, peut avoir le sourire car sa formation a l'air solide. Quatre points en deux matchs pour un promu qui accueillera Wiltz lors de la prochaine journée (18 août).


Julien Jahier (Dudelange) pensait avoir fait le plus dur face à Käerjéng (1-1). Le joueur français arrivé en provenance de Rouen a inscrit son premier but sur le sol luxembourgeois ce samedi. Mais, cela n'a pas suffi pour que les Dudelangeois arrivent à distancer une courageuse formation de Käerjéng qui a égalisé par le doué Corral (1-1, 71e). Une déconvenue pour les hommes de Carzaniga.


La Jeunesse a démarré fort face à Etzella (2-0) mais a finalement cédé (2-2). Une grosse contre-performance pour les Bianconeri qui avaient rapidement pris les devants par Piskor (1-0, 5e) et Ibrahimovic (2-0, 8e). Mais Moos (1-2, 22e) puis Matias (2-2, 71e) ont douché le stade de la Frontière. Deux points en deux parties, le bilan est mauvais côté eschois.


Le Fola s'est rassuré à Grevenmacher (1-0). Un but en or de Samir Hadji (7e) mais un penalty de Souto repoussé par l'excellent Schaab (43e). Les Eschois retrouvent néanmoins  le sourire.


Le Progrès est allé meurtrir un peu plus Wiltz (1-0). Rigo a inscrit un but (18e) qui permet au Progrès de ne pas connaître le début de saison pénible vécu la saison dernière. Les Wiltzois enregistrent un second revers de rang qui fait déjà très mal.


Le Swift a assuré face au RFCUL (2-0). Les hommes de Serge Wolff ont laissé le soin à Sahin de réaliser son premier doublé et d'offrir un précieux succès à ses couleurs (4 points en 2 matchs). Le RFCUL (aucun point) s'apprête à vivre une fin d'été déjà maussade. 

RM HAMM BENFICA 0 - 1 US RUMELANGE

L'équipe : Schinker; Rodrigues; Ollé-Nicolle, Cabral.I, Da Silva, Leoni (Perreira), Martins, Siebert, Pupovac, Cabral.T (Gomes), Cabral.E

05
Aug

BGL Ligue : 1ère Journée

 

En réussissant à s'imposer au Fola (2-1), Dudelange a réalisé la première belle performance de sa saison. Sylla et Benzouien ont marqué et Steimetz a régalé. Prempeh a fait le métier en défense tandis que Jahier a montré qu'il possédait du vécu en attaque. 


Etzella n'a pas fait de détail face à Wiltz (8-3). Turpel (3) a affiché d'entrée ses ambitions. Doué, le garçon veut réussir une grande saison. Les Wiltzois peuvent commencer à s'inquiéter et à trouver d'urgence des solutions défensives malgré les deux buts inscrits par Cossalter.


Grevenmacher s'est imposé à Canach (2-0), là où il est toujours très difficile de vaincre. Le temps additionnel a souri à Herres (91e) et S. Hoffmann (93e). Les Mosellans confirment qu'ils sont toujours redoutables loin de chez eux.


La Jeunesse n'a pas trouvé la faille à Käerjéng (0-0). Pis, Benichou et Vitali ont été expulsés, laissant Dan Theis et les Bianconeri dans le doute. Début difficile pour la Jeunesse !


Samedi, le Progrès a tenu tête au RM Hamm Benfica (1-1). René Peters (Hamm) a répondu à Hakim Menaï et les deux formations ont pris un point au bout d'une partie de reprise. Il faudra faire beaucoup mieux pour espérer avancer au classement au cours des prochaines semaines.


Enfin, le Swift Hesperange et Rumelange (1-1) sont repartis dos à dos. Mohamed Naguez (Swift) avait montré la voie mais Igor Pereira a permis aux hommes de Sébastien Alliéri de ne pas rentrer bredouilles. 

Swift Hesperange 1 - 1 US Rumelange

L'équipe : Schinker, Sidi-Mammar (Perreira), Cabral.I, Ollé-Nicolle, Rodrigues, Da Silva, Martins, Pupovac, Gomes (Leoni), Cabral.T (Polidori), Cabral.E

31
Jul
1606FBUSRumelange-1

Résultats du mois de juillet - Saison 13/14

 

MATCHS DE PREPARATION (Seniors 1)

 

SAMEDI 29 JUIN

Seniors 1 (Amical) : UN Kaerjeng  2 - 1  USR

(Buts: 1-0 et 2-0 UN Kaerjeng / 2-1 Cabral Ezequiel)

SAMEDI 06 JUILLET

Seniors 1 (Amical) : USR  2 - 2  Jeunesse Canach

(Buts: 1-0 Cabral Tino / 2-0 Pereira Igor / 2-1 et 2-2 Jeunesse Canach)

VENDREDI 12 JUILLET

Seniors 1 (Amical) : RM Hamm/Benfica  0 - 2  USR

(Buts: 0-1 c.s.c. RM Hamm-Benfica / 0-2 Cabral Bertino)

MERCREDI 17 JUILLET

Seniors 1 (Amical) : CS Grevenmacher  1 - 1  USR

(Buts: 0-1 Pereira Igor / 1-1 CS Grevenmacher)

SAMEDI 20 JUILLET

Seniors 1 (Amical) : CSO Amnéville (F)  1 - 1  USR

(Buts: 1-0 CSO Amnéville / 1-1 Pereira Igor)

SAMEDI 27 JUILLET

Seniors 1 (Amical) : FC Differdange 5 - 4 USR

(Buts: 1-0 FC Differdange / 1-1 Cabral Bertino / 2-1 FC Differdange / 2-2 

Cabral Ezequiel / 3-2 et 4-2 et 5-2 FC Differdange / 5-3 et 5-4 Gomes Bryan)

23
May

PH: le Swift s'assure la remontée et le titre de champion

(Article extrait du wort.lu)

Une seule certitude est sortie de cette 25e et avant-dernière journée de championnat en PH. En allant prendre trois points sur la pelouse du promu Aischdall, le Swift est assuré de retrouver la BGL Ligue la prochaine saison avec en prime le titre de champion en poche. 
Une victoire qui s'est dessinée au cours du premier acte. Le Swift prenait l'avantage grâce à Sahin (15e) et Sampaio (32e), les locaux répliquaient par un doublé de Perl (37e et 38e). Avant que Sahin ne fixe le score final juste avant le repos en transformant un penalty (44e).


Un but de Siebert (68e) a permis à Rumelange de l'emporter par le plus petit des écarts face à Mamer. Un petit but qui place Mamer encore plus près de la D1 tandis que la troupe de Gérard Jeitz s'accroche à sa deuxième place avec la montée directe en ligne de mire. Mais Strassen, qui finit sa saison pied au plancher, reste menaçant. 


La troupe de l'UNA a écarté le promu de Sandweiler de la course à la montée grâce notamment à un Pupovac omniprésent, auteur de trois des quatre buts de son équipe. 
Pour espérer avoir également son mot à dire dans la course à la montée, Rosport se devait de remporter son duel face à Hostert. Contrat rempli mais dans la douleur (3-2). Le Victoria a inscrit le but de la délivrance par Förg en fin de rencontre (79e).


Les choses se gâtent sérieusement pour Mondorf et Mondercange qui filent tout droit vers le match de barrage dans la partie inférieure du classement. Pourtant les Mondercangeois croyaient avoir fait le plus difficile lorsque Gonçalves (48e) ouvrait le score face à Erpeldange. Mais les Nordistes reprenaient le dessus et finissaient par s'imposer aisément (3-1). 


Scénario pratiquement identique du côté de Mondorf où Da Costa (11e) inscrivait le premier but de la rencontre face au CSO. Mais Leite rétablissait l'égalisation avant le repos (40e). Malgré l'expulsion de Ramos (42e), le CSO parvenait encore à trouver le chemin des filets à dix minutes du terme grâce à Bibuljioca (80e). 

 

L'équipe : Schinker, Rodrigues, Siebert, Ghin, Zinga, Gomes (Martins), Pupovac, Siebert, Wirth, Cabral, Perreira (Leite). 

23
May
ligue-des-champions

Champions League

 

Evénement exceptionnel !! 

Venez suivre la finale de la Champions League avec l'US Rumelange,

Samedi 25 Mai à la buvette du terrain de l'US Rumelange, dans un cadre convivial,

venez soutenir votre équipe préférée ou simplement assister au match de l'année !

L'USR vous attend !

Samedi 25 Mai à partir de 19h30 

15
May

Le Swift vers la BGL Ligue, Rumelange dans le tempo, Mamer croit au miracle

(Article extrait du Wort.lu)

Marques (à droite) et Antonicelli entourent Cabral, mais ce Rumelange-là n'était pas facile à arrêter.(Photo: Nicolas Bouvy) 

 

 

Le Swift y est presque et Rumelange a fait un grand pas. Minimaliste, Strassen a fait le boulot et est barragiste. En bas de tableau Mamer prend le point de l'espoir qui n'était plus attendu.

 A la 37e minute de cette 24e journée, Sandweiler empochait encore le pactole et revenait à deux points d'Hesperange! A la fin du match, c'est l'inverse. Le Swift est à 90 minutes du titre et Sandweiler n'est même plus barragiste!

Car dans cet intervalle de temps, Hesperange a inversé la tendance face à Mondercange, encadrant une troisième victoire consécutive et en marquant 13 buts. Even aura surpris le leader en ouvrant d'abord le score et puis encore semé le doute en ramenant la marque à 3-2 à la 53e, score final. Avec un tableau d'affichage qui s'est affolé en trois minutes, passant de 1-1 à 3-2 !

A Rumelange la réalité a pris un plus le pas sur le rêve. Après avoir compté 10 points de retard après sept journées sur l'équipe de tête,  en écartant Sandweiler, Rumelange est en voie de terminer sur le podium.

M. Bourgnon expulse Ramiro Soares. L'US Sandweiler terminera la rencontre à neuf!(Photo: Nicolas Bouvy)

 

Pourtant Sandweiler a mené 35 minutes avant d'écoper de deux cartons jaune/rouge. Evidemment le tournant! Au retour des vestiaires les visités ont renversé le score en cinq minutes. Sandweiler aura alterné victoire à domicile et défaite à l'extérieur depuis 6 matchs.

Pupovac aura été le sauveur de Strassen, inscrivant le seul but du match face à Hostert à la 83e. Quatre points suffiront à l'Una pour assurer la place de barragiste!

Dans le bas de tableau, Norden02 avec un cinquième succès en six sorties acquis au CS Obercorn et en marquant tous ses buts avant la pause avec un doublé d'Alili, est définitivement assuré.

Pour Äichdall vainqueur à Diekirch, le diagnostic est le même à un point prêt. L'avance de deux buts à l'heure de jeu de Rosport n'a pas été suffisante face à Mondorf pour enfin remporter une première victoire en quatre matchs. Un partage qui écarte pratiquement le Victoria de la course à la deuxième place. Pour Mondorf, ce point des derniers instants a un autre poids car Mondercange et le CSO font du surplace.

Enfin Mamer renvient de loin, remontant un handicap de trois buts à 10 à Erpeldange et en 35 minutes. Avec le but de l'espoir à la 92e de Kerger!

 

  • Gérard Jeitz (Rumelange): "Sandweiler s'est un peu battu lui-même avec deux cartons jaune/rouge juste avant la pause. Mais sur la base de la première mi-temps, un score de 1-1 aurait mieux reflété la physionomie. La défaite d'Hostert était dans la tête en début de match."

L'équipe: Schinker, Rodrigues, Siebert, Ghin, Da Silva, Gomes, Siebert, Martins (Pupovac), Wirth (Kleber), Perreira, Cabral (Baba).

 

06
May

Hostert, la bête noire de l'US Rumelange

(Article extrait du "Le Quotidien")

PROMOTION D'HONNEUR (23e JOURNÉE) Bien qu'étant quelque peu largué dans la course à la montée en BGL Ligue, Hostert n'a pas dit son dernier mot. Son succès d'hier contre Rumelange (3-0) tendrait à le prouver. Mais avec cinq points de retard sur le barragiste, ses chances sont minces. 

 
Le grand bénéficiaire de cette 23e journée est sans conteste Strassen qui profite des revers de Rumelange et Rosport pour se retrouver ex æquo avec Sandweiler sur le troisième marche. C'est une vérité de la Palice. Toutes les séries sont faites pour se terminer un jour. Invaincu depuis le 4 novembre dernier (défaite à domicile contre Hostert) et restant sur cinq victoires de rang, Rumelange l'a appris à ses dépens au stade Jos Becker hier. Au terme d'une rencontre qui aura laissé sur leur faim les amateurs de football de qualité, il s'est incliné derechef face à sa bête noire sur le résultat sévère, nullement surfait dans les chiffres, de 0-3. Un résultat acquis à la mi-temps déjà. 

Il ne fallait pas arriver trop tard au stade sous peine de manquer l'ouverture du score. En effet, les deux équipes ne tardent pas à entrer dans le match. Dès leur première incursion dans la surface adverse, les locaux trouvent la faille par Di Grégrio dans une défense sudiste qui ne semble pas encore avoir trouvé ses marques (1-0, 5e).  Le jeu est partagé par la suite.

Il faut attendre la 23eminute avant d'assister à une deuxième occasion de but tranchante. Mais elle est galvaudée par Di Grégorio qui échoue sur le portier rumelangeois Schinker. Le même Di Gregorio perd encore son duel contre le gardien adverse, sorti de sa cage à bon escient (29e). Mais ce n'est que partie remise. Car Raposo double la mise sur un tir qui laisse Schinkert pantois (2-0, 33e). Ce n'est pas tout. Sur un joli coup franc botté par Di Gregorio, le ballon s'écrase sur la transversale pour rebondir devant Pintar, à l'affût, lequel n'a plus qu'à glisser le cuir au fond (3-0, 38e). 

Rumelange aurait pu réduire la marque par Wirth mais la tentative de ce dernier qui prenait le chemin de la lucarne de Steffe, qui avait déserté sa cage, est détournée en catastrophe par un défenseur. Si Pintar n'avait pas manqué l'immanquable (45e), Hostert aurait pu rejoindre les vestiaires avec quatre longueurs d'avance. Il devra finalement s'en contenter que de trois... 

Dès la 46e, Hostert est obligé de continuer le match à dix après l'expulsion de Di Grégorio pour un acte de voie de fait. Mais malgré une domination constante imputable à leur supériorité numérique, les visiteurs, décidément très décevants, n'arrivent pas à renverser la situation par manque de savoir-faire dans la finition et de lucidité. Sur des contres rondement menés, Hostert a même plusieurs opportunités pour corser l'addition . Mais le score en restera là. 

L'équipe : Schinker, Rodrigues, Ghin (Pupovac), Da Silva, Zinga, Gomes (Regazzi), Martins, Siebert, Wirth, Leite (Cerullo), Perreira.

28
Apr
98aae76a87ae5901c1cb5bbf8603024bebfbc6de

Cabral/Perreira, le duo gagnant de l'USR

(Article extrait du Wort.lu)

C'est avec la troisième place en ligne de mire que Strassen a fait le déplacement à Rumelange mais les choses s'annoncent difficile d'entrée de jeu pour la troupe de Nedzib Selimovic.

C'est que le duo Pereira-Cabral est très sollicité par un entrejeu de l'USR qui impose son rythme. Alors que Strassen tarde à trouver ses marques, les locaux lancent une nouvelle offensive. Cabral remet de la tête à hauteur des seize mètres, Pereira se retrouve seul devant Chioato qui ne peut éviter la réalisation du premier but de la rencontre (7e). 

Mal embarqués, les visiteurs souffrent durant les premières minutes et dame chance évite l'aggravation du score face à une équipe de Rumelange très entreprenante. Il faut attendre la demi-heure de jeu pour voir enfin les visiteurs montrer les crocs en se créant plusieurs occasions de but très intéressantes. Servi par Bigard, Morocutti ne remporte pas son duel face à Schinker (30e). 
Mis sous pression, le secteur défensif de l'USR commet de petites erreurs. Sinani déjoue facilement le piège du hors-jeu (44e) et se retrouve isolé face à Schinker qui sauve une nouvelle fois les siens. Strassen a sans aucun doute raté l'opportunité de revenir au score.


Ce type d'occasion ne se représentera plus car au retour des vestiaires, l'USR repart de plus belle grâce encore une fois par l'intermédiaire du duo Pereira -Cabral.
A la 54e minute, Pereira est au départ de l'action avec une frappe qui s'échoue sur le poteau mais Cabral est en embuscade pour doubler le score. Les Rumelangeois gèrent alors leur avance Face à des Rumelangeois qui s'occupent de gérer leur avance, Strassen se montre plus souvent à proximité de la surface adverse mais sans pour autant créer de danger.
Le troisième but des locaux, inscrit par Cabral (71e) sur penalty, enlève tout espoir aux visiteurs de revenir au score et de décrocher la 3e place du classement. L'USR enfonce le clou dans les arrêts de jeu grâce à Cerulo (4-0) et profite de la défaite de Rosport pour s'emparer de la 2e place du classement.


Rumelange - Strassen 4-0


Stade Municipal, pelouse en mauvais état, arbitrage de M. Deidda (FRA), assisté par MM. Kremer et Dos Santos, 168 spectateurs payants. Mi-temps: 1-0.


Evolution du score: 1-0 Pereira (7e), 2-0 Cabral (54e), 3-0 Cabral (71e, s.p.), 4-0 Cerulo (90+3e).


Corners: 0 (2+0) pour Rumelange; 1 (1+0) pour Strassen.

Cartons jaunes: Da Silva (50e) a Rumelange; Therwer (38e), Silva (70e), Morocutti (80e) et Huremovic (85e) à Strassen.


RUMELANGE: Schinker; Wirth (cap), Rodrigues, Zinga (86e Cerullo), Ghin; Martins, Siebert, Gomes (82e Santos), Da Silva; Pereira (76e Pupovac), Cabral.
Joueurs non-utilisés: Regazzi et Pauly.

Entraîneur: Gérard Jeitz.

 

STRASSEN: Chioato (cap), Jungbluth, Weyrich, Therwer, Silva; Vaz Djassi, Mondon, Junior (85e Gross), Morocutti (83e Rizvani); Sinani, Bigard (51e Huremovic).
Joueurs non-utilisés: Delaporte et Notarnicola.
Entraîneur: Nedzib Selimovic.


Gérard Jeitz (Rumelange): "Le match n'a pas été aussi facile que pourrait le laisser croire le score final. Strassen est tout de même un adversaire dont il faut se méfier. Mes joueurs ont fait preuve de caractère et cela depuis plusieurs semaines déjà. Je les félicite pour cela. Mais mes félicitations vont surtout à l'équipe du HB Esch qui a réussi un super exploit et surtout signé une très belle page de l'histoire du sport Luxembourgeois." 


Emanuele Chioato (Strassen): "On a raté le début du match en n'étant pas présent sur le deuxième ballon. Mais malgré cela, on s'est procuré des occasions de but pour revenir au score. On savait que cela allait être difficile pour nous sur un terrain qui avantage plus les équipes qui jouent un football physique. Mais quoi qu'il en soit, notre saison est déjà exceptionnelle. Tout ce qui viendra par la suite ce sera que du bonus." 

27
Apr
photo joueurs contre Rosport

Rosport cale à la maison

(Article "Le Quotidien" ci joint)

Victoria Rosport 1 - 2 US Rumelange

Bonne arbitrage et bonne pelouse

L'équipe : Schinker, Rodrigues, Siebert, Ghin, Da Silva, Gomes, Siebert, Martins, Wirth, Cabral (Leite), Perreira (Cerullo).

0 - 1 : Centre côté gauche au second poteau pour Perreira qui reprend d'une tête croisée dans le but.

1 - 1 : Penalty transformé par Rosport suite à une main de Gomes dans la surface.

1 - 2 : Tête de Cabral au 5m suite à un corner.

 

17
Apr

Strassen signe l'exploit, Rosport repasse en tête, Norden respire

(Article extrait du wort.lu)

Après leur prestation de dimanche dernier sur la pelouse de Rosport (3-1), on croyait le Swift bien au-dessus du lot dans ce championnat de Promotion d'Honneur. 
Une idée qui n'a pas tenu la route bien longtemps mercredi soir au Holleschbierg face à une équipe de Strassen qui reste fidèle à elle-même, comme le souligne Nedzib Selimovic. "On a eu des moments difficiles mais mon équipe a encore fait preuve de caractère parce qu'elle a été capable de souffrir collectivement". 
Un petit détail qui a pourtant fait toute la différence face aux individualités du Swift. Une splendide frappe de trente-cinq mètres du pied droit de Chehaby (10e) permettait à Strassen d'ouvrir le score. Guillaume Mura en duel avec Dejvid Sinani. Joli coup de Strassen au Holleschbierg.
Aux abonnés absents tout au long de la première période, le Swift plie à l'heure de jeu. Sinani double la mise (0-2, 57 e) avant que Pupovac ne mette les siens définitivement à l'abri (0-3, 65e). Sampaio sauve encore l'honneur (1-3, 83e), mais bien trop tard pour empêcher Strassen de prendre les trois points qui rapproche le club du podium tandis que le Swift se fait dépasser par Rosport. 
Face au promu d'Aischdall, la troupe de Claude Osweiler n'a pas fait dans la facilité mais parvient tout de même à s'en sortir à bon compte grâce a un but contre son camp de Amorim (56e) avant que Faber n'inscrive le but victorieux (85e). 


La lutte pour la montée est encore loin d'être finie et Sandweiler fait enfler le suspense. Contre toute attente, le promu s'est fait surprendre par une équipe du CSO (4-2) qui restait encore sans le moindre succès depuis la reprise du championnat. 


Rumelange en tire profit pour s'emparer de la troisième place suite à sa victoire face à Erpeldange (3-1). Hostert s'est également relancé dans la course à la montée. Pour cela une petite victoire (3-1) de la troupe du Grengewald face à la lanterne rouge de Diekirch aura fait l'affaire. 


Pendant que Mamer et Mondorf se rassuraient mutuellement (0-0), les Mondercangeois continuent de perdre du terrain. Deux buts de Jans (43e et 80e) ont permis à Norden 02 de s'assurer une victoire qui fait en sorte que la troupe de Pascal Lebrun s'éloigne de la zone de danger, tandis que Mondercange s'y enlise doucement mais sûrement. 

 

FC Erpeldange 1 - 3 US Rumelange

Bonne pelouse et arbitrage correct.

L'équipe : Schinker, Rodrigues, Siebert, Ghin, Glodi (Da Silva), Pupovac (Gomes), Siebert, Martins, Wirth, Perreira (Leite), Cabral.

1 - 0 : Suite à une faute de Rodrigues, coup franc à l'entrée de la surface tiré en pleine lucarne opposé par le joueur d'Erpeldange.

1 - 1 : Corner au 2nd poteau par Martins, remise de la tête de Cabral sur Wirth seul au 5m qui marque du genou.

1 - 2 : Gomes récupere la balle dans son camp et remonte tout le terrain côté gauche puis ajuste une passe dans la profondeur pour Cabral qui du plat du pied ajuste le gardien adverse côté opposé.

1 - 3 : Ballon côtés droit pour Da Silva qui centre tendu et Wirth qui transforme de la tête pour clore définitivement la rencontre en faveur de Rumelange.

15
Apr

Promotion d'Honneur: Rosport s'isole en tête, Hostert lâche du lest

(Article extrait du wort.lu)

Comme il fallait s'en douter, les Rosportois n'ont pas raté leur déplacement sur les terres d'une équipe de Mondercange qui connaît une reprise très difficile. 
Le score sans appel (3-0) en faveur de la troupe de Claude Osweiler (buts de Lascak à la 10e, Lickes à la 40e et Dücker à la 61e, enfonce Mondercange encore un peu plus dans la zone de danger tandis que Rosport en profite pour dépasser le Swift au classement.


 Les autres positions dans la partie supérieure du classement n'ont guère changé mais Sandweiler n'a pas fait mieux que de ramener un point (2-2) de son déplacement à Norden 02. 


Face à Diekirch, le dernier au classement, Rumelange n'a pas été à son aise. Il aura fallu attendre l'ultime minute du temps réglementaire pour voir Pupovac (3-1) mettre les trois points définitivement dans la besace de l'USR. 


La spirale tourne et elle le fait désormais dans le sens négatif pour Hostert qui a enchaîné une seconde défaite consécutive face à Mondorf (0-1). 


Mais la spirale tourne aussi dans le sens positif et cela pour Mamer. Grâce à un doublé de Ribeiro (6e et 88e), les joueurs d'Andrea Fiorani l'emportent face au promu d'Aischdall. Une très bonne opération, du point de vue comptable, pour Mamer qui a engrangé huit points à l'issue de ses quatre ultimes sorties. 


De quoi relancer plus que jamais la course au maintien qui compte désormais dans ses starting-blocks Aischdall, Mondorf, Mondercange, CSO, Norden 02, Mamer et Diekirch. 

 

YB Diekirch 1 - 3 US Rumelange

Bonne pelouse grasse et arbitrage correcte.

0 - 1 : Long ballon en profondeur, le gardien sort de sa surface et joue de la tête, Perreira récupere le ballon et lob le gardien à 20m.

0 - 2 : Gomes côtés gauche rentre dans l'axe avec le ballon et sollicite le une deux avec Cabral puis déclenche une frappe imparable à l'entrée de la surface en face du but.

1 - 2 : Penalty transformé par Diekirch après un tacle de Schinker dans sa surface.

1 - 3 : Même situation que pour le 2 - 0, Pupovac côté droit sollicite le une deux avec Cerullo puis frappe à l'entrée de la surface en face du but.

L'équipe : Schinker, Rodrigues, Siebert, Ghin, Da Silva (Zinga), Wirth, Martins, Pupovac, Gomes (Siebert), Perreira (Cerullo), Cabral.

14
Apr

Aischdall ne réussit pas à Rumelange, le Swift et Rosport s'isolent

(Article extrait du wort.lu)

C'est dans la souffrance que cela s'est fait mais finalement la bonne opération de la journée est à mettre à l'actif du Swift et de Rosport. 


Face au promu de Sandweiler, la troupe de la Sûre a souffert mais un petit but de Lascak (8e) a permis à Rosport de l'emporter. Le Swift a également fait face à un déplacement difficile à Mondorf. Les Thermalistes ont mené la vie dure au leader et le marquoir affichait un avantage pour la troupe de Henri Bossi à l'heure de jeu (2-1). Avant que Nabli ne réussisse l'égalisation (63e). Pour l'emporter et surtout pour défendre sa place de leader, les joueurs du Holleschbierg ont finalement été amenés à recourir aux arrêts de jeu (90+4) pour voir Sahin inscrire le but victorieux (2-3). 


Heureux d'avoir empoché les trois points de la victoire au bout de la souffrance, les deux premiers du classement ont l'aubaine supplémentaire de voir leur poursuivant s'emmêler les pinceaux. 


Après avoir déjà été contraints de partager les points avec le promu d'Aischdall lors du premier tour, les Rumelangeois ne sont pas parvenus à mieux faire cet après-midi. Au coup de sifflet final, la troupe de Gérard Jeitz doit encore une fois se contenter d'un maigre petit point (0-0), ce qui en soit est un moindre mal comparé à ce que Hostert a obtenu à l'issue de son déplacement à Mamer. Le CSO enfonce Diekirch


C'est qu'en cette seconde partie de championnat, Mamer est bien décidé à prendre le taureau par les cornes. Après avoir entamé l'année avec deux matchs nuls, la troupe d'Andrea Fiorani monte encore en puissance pour tenter d'échapper à la relégation. 


Avec une belle prestation face à Hostert et les trois points qui s'en suivent (4-2), Mamer est bel et bien lancé dans sa mission maintien. Alors que Strassen a définitivement assuré son maintien en s'imposant à Mondercange (3-1), la lutte pour sauver sa peau bat son plein.


Norden 02 s'enlise encore après sa défaite face à Erpeldange (1-3). Pour Diekirch les carottes sont déjà cuites. Jan Küchling avait espéré une réaction de ses joueurs lors du duel de la dernière chance face au CSO. Mais la réaction de révolte est venue du camp des Differdangeois qui s'imposent de justesse (2-1) pour se donner encore l'espoir. 

 

Alliance Aischdall 0 - 0 US Rumelange

Terrain à dimension très petite et dur. Arbitrage correct.

L'équipe : Schinker, Da Silva, Siebert, Ghin, Wirth, Regazzi (Zinga), Martins, Pupovac, Gomes (Kleber), Leite, Cabral.

31
Mar

Articles de journaux

 

ARTICLE LE QUOTIDIEN

PROMOTION D'HONNEUR (19e JOURNÉE)- Le Swift n'a pas réussi, vendredi, à récupérer son fauteuil de leader, cédé jeudi à Rosport, en partageant les points à Rumelange. 


Le Swift reste invaincu à l'extérieur et contre l'USR en championnat depuis 9 ans 3 mois et 23 jours...


Pour une affiche du haut du classement, on pouvait s'attendre à mieux, mais vu l'état de la pelouse, aucune formation n'a voulu prendre réellement de risques. Dès lors, Rumelange et Hesperange se sont quittés dos à dos dans une petite rencontre de reprise. Le coach hesperangeois, Serge Wolf, avait raison d'être prudent avant le coup d'envoi, puisqu'une défaite permettait aux locaux de revenir aux affaires. Les protégés de Gérard Jeitz ont bien retenu la leçon du match aller (défaite par 4-0), car ce sont eux qui s'emparent du jeu. Ils dominent ce début de rencontre, mais cela va s'avérer stérile. La première alerte est pour Kaewu, mais son centre au premier poteau est dégagé in extremis par San Andres, alors que Santos rôde dans les parages. À la demi-heure de jeu, Mat Siebert expédie un coup franc qui flirte avec le poteau droit de Malheiro. Plus entreprenants, les locaux ne laissent que des miettes à leur adversaire. Les Rouges du Holleschbierg ont du mal à s'approcher de la cage de Schinker. Il faut dire que l'arrière-garde locale met les attaquants sous l'éteignoir. D'ailleurs, ils ne se sont procuré aucune occasion de but digne de ce nom! «Nous avons eu du mal à entrer dans le match en première période. Nous avons eu l'intention de presser, mais l'état du terrain ne nous a pas permis de développer notre jeu. Il faut aussi reconnaître que Rumelange est une belle équipe. Il y a du potentiel en face. Ils se sont bien battus et sont allés aux duels. C'est une équipe qui avait l'envie de faire un résultat contre nous», analysait le coach adverse. 


 À la pause, Serge Wolf a dû passer un savon à ses joueurs, car par la suite ce sont eux qui prennent l'initiative du jeu. Ils montent d'un cran et obligent les locaux à reculer dans leur propre moitié de terrain. Mais la plupart du temps, la bataille fait rage au milieu de terrain : l'engagement est bel et bien présent, les duels sont beaux à voir, mais il manque (dans les deux camps) le coup de rein qui fait souvent la différence. À l'image de Kaewu qui tarde à tirer ou à l'instar, dans l'autre camp, de Jakob dont le centre-tir est dévié en corner par un défenseur. Coup de théâtre à la 82e minute quand Rodrigues et Bozic sont priés de rentrer aux vestiaires prématurément et ceci dans une rencontre pas méchante du tout. Le dernier mot appartient aux locaux et, à la dernière minute de jeu, le magistral coup franc de Pupovac termine sa course folle sur le poteau droit de Malheiro. «Disons que si ça rentre, on empoche les trois points», concluait le coach Gérard Jeitz. 

 

ARTICLE WORT

Comme sur toutes les pelouses du pays, à Rumelange une minute de silence en mémoire du défunt Mario Pinto Da Costa a été observée avant le coup d'envoi. 
Un coup d'envoi du duel au sommet de la 19e journée de championnat qui voit le leader de Hesperange confronté à de sérieux soucis de démarrage face aux locaux de l'USR. On pourrait croire que la faute est due au mauvais état de l'aire de jeu où la pelouse fait grand défaut. Mais cette excuse ne vaut pas et les locaux en donnent la preuve sans trop attendre. 


Sans doute désireux d'effacer la défaite du match aller (0-4), les Rumelangeois sont très actifs. Les joueurs de Gérard Jeitz font bien circuler la balle entre les lignes. On profite même plutôt bien des couloirs pour tenter de servir Cabral dans l'axe du but. Cela fait en sorte que les locaux sont plus présents devant le but adverse mais ils se créent une seule occasion franche au cours du premier passage. 


Un premier passage qui a vu une équipe du Swift aux abonnés absents. Solides en défense, les visiteurs se veulent cependant très désorganisés dès qu'il s'agit de porter le cuir dans le camp adverse.

Au retour des vestiaires la physionomie du match change cependant. Non pas du point de vue de la qualité de jeu, qui laisse encore beaucoup à désirer, mais on assiste au réveil des visiteurs. La disponibilité des Rumelangeois étant restée aux vestiaires, le Swift prend ses aises. 


Il est plus convenant de dire que le leader s'efforce quelque peu plus pour porter le danger dans le camp adverse. Un effort qui se maintien durant la totalité de la seconde période face à des Rumelangeois volontaires et combatifs qui manquent de peu de voler les trois points de la victoire lors ce qu'un coup franc de Pupovac lèche le poteau droit de la cage de Malheiro en fin de rencontre (89e). 
Mais, finalement, les deux équipes finissent par se partagent un maigre point qui récompense largement leur qualité de jeu. 

Rumelange - Swift 0-0
Stade municipal, pelouse pelée, arbitrage de M. Richartz, assisté par MM. Da Costa et Bragoni, 124 spectateurs payants. 


Corners: 1 (1+0) pour Rumelange; 8 (2+6) pour le Swift.
Cartons jaunes: Santos (45e), Gomes (63e) et Ghin (93+3) a Rumelange ; S. Pereira (23e) et Sahin (86e) au Swift.
Cartons rouges: Rodrigues (82e) à Rumelange ; Bozic (82e) au Swift. 


RUMELANGE : Schinker ; Rodrigues, Ghin, Mar. Siebert, Da Silva; Martins (87e Wirth), Mat. Siebert, Pupovac (cap.), Gomes (77e Regazzi), Santos (60e I. Pereira); Cabral.

Joueurs non-utilisés : Pauly et Baba.

Entraîneur : Gérard Jeitz.

 

SWIFT : Malheiro ; San Andres, Schaefer, Mura, Lacroix (cap.) ; Nabli (90e+4 Sampaio), Jakob (77e Casafina), Bozic, S. Pereira, Naguez; Sahin.

Joueurs non-utilisés : Pleimling, Frieden, et Fehlen.

Entraîneur : Serge Wolf.


Ils ont dit
Gérard Jeitz (entraîneur de Rumelange) : La revanche n'a pas été entièrement réussie mais notre but était de ne pas perdre pour ne pas perdre le contact avec le haut du classement. C'était un match très engagé entre deux équipes d'un niveau semblable. Il est difficile de produire du beau jeu sur notre terrain et en plus de cela on a bien remarqué qu'il y a avait un certain manque de rythme dans les deux camps. Les joueurs ont eu du mal à rentrer dans le match. 


Serge Wolf (entraineur du Swift) : On peut être satisfait vu les circonstances du match. On ne peut pas se satisfaire de prendre un point mais comme je le dit depuis le début du championnat, chaque point compte. La qualité du match n'a pas été bonne. La longue trêve et l'état du terrain peuvent expliquer cela mais on ne va pas se formaliser la dessus et continuer à travailler pour mieux faire lors de nos prochaines sorties. 

13
Mar
winter10 11 52

Matchs officiels du 13 et 14 Mars 2013

 

Suite au mauvais état des différentes pelouses et suite aux mauvaises conditions métérologiques, tous les matchs de championnat JEUNES et SENIORS prévus pour le 13 et 14 Mars 2013 sont reportés à une date ultérieure.

11
Mar

Une bonne entrée en matière

 

Le championnat de Promotion d'Honneur a repris ces droits ce weekend après une longue trêve hivernale et plusieurs journées de championnat annulées pour cause de terrain impraticable et de météo capricieuse.

Notre équipe fanion n'a pas tremblée dans ce match qui l'opposée à l'US Mondorf et c'est imposé sur le score de 3 but à 1. Le public qui a fait le déplacement jusqu'à Mondorf ont assisté à un match avec peu d'intensité et beaucoup d'approximations de parts et d'autres. Cela s'explique naturellement par la longue trêve et les perturbations lors de la préparation  liées aux conditions météorologiques. Pour rappel sur les 7 matchs amicaux, notre équipe n'a pu en faire que 3 dont le dernier remonte à plus de 2 semaines.

Le match était fait de temps faibles et de temps forts d'un côté comme de l'autre avec des équipes bien en place qui jouaient exclusivement sur contre et sur les erreurs commises. A ce petit jeu notre équipe a su tirer son épingle du jeu en menant à la pause 2 - 1. Lors de la seconde mi temps Mondorf prenait d'avantage de risque pour revenir au score s'exposant d'avantage au contre des visiteurs. Et c'est finalement Rumelange qui repartit avec les 3 points en rajoutant un 3ème but.

 

Cependant nous n'avons pas le temps de savourer cette victoire car dès mercredi un nouveau challenge nous attend, puisque notre équipe se déplace sur le terrain Aischdall pour le compte de la 14ème journée de championnat en espérant confirmer le résultat de ce weekend.

 

L'équipe : Schinker ; Da Silva ; Ghin ; Siebert ; Rodrigues ; Pupovac ; Martins ; Gomes (Cerullo) ; Regazzi  (Leite) ; Baba (Perreira) ; Cabral

 

Le match: US Mondorf 1 - 3 US Rumelange

Pelouse en bonne état et bonne arbitrage

 

0 - 1 : Combinaison côtés droit entre Regazzi et Martins qui centre pour Cabral qui reprend dans la surface de la tête et trompe le gardien adverse.

1 - 1 : Touche de Mondorf coté droit avec centre 2nd poteau, remise de l'attaquant de la tête pour le 2nd attaquant qui à le temps de contrôler et frapper en pivot.

1 - 2 : Gomes sur le coté gauche centre, après plusieurs duels aériens le ballon arrive au 2ème poteau à l'entrée de la surface, Regazzi place une frappe croisé qui finit au fond des filets.

1 - 3 : Attaque rapide de Rumelange côté droit, Regazzi élimine sont adversaire et centre pour Leite qui reprend au 5m du plat du pied.

 

 

04
Mar
2013-02-03 01

Planning hebdomadaires des entraînements au terrain

 

Le cycle hivernal touche à sa fin ..... ainsi que le hall .....

A partir du 04 Mars l'ensemble de nos catégories reprendront les entraînements sur nos installations. Cela marque le début du cycle extérieur qui nous conduira jusqu'en Juin 2013.

Avec en prime le début des championnats jeunes prévu pour le weekend du 02 et o3 Mars.

Retrouvez ci-joint le planning hebdomadaire des entraînements terrains qui sera applicable à partir du 04 Mars 2013.

21
Feb

Reprise du championnat Seniors

 

Le championnat Promotion d'Honneur va reprendre ses droits dès ce weekend.

Notre équipe fanion va se frotter à l'Alliance Hobscheid/Eischen. 

En attendant ce dimanche, voici un article de presse concernant notre équipe :

04
Dec
89407f1eab99d1a0e16721ee81cf1ed8b209e73d

Entraîneur Seniors I : Gérard Jeitz jusqu'à juin 2013

Il n'y aura pas de nouveau technicien à la tête de l'équipe fanion de l'US Rumelange durant la phase retour du championnat Promotion d'Honneur 2012/2013.

A la suite d'une longue réflexion et avec l'appui du comité directeur, le président Gérard Jeitz poursuivra sa mission au poste d'entraîneur principal de l'équipe première de l'US Rumelange et cela jusqu'à la fin de la saison 2012/2013.

Pour rappel depuis le départ de Manuel Cardoni, l'équipe a obtenu en 8 matchs toutes compétitions confondues 5 victoires, 1 nul et 2 défaites. Elle occupe actuellement la 5ème place du classement de Promotion d'Honneur à 5 points du leader Rosport.

Bonne route à l'entraîneur et à notre équipe Seniors!

(Articles de presse liés à la news)

27
Nov

La dernière en 2012

 

Le dernier match de la première partie de saison opposant l'US Rumelange au FC Mamer a vu notre équipe l'emporter sur le score de 4-1. Une victoire qui c'est dessinée en seconde période, la première période étant à mettre aux oubliettes, malgré une équipe de Mamer qui évoluait a 10 après une expulsion à la demi-heure de jeu., avec un but encaissé des la 20ème minute, un manque d'engagement, de jeu et de volonté. Cependant notre équipe fanion est revenue en seconde période avec une envie retrouvée de la combativité et cette volonté de gagner ce dernier match devant son public. Elle n'a laissé aucune chance à son adversaire et se fut une véritable attaque défense en seconde période. Récompensée à 4 reprises de ses efforts, l'US Rumelange c'est finalement imposée logiquement et termine cette demi-saison au 5ème rang avec 5 points de retard sur le leader.

 

L'équipe : Schinker, Rodrigues, Ghin, Siebert, Zinga (Cerullo), Pupovac , Siebert,  Martins (Polidori), Wirth , Perreira.

 

Le match : US Rumelange 4 - 1 FC Mamer

 

0 - 1 : A la suite d'un coup franc, le ballon arrive à l'attaquant de Mamer qui contrôle au 6 m, un ballon semble -t-il trop long, mais Siebert et Schinker ne se comprennent pas afin de dégager le ballon et l'attaquant en profite pour marquer.

1 - 1 : Long ballon de Rodrigues au second poteau, Siebert au duels de la tête remet le ballon au second poteau pour Perreira qui finit.

2 - 1 : Gomes prend de vitesse son adversaire coté droit et à l'entrée de la surface frappe sur le poteau, Cerullo suit et met le ballon dans le but vide.

3 - 1 : Même action que la précédente avec une pénétration de Gomes coté droit qui prend de vitesse tout les joueurs de Mamer mais cette fois ci le ballon se loge au fond des filets après une frappe imparable.

4 - 1 : Corner coté droit de Gomes, Pupovac seul au 5m ajuste de la tête et marque le dernier but en 2012.

(Article Wort du 26/11/2012)

 

 

26
Nov

Si prés et pourtant si loin.

 

Le derby du sud opposant notre équipe fanion à la Jeunesse d'Esch a tenu toutes ses promesses, malheureusement US Rumelange tire sa révérence à la coupe du Luxembourg, la Jeunesse Esch quand à elle va continuer à défendre son titre.  Notre équipe a fièrement défendu nos couleurs, et jouer sa chance à fond, le niveau entre les 2 équipes n'étant pas si grand comme on aurait pu le supposer avant la rencontre.

Malheureusement la réussite était du coté de la Jeunesse  qui a su profiter de son unique action en première période, et de ces quelques actions de contre en seconde afin de crucifier l'US Rumelange.

Rumelange a su revenir une première fois au score avant la mi temps, mais en encaissant le second but en début de seconde période a compromis sérieusement ses chances de réussites. Notre équipe a ensuite tout donné pour recoller au score mais plus le temps passé et plus les lignes été écarté et nous nous exposions au contre avec une issue fatal puisque à 5 min de la fin la Jeunesse rajouter un 3ème but à son compteur qui scellé définitivement le score de la rencontre.

 

L'équipe : Schinker, Rodrigues, Ghin, Siebert, Zinga, Gomes, Pupovac (Causier), Martins (Polidori), Wirth (Cerullo), Cabral, Perreira.

 

Le match : US Rumelange 1 - 3 Jeunesse Esch

Pelouse de Rumelange à la hauteur de sa réputation.

0 - 1 : Ballon dans le dos de Zinga, l'ailier de la Jeunesse qui déborde coté gauche centre pour l'attaquant qui finit du plat du pied au 5m.

1 - 1 : Centre coté droit pour Perreira accroché dans la surface point de penalty, qui tombe mais qui arrive à pousser le ballon en retrait sur Gomes qui frappe en une touche, le ballon est contré et rentre dans le but.

1 - 2 : Ballon perdu en attaque, les milieux Pupovac et Martins sont situé trop haut dans le terrain, la Jeunesse en profite pour mettre le ballon dans le milieu laissé libre, les milieux fixent les défenseurs et lancent le ballon dans le dos des défenseurs pour les attaquants, qui ajuste le gardien local.

1 - 3 : Même cas de figure que l'action précédente ballon perdus dans le milieu de terrain de la Jeunesse, nos milieux ne sont pas en place, action menées rapidement par la Jeunesse qui fixe et ajuste la dernière passe pour l'attaquant qui marque.

 

 

Dernières News

31
Aug

Le F91 en échec, Hostert prend son premier point

Le Progrès n'est plus leader de la BGL Ligue, provisoirement en tout cas, puisque le Fola, vainqueur de Wiltz, compte un goal-average plus séduisant que Niederkorn et lui a ravi la première place. Dans le match au sommet de cette journée, la Jeunesse a tenu Dudelange en échec (2-2).


La formation de Jeff Strasser est venue à bout de la lanterne rouge wiltzoise qui semble quand même avoir retrouvé certaines vertus (2-1). Tous les buts de la rencontre ont été marqués dans la demi-heure initiale, Kalabic (22e) répondant à l'ouverture du score signée Hadji (14e). C'est un penalty transformé par Souto (28e) qui a offert le fauteuil de leader au Fola en attendant le résultat de Progrès - Mondorf ce vendredi soir.


Rosport au repos jusqu'à dimanche, c'est Dudelange qui s'est invité sur le podium, une formation de la Forge du Sud qui a souffert face à la Jeunesse (2-2). Delgado avait placé les siens sur du velours avant que l'inévitable Ibrahimovic (6 buts) ne double la mise (23e). Le F91 s'est réveillé en seconde période (Betorangal et Turpel) pour accrocher un point. Le F91 ne s'est plus imposé à domicile contre le Bianconeri depuis la saison 2011-2012.La trêve internationale va faire du bien pour remettre de l'ordre dans la maison dudelangeoise.

C'est Hostert qui va la regretter alors que les Vert et Blanc avaient enfin trouvé un élan positif. Manu Peixoto avait indiqué que s'il y avait un match à gagner c'était le duel contre Rumelange. Message reçu cinq sur cinq, surtout par Pintar qui, avec un but par période, pensait avoir offert ses trois premiers points au promu parmi l'élite. C'était compter sans Thior qui, dans le temps additionnel, a permis à l'USR de glaner son septième point.

Käerjéng pensait bien tenir son troisième succès avec l'aide de Jänisch, buteur contre son camp, mais après l'heure de jeu et l'expulsion de Terzic (63e), Differdange a mis les gaz en égalisant par Luisi (74e) avant que Er Rafik ne fasse des siennes et plante un doublé en toute fin de rencontre. Le FCD03 se repositionne ainsi dans le groupe de tête. 

24
Aug

Rumelange persiste et signe

Après avoir engrangé les trois points de la saison la semaine dernière face à Canach, les Rumelangeois ont fait preuve d'opportunisme pour signer un second succès de rang face a Wiltz.


Le match.

C'est un Wiltz très inspiré qui a entamé la rencontre face à Rumelange. Animés par un Osmanovic très actif à la pointe de l'attaque, les Nordistes ont rapidement mis le secteur adverse sous pression. Avec à la clef plusieurs frappes cadrées qui ont mis Schinker, le portier de Rumelange, à contribution. Occupée à réduire les espaces dans sa moitié de terrain, la troupe de Carlo Weis doit se contenter de quelques contres bien trop timides. Mais malgré une domination territoriale évidente, les locaux ne parviennent pas à tromper la vigilance des défenseurs adverses. Un petit défaut qui va avoir une incidence importante sur la suite des événements qui vont faire apparaître une équipe de Wiltz en perte de puissance et des Rumelangeois plus opportunistes. Le tout commence avec la sortie sur blessure d'Oliveira (31e), l'arrière droit de Wiltz qui commence alors tout doucement à perdre sa ligne de conduite. Avec l'entrée en jeu d'Ezequiel Cabral (39e) qui donne un autre visage au flanc d'attaque visiteur, les soucis des Nordistes vont crescendo. D'autant plus que ce diable de Cabral profite de l'unique opportunité de but qui lui est donnée (50e) pour placer le cuir dans le filet latéral de Ruffier. Ce sera le seul but d'une rencontre qui aura vu des Wiltzois perdre le fil d'un match qu'ils avaient pourtant entamé de fort belle façon.


La note du match: 10/20.

Un duel entre deux équipes qui ont moins bien réussi leur entame de championnat n'est pas forcément d'un mauvais niveau. La preuve en a été donnée par des Wiltzois et des Rumelangeois qui se sont disputé un duel qui n'aura certes pas été d'un niveau technique extraordinaire, mais très engagé.


L'homme du match.

Ce n'est pas un fait nouveau. Les frères Cabral ont une nouvelle fois été décisifs pour permettre à Rumelange de ramener les trois points de leur déplacement à Wiltz. C'est surtout la tour Ezequiel qui a sérieusement bousculé la défense de Wiltz qui a fini par plier après un bon début de rencontre.


Le fait du match.

Bien souvent l'issue finale d'un match se décide sur des petits détails. Il y en aura eu deux au cours de la rencontre de ce vendredi. Dans un premier temps la sortie sur blessure d'Oliveira suite à un tacle de Majerus (24e) a donné un sérieux coup de frein à l'élan des Wiltzois. Le second détail est sorti du banc de Rumelange lorsque Carlo Weis a fait rentrer E. Cabral (39e) et B. Cabral (46e). Les deux frères ont amené une autre animation offensive qui a fini par avoir raison de l'organisation wiltzoise.


Wiltz - Rumelange  0-1
Stade Géitzt, pelouse en bon état, arbitrage de M. Pires, assisté par MM. Rodrigues et Mateus, 211 spectateurs payants. Mi-temps: 0-0.
Le but: 0-1 E. Cabral (50e).
Cartons jaunes: Conrad (58e, pied en avant sur E. Cabral) à Wiltz; Majerus (24e, tacle sur Oliveira) et Pereira (41e, faute sur Osmanovic) à Rumelange.
Corners: 3 (3+0) pour Wiltz, 3 (1+2) pour Rumelange.

  • WILTZ (4-4-2): Ruffier (cap.); Oliveira (31e E. Mersch, 81e Gasper), Sène, Doyennel, Souza; Conrad, Kouayep, Mujkic, G. Mersch; Kalabic (66e Cosic), Osmanovic.

Joueurs non-utilisés: Strkalj et Civic.
Entraîneur: Claude Ottelé.

  • RUMELANGE (4-1-4-1): Schinker; Rodrigues (cap.), Zinga, I. Cabral, Siebert; Thior; Pereira, Post, Majerus (46e B. Cabral), Gomes (78e Pupovac); Lopes (39e E. Cabral).

Joueurs non-utilisés: Kleber et Ollé-Nicolle.
Entraîneur: Carlo Weis.

Romain Ruffier (gardien de but de Wiltz): "On perd ce match sur une erreur d'inattention. Encore une fois on n'était pas assez concentrés. J'ai l'impression de passer tous mes matchs à devoir gueuler sur tout le monde. C'est rageant de perdre d'autant plus que nos adversaires ne se sont créé aucune autre occasion de but tout au long de la rencontre."

Charly Schinker (gardien de but de Rumelange): "Nous savions que ce déplacement allait être très difficile. Cela s'est confirmé en début de rencontre mais après avoir inscrit le but, le match est devenu nettement plus facile pour nous. Avec six points au compteur, nous sommes plus à l'aise mais pour autant nous ne devons pas faire preuve d'excès de confiance." 

 

17
Aug

Dudelange piétine, la Jeunesse lancée, le Progrès seul en tête

Freiné par Mondorf, Dudelange a abandonné ses premiers points cette saison pendant que la Jeunesse signait son premier succès. Le Progrès a disposé de Wiltz et trône seul en tête.


L'US Mondorf n'avait sans doute pas planifié de prendre sa première unité de la saison au stade Jos Nosbaum, mais le promu s'en contentera largement. Plombé par une infirmerie bien remplie, le champion en titre va devoir faire le dos rond avant la mini-trève internationale.


La Jeunesse, elle, a signé sa première victoire de la saison à Etzella. Sanel Ibrahimovic avait sonné le rappel. Le buteur bosnien a doublé la marque après l'ouverture du score de Todorovic. Portier fixant les chiffres en fin de match.


Rosport a longtemps contesté la suprématie du Fola, mais les Eschois ont émergé en fin de match avec deux buts signés Laterza puis Dallevedove. L'Allemand est l'homme en forme du Fola. Il s'offre un second doublé en sept jours.


Käerjéng était pressé ce dimanche. Un petit but de Cristiano Pereira en début de match a suffi à faire plier une équipe d'Hostert qui n'a toujours pas récolté le moindre point. Fiorani a donné en fin de match une allure plus sévère au score et l'UNK ne se retrouve plus en retard à son tableau de marche.


En revanche, Hostert ferme la marche avec Wiltz, autre perdant du jour. Les Nordistes ont pris deux buts au Progrès. Une équipe de Niederkorn seule en tête et qui a remis les clefs de la victoire dans les mains de deux de ses transfuges: Cassan et Garos.


Wiltz abattra un joker important vendredi prochain face à une équipe rumelangeoise qui a enfin brisé sa coquille une semaine après sa débâcle au Fola. Carlo Weis tient sa première victoire contre Canach.


Enfin, Grevenmacher doit naviguer entre deux sentiments ce dimanche soir. Entre celui de la perte de ses deux premiers points et celui d'avoir tenu en échec une équipe differdangeoise qui a déjà abandonné quatre points à l'extérieur. C'est beaucoup pour un prétendant aux premiers rôles 

03
Aug

Etzella au triple galop, Grevenmacher résiste à Hostert

Etzella et Dudelange ont pris la tête de la BGL Ligue à la faveur de leur net succès contre Mondorf et Wiltz. La surprise du jour est signée par Niederkorn, vainqueur du Fola un but à rien.


Etzella n'est pas du genre à manquer ses débuts de championnat. Leader la saison dernière après un match, les joueurs du Deich ont encore pris les commandes avec Dudelange après leur succès contre le promu mondorfois.


Les Nordistes avaient fessé le FC Wiltz en 2013 (8-3), ils ont ce dimanche passé trois buts aux joueurs d'Arno Bonvini qui font connaissance dans la douleur avec la BGL Ligue. Ettelbruck côtoie ainsi Dudelange tout en haut. Les champions en titre ont fait sauter le verrou wiltzois en première mi-temps avant d'alourdir la marque en fin de match. Esteves (Etzella) et Benzouien (Dudelange) s'offrent des doublés. Comme Ibrahimovic et Bettmer vendredi.

La surprise du jour est venu du stade Jos. Haupert où le Fola a perdu ses trois premiers points de la saison. C'est Rigo qui a fait preuve de sang-froid en transformant un penalty en fin de match. Les Eschois avaient déjà mordu la poussière d'entrée la saison dernière contre Dudelange.


Fortunes diverses pour les deux autres promus. Rosport a fait preuve de caractère pour inverser la tendance contre Rumelange. L'inévitable Lascak a répondu à Pupovac et Steinbach a offert trois points qui lancent la saison du FC Victoria.

Hostert, lui, n'est pas parvenu à remonter son double handicap contre Grevenmacher. Kitenge et Almeida ont mis les Mosellans sur du velours en première mi-temps avant que Pereira ne réduise le score. Un peu court toutefois pour prendre un point.


L'autre demi-surprise du jour est venue de Bascharage avec le succès de Canach deux buts à un. Terzic avait pourtant mis les locaux sur orbite, mais Borgniet puis Mukendi ont secoué les filets adverses, offrant à la Jeunesse un meilleur départ que la saison dernière.


Vendredi, la Jeunesse et Differdange avaient lancé de façon spectaculaire la saison en se quittant dos à dos (3-3) au terme d'un match à rebondissements. Chaque équipe a mené au score. Si les approximations ont parfois altéré la qualité du jeu, on se félicitera de l'engagement des deux équipes citées comme outsiders de ce championnat. Ibrahimovic a déjà répondu présent et Bettmer a envoyé un message à ses détracteurs. Reste à confirmer! 

26
Dec
affiche noel 2013

Tournoi USR de Noël

 

Résultats du tournoi BAMBINIS :

1. Schifflange

2. Belvaux

3. USR 1

4. RFCUL

5. USR 2 

 

Résultats du tournoi PUPILLES :

1. Jeunesse

2. Belvaux

3. Schifflange

4. Kaerjeng

5. USR 1

6. Niedercorn

7. Etzella

8. USR 2

22
Sep
2013-05-20 18

Résultats de la semaine

 

MARDI 17 SEPTEMBRE 

Scolaire (Amical) : FC Hettange/Grande 4 - 0 USR

Dames (Amical) : FC Shifflange 15 - 0 USR

VENDREDI 20 SEPTEMBRE

Seniors 3 (Championnat) : USR 1 - 1  Lasauvage

SAMEDI 21 SEPTEMBRE

Bambinis (Championnat) : USR 16 - 4 Mondercange

Pupilles B (Championnat) : FC Differdange 5 - 4 USR

Pupilles A (Championnat) : Belvaux 1 - 4 USR

Minimes B (Championnat) : USR 3 - 0 Lamadelaine (forfait)

Minimes A (Championnat) : USR 0 - 1 F91

Scolaires (Championnat) : CS Obercorn 3 - 0 USR

Juniors (Championnat) : USR 1 - 0 Mondercange

Dames (Championnat) : CS Obercorn 3 - 0 USR

DIMANCHE 22 SEPTEMBRE

Poussins B (Championnat) : F91 5 - 4 USR

Poussins A (Championnat) : Niedercorn 4 - 0 USR

Cadets (Championnat) : RM Hamm Benfica 6 - 0 USR

Seniors 1 (Championnat) : Grevenmacher 2 - 2 USR

04
Sep
U9 Fola-USR

Résultats de la semaine

 

 

Mardi 03 Septembre

Seniors 3 (Amical) : USR  1 - 2 FC Titus Lamadelaine 

Mercredi 04 Septembre

Seniors 1 (Amical) : FC Thionville 2 - 0 USR

Jeudi 05 Septembre

Dames (Amical) : FC Rodange 15 - 2 USR

Vendredi 06 Septembre

Seniors 2 (Coupe) : Minière Lasauvage 0 - 4 USR

Seniors 3 (Coupe) : Sporting Beckerich 1 - 4 USR

Dimanche 08 Septembre

Cadets (Amical) : FC Schifflange 4 - 1 USR

Poussins (Tournoi Kaerjeng) : 15ème place / 20 

Pupilles (Tournoi Kaerjeng) : 17ème place / 20

Mercredi 11 Septembre

Scolaires (Amical) : FC Schifflange 4 - 1 USR

Dames (Amical) : FC Differdange 0 - 0 USR

Seniors 1 (Amical) : USR 2 - 0 Veymerange

Jeudi 12 Septembre

Poussins (Amical) : Kayl/Tetange 1 - 5 USR

Vendredi 13 Septembre

Seniors 2 (Championnat) : Marisca Mersch 0 - 1 USR

Samedi 14 Septembre

Pupilles A (Championnat) : USR 16 - 0  FC Titus Lamadelaine

Poussins B (Championnat) : USR 10 - 1 FC Differdange

Minimes B (Amical) : USR 2 - 1 FC Differdange

Scolaires (Coupe) : FF Norden 3 - 0 USR

Dimanche 15 Septembre

Cadets (Coupe) : USR 2 - 2 Bastendorf (2-3 sur penalty)

Seniors 1 (Championnat): USR 0 - 2 F91

 

31
Aug
2013-07-30 12

RESULTATS MOIS D'AOUT

Championnat & Amical

 

 

DIMANCHE 04 AOUT

Seniors 1 (Championnat) : Swift Hesperange  1 - 1  USR (But: Pereira I.)

DIMANCHE 11 AOUT

Seniors 1 (Championnat) : RM Hamm/Benfica  0 - 1  USR (But: Cabral E.)

DIMANCHE 18 AOUT

Seniors 1 (Championnat) : USR  1 - 0  FC Wiltz 71 (But: Cabral B.)

VENDREDI 23 AOUT

Seniors 2 (Amical) : USR  7 - 0  Fola Esch

DIMANCHE 25 AOUT

Seniors 1 (Championnat) : Jeunesse Esch 1 - 0 USR

MARDI 27 AOUT

Seniors 2 (Amical) : Red Boys Aspelt   0 - 6  USR

VENDREDI 30 AOUT

Seniors 2 (Championnat) : Jeunesse Canach  4 - 4  USR

SAMEDI 31 AOUT

Cadets (Amical) : USR  5 - 2  Briey (F)

 

31
Jul
1606FBUSRumelange-1

Résultats du mois de juillet - Saison 13/14

 

MATCHS DE PREPARATION (Seniors 1)

 

SAMEDI 29 JUIN

Seniors 1 (Amical) : UN Kaerjeng  2 - 1  USR

(Buts: 1-0 et 2-0 UN Kaerjeng / 2-1 Cabral Ezequiel)

SAMEDI 06 JUILLET

Seniors 1 (Amical) : USR  2 - 2  Jeunesse Canach

(Buts: 1-0 Cabral Tino / 2-0 Pereira Igor / 2-1 et 2-2 Jeunesse Canach)

VENDREDI 12 JUILLET

Seniors 1 (Amical) : RM Hamm/Benfica  0 - 2  USR

(Buts: 0-1 c.s.c. RM Hamm-Benfica / 0-2 Cabral Bertino)

MERCREDI 17 JUILLET

Seniors 1 (Amical) : CS Grevenmacher  1 - 1  USR

(Buts: 0-1 Pereira Igor / 1-1 CS Grevenmacher)

SAMEDI 20 JUILLET

Seniors 1 (Amical) : CSO Amnéville (F)  1 - 1  USR

(Buts: 1-0 CSO Amnéville / 1-1 Pereira Igor)

SAMEDI 27 JUILLET

Seniors 1 (Amical) : FC Differdange 5 - 4 USR

(Buts: 1-0 FC Differdange / 1-1 Cabral Bertino / 2-1 FC Differdange / 2-2 

Cabral Ezequiel / 3-2 et 4-2 et 5-2 FC Differdange / 5-3 et 5-4 Gomes Bryan)

07
Jul
2013-07-06 14

Résultats de la semaine

 

 

SAMEDI 06 JUILLET

Poussins (Tournoi en Allemagne) : 1ère Place au TSV Mellrichstadt (D)

Ci-dessous : Articles de la presse locale sur le tournoi.

30
Jun
2013-06-30 11

Résultats de la semaine

 

SAMEDI 29 JUIN

FINALE TOURNOI WALYGATOR FC METZ

Poussins : Eliminé au 1èr tour (matchs de groupe)

TOURNOI UN 05 KAYL/TETANGE

Minimes : 6ème Place

Scolaires : 11ème Place

DIMANCHE 30 JUIN

TOURNOI PROGRES NIEDERCORN

Pupilles : 2ème Place

TOURNOI UN 05 KAYL/TETANGE

Poussins : 1ère Place

23
Jun
U17

Résultats de la semaine

 

 

MERCREDI 19 JUIN

Cadets (Championnat) : Progrès Niedercorn  0 - 3  USR (forfait)

Bravo!!!  Montée des cadets en classe 2

VENDREDI 21 JUIN

Scolaires (Championnat) : Ent Wormeldange  3 - 0  USR

SAMEDI 22 JUIN

Minimes (Championnat) : Ent Weiler/Itzig  0 - 2  USR

16
Jun
DSC 9394

Résultats de la semaine

 

MARDI 11 JUIN

Bambinis (Championnat) : UN 05 Kayl/Tétange  5 - 0  USR

Pupilles A (Championnat) : CS Bettembourg  7 - 1  USR

Poussins B (Championnat) : UN 05 Kayl/Tétange  0 - 6  USR

Poussins A (Championnat) : UN 05 Kayl/Tétange  2 - 14  USR

JEUDI 13 JUIN

Pupilles A (Championnat) : UN Kaerjeng  6 - 1  USR

Poussins B (Championnat) : UN Kaerjeng  3 - 3  USR

SAMEDI 15 JUIN

Cadets (Championnat) : FC Schifflange  2 - 2  USR

DIMANCHE 16 JUIN

Dames (Match de présentation) : RM Hamm/Benfica  1 - 4 USR

JOURNEE DU FOOT A ETTELBRUCK

Bambinis : Eliminé au 1èr tour

Pupilles : Eliminé en 1/2 finale

Poussins : Eliminé au 1èr tour

Minimes : Eliminé au 1èr tour

Scolaires : Eliminé au 1èr tour

09
Jun
2013-06-06 19

Résultats de la semaine

 

LUNDI 03 JUIN

Vétérans (Amical) : Red Boys Aspelt  4 - 2  USR

MARDI 04 JUIN

Pupilles A (Championnat)  : USR 4 - 4  CS Sanem

Poussins B (Championnat) : USR  1 - 3  FC Differdange

Minimes (Championnat) : Ent Munsbach/Moutfort  3 - 1  USR

JEUDI 06 JUIN

Bambinis (Championnat) : USR  2 - 12  CS Sanem

Pupilles B (Championnat) : USR  5 - 1  FC Differdange

VENDREDI 07 JUIN

Minimes (Championnat) : USR  0 - 0  Ent Munsbach/Moutfort

SAMEDI 08 JUIN

Bambinis (Championnat) : USR  2 - 12  Fola Esch

Pupilles A (Championnat) : Progrès Niedercorn  10 - 6  USR

Poussins B (Championnat) : USR  1 - 2  Fola Esch

DIMANCHE 09 JUIN

Minimes (Tournoi) :  ??? Place au FC Differdange

Soclaires (Tournoi) : 17ème Place au FC Differdange

02
Jun
cid B1E60B36-AC79-4DB9-82C4-612907F1085Dlan4

Résultats de la semaine

 

LUNDI 27 MAI

Vétérans (Amical) : FC Differdange  8 -  1  USR

MARDI 28 MAI

Seniors 2 (Championnat) : USR  4 - 3  Jeunesse Esch

JEUDI 30 MAI

Pupilles A (Championnat) : USR  1 - 8  F91 Dudelange

Poussins A (Championnat) : USR  3 - 4  FC Schifflange

SAMEDI 01 JUIN

Bambinis (Championnat) : UN Kaerjeng  5 - 4  USR

Pupilles B (Championnat) : USR - FC Rodange (reporté)

Pupilles A (Championnat) : USR - CS Pétange (CS Pétange pas venu)

Poussins (Tournoi) : 9ème Place au Köppchen Wormeldange

Minimes (Championnat) : Ent Munsbach/Moutfort - USR (reporté au 04/06)

Scolaires (Championnat) : RFCU Luxembourg  11 - 1  USR

Juniors (Championnat) : USR  0 - 3  Fola Esch (Forfait)

DIMANCHE 02 JUIN

Poussins B (Championnat) : Jeunesse Esch  3 - 2  USR

Poussins A (Championnat) : USR  4 - 2  Progrès Niedercorn

Cadets (Championnat) : USR  5 - 2  CS Pétange

Seniors 2 (Championnat) : CS Bettembourg  0 - 3  USR (Forfait)

26
May
Montée

Résultats de la semaine

 

MARDI 21 MAI

Scolaires (Championnat) : USR  4 - 1  RFCU Luxembourg

Seniors 2 (Championnat) : SC Bettembourg - USR (remis)

MERCREDI 22 MAI

Seniors 1 (Championnat) : FC Mamer 32  0 - 1  USR

JEUDI 23 MAI

Bambinis (Championnat) : USR - UN 05 Kayl/Tétange (remis)

Pupilles A (Championnat) : SC Bettembourg - USR (annulé)

Poussins B (Championnat) : USR - UN 05 Kayl/Tétange (remis)

Poussins A (Championnat) : USR - UN 05 Kayl/Tétange (remis)

Dames (Amical) : FC Differdange  3 - 1  USR

SAMEDI 25 MAI

Bambinis/Pupilles/Poussins (Tournoi RFCU Luxembourg) : Annulé

Dames (Championnat) : UN Kaerjeng  8 - 0  USR

Seniors 3 (Championnat) : Ent Schouweiler  1 - 2  USR

DIMANCHE 26 MAI

Seniors 1 (Championnat) : USR  1 - 0  FC Monderçange

(Félicitations aux SENIORS 1 pour leur montée en BGL Ligue !!!)

20
May
P5110124

Résultats de la semaine

 

LUNDI 13 MAI

Vétérans (Amical) : UN Kaerjeng  4 - 1  USR

MARDI 14 MAI

Minimes (Championnat) : USR  1 - 1  Ent Wormeldange

Seniors 2 (Championnat) : USR  7 - 1  US Esch

Seniors 3 (Championnat) : CS Obercorn  6 - 3  USR

MERCREDI 15 MAI

Cadets (Championnat) : FC Schifflange  1 - 1  USR

SAMEDI 18 MAI

Minimes (Tournoi de la ville - Tour de quali) : 8ème Place au FC Metz

Juniors (Championnat) : Swift Hesperange  9 - 2  USR

Seniors 3 (Championnat) : USR  3 - 0  F91 Dudelange (forfait)

DIMANCHE 19 MAI (Pentecôte)

Pupilles B (Tournoi Théo Poeckes) : 7ème place à Rumelange

Pupilles A (Tournoi Théo Poeckes) : 11ème place à Rumelange

Minimes (Tournoi de la ville - Tour final consolation) : 2ème place au FC Metz

Scolaires (Tournoi F91) : 8ème place au F91 Dudelange

LUNDI 20 MAI (Pentecôte)

Poussins B (Tournoi Théo Poeckes) : 12ème place à Rumelange

Poussins A (Tournoi Théo Poeckes) : 1ère place à Rumelange

Minimes/Rookies (Tournoi Etoile Clemency) : Annulé

12
May
2013-04-30 08

Résultats de la semaine

 

LUNDI 06 MAI

Vétrérans (Amical) : USR - FC Monderçange (annulé)

MARDI 07 MAI

Scolaires (Championnat) : USR  3 - 3  F91 Dudelange

Juniors (Championnat) : USR  5 - 14  Jeunesse Esch

Dames (Championnat) : FC Differdange  14 - 0  USR

VENDREDI 10 MAI

Dames (Championnat) : USR  0 - 2  Sporting Steinfort

SAMEDI 11 MAI

Minimes / Scolaires (Championnat) : Pas de match

Bambinis (Championnat) : RFCU Luxembourg  1 - 4  USR

Pupilles B (Championnat) : FC Schifflange  9 - 0  USR

Pupilles A (Championnat) : USR  1 - 10  FC Schifflange

Minimes (Tournoi en Suisse) : 15ème place au FC Münsingen (CH)

Juniors (Championnat) : USR  3 - 2  RM Hamm/Benfica

DIMANCHE 12 MAI

Poussins B (Championnat) : RFCU Luxembourg - USR (reporté)

Poussins A (Championnat) : US Mondorf  4 - 1  USR

Cadets (Championnat) : USR - Progrès Niedercorn (remis)

Seniors 1 (Championnat) : USR  4 - 1  US Sandweiler

05
May
2013-04-30 08

Résultats de la semaine

 

LUNDI 29 AVRIL

Vétérans (Amical) : Pas de match

MARDI 30 AVRIL

Seniors 2 (Championnat) : USR  11 - 0  Daring Echternach

VENDREDI 3 MAI

Seniors 2 (Championnat) : RFCU Luxembourg  2 - 11  USR

SAMEDI 04 MAI

Bambinis (Championnat) : USR  1 - 12  FC Monderçange

Pupoilles B (Championnat) : USR  1 - 6  Jeunesse Esch

Pupilles A (Championnat) : Exempt

Minimes (Championnat) : USR  0 - 1  Fola Esch

Scolaires (Championnat) : USR  2 - 4  US Mondorf

Juniors (Championnat) : USR - Jeunesse Esch (reporté au 07/05)

Dames (Championnat) : FC Differdange - USR (reporté au 07/05)

Seniors 3 (Championnat) : FC Rodange  5 - 2  USR

DIMANCHE 05 MAI

Poussins B (Championnat) : USR  5 - 1  FC Monderçange

Poussins A (Championnat) : USR  7 - 2  CS Pétange

Cadets (Championnat) : USR  3 - 0  FC Monderçange (Forfait)

Seniors 1 (Championnat) : US Hostert  3 - 0  USR

28
Apr
U7 - photo US Rumelange 1 et 2

Résultats de la semaine

 

LUNDI 22 AVRIL

Vétérans (Amical) : USR  2 - 4  Progrès Niedercorn

MARDI 23 AVRIL

Cadets (Championnat) : USR  9 - 1  F91 Dudelange

Seniors 3 (Championnat) : USR  3 - 1  Minière Lasauvage

MERCREDI 24 AVRIL

Dames (Championnat) : CS Obercorn  6 - 0  USR

VENDREDI 26 AVRIL

Dames (Championnat) : USR - UN Kaerjeng (remis)

Seniors 3 (Championnat) : Titus Lamadelaine  1 - 2  USR

SAMEDI 27 AVRIL

Bambinis (Championnat) : Progrès Niedercorn  9 - 5  USR

Pupilles B (Championnat) : USR - FC Differdange (remis)

Pupilles A (Championnat) : USR - F91 Dudelange (remis)

Minimes (Championnat) : YB Itzig/Weiler  0 - 3  USR

Scolaires (Championnat) : Ent Wormeldange  3 - 0  USR

Juniors (Championnat) : Fola Esch  6 - 2  USR

DIMANCHE 28 AVRIL

Poussins B (Championnat) : USR - UN Kaerjeng (remis)

Poussins A (Championnat) : FC Rodange  2 - 6  USR

Cadets (Championnat) : FC Schifflange - USR (reporté au 08/05)

Seniors 1 (Championnat) : USR  4 - 0  UNA Strassen

21
Apr
Séniors I

Résultats de la semaine

 

LUNDI 15 AVRIL

Vétérans (Amical) : USR  6 - 3  US Hostert

MARDI 16 AVRIL

Seniors 2 (Championnat) : UN 05 Kayl/Tétange  2 - 5  USR

Seniors 3 (Championnat) : CS Sanem  5 - 1  USR

MERCREDI 17 AVRIL

Juniors (Championnat) : USR  0 - 5  Swift Hesperange

Dames (Amical) : FC Schifflange  14 - 0  USR

Seniors 1 (Championnat) : FC Erpeldange  1 - 3  USR

JEUDI 18 AVRIL

Poussins (3. tour Coupe) : Swift £Hesperange  4 - 4  USR  (ap. 7 - 5)

VENDREDI 19 AVRIL

Seniors 2 (Championnat) : USR  4 - 0  ENT Mertert/Wasserbillig

SAMEDI 20 AVRIL

Bambinis (Championnat) : USR 1 - 13  CS Bettembourg

Pupilles B (Championnat) : F91 Dudelange  6 - 1  USR

Pupilles A (Championnat) : FC Differdange  13 - 3  USR

Minimes (Championnat) : USR  1 - 2  US Hostert

Scolaires (Championnat) : USR  2 - 3  UN 05 Kayl/Tétange

Juniors (Championnat) : USR  0 - 7  F91 Dudelange

Dames (Championnat) : Match reporté au merdredi 24 avril

DIMANCHE 21 AVRIL

Poussins B (Championnat) : CS Sanem  3 - 3  USR

Poussins A (Championnat) : USR  3 - 1  FC Monderçange

Cadets (Championnat) : Match reporté au mardi 23 avril

Seniors 1 (Championnat) : Victoria Rosport  1 - 2  USR

14
Apr
2013-04-08 19

Résultats de la semaine

 

LUNDI 08 AVRIL

Vétérans (Amical) : USR  0 - 2  RM Hamm/Benfica

MARDI 09 AVRIL

Seniors 2 (Championnat) : USR  8 - 0  Berdenia Berbourg

MERCREDI 10 AVRIL

Cadets (Championnat) : USR  2 - 3   CS Pétange

Seniors 1 (Championnat) : YB Diekirch  1 - 3  USR

JEUDI 11 AVRIL

Scolaires (Championnat) : USR - RFCU Luxembourg (remis)

VENDREDI 12 AVRIL

Seniors 2 (Coupe 5. tour) : US Esch  1 - 0  USR

SAMEDI 13 AVRIL

Bambinis (Championnat) : USR - CS Sanem (remis)

Pupilles B (Championnat) : USR - RFCU Luxembourg (remis)

Pupilles A (Championnat) : USR - CS Sanem (remis)

Minimes (Championnat) : ENT Wormeldange 6 - 1 USR

Scolaires (Championnat) : F91 Dudelange  1 - 0  USR

Juniors (Championnat) : RM Hamm/Benfica  2 - 0  USR

Dames (Championnat) : US Esch  5 - 0  USR

DIMANCHE 14 AVRIL

Poussins B : Exempt

Poussins A (Championnat) : USR - FC Schifflange (remis)

Cadets (Championnat) : Progrès Niedercorn 0 - 6 USR

Seniors 1 (Championnat) : USR  5 - 2  CS Obercorn

07
Apr
U15 - photo US Rumelange

Résultats de la semaine

 

MARDI 02 AVRIL

Seniors 3 (Championnat) : USR  3 - 2  Luna Obercorn

MERCREDI 03 AVRIL

Seniors 1 (Championnat) : USR  2 - 0  FF Norden

JEUDI 04 AVRIL

Scolaires (Championnat) : US Mondorf  2 - 1  USR

VENDREDI 05 AVRIL

Seniors 3 (Championnat) : UN Kaerjeng  5 - 4  USR

SAMEDI 06 AVRIL

Bambinis & Pupilles A et B : Pas de match

Minimes (Championnat) : Fola Esch  5 - 0  USR

Juniors (Championnat) : Jeunesse Esch  5 - 0  USR

Dames (Championnat) : CS Bettembourg  7 - 0  USR

DIMANCHE 07 AVRIL

Poussins B (Championnat) : CS Bettembourg  3 - 2  USR

Poussins A (Championnat) : CS Sanem  3 - 3  USR

Cadets (Championnat) : FC Monderçange  1 - 7  USR

Seniors 1 (Championnat) : Alliance Aischdall  0 - 0  USR

 

01
Apr
U7 - photo US Rumelange 1 et 2

Résultats de la semaine

 

LUNDI 25 MARS

Vétérans (Amical) : Red Boys Differdange - USR (remis)

Seniors 2 (Championnat) : FC Munsbach  2 - 5  USR

VENDREDI 29 MARS

Seniors 1 (Championnat) : USR  0 - 0  Swift Hesperange

SAMEDI 30 MARS

USR : TOURNOI DE PÂQUES INTERNATIONAL U13  (12 équipes)

Minimes :  7ème Place 

Minimes/Rookies : 11ème Place  

DIMANCHE 31 MARS (PAQUES)

USR : TOURNOI DE PÂQUES INTERNATIONAL U15 (12 équipes)

Scolaires : 5ème Place 

Minimes : 7ème Place 

LUNDI 01 AVRIL (PAQUES)

USR : TOURNOI DE PÂQUES NATIONAL DAMES (8 équipes)

Dames 1 : 8ème Place

Dames 2 : 4ème Place

USR : TOURNOI DE PÂQUES NATIONAL U7 (8 équipes)

Bambinis 1 : 4ème Place

Bambinis 2 : 6ème Place

24
Mar
DSC03766

Résultats de la semaine

 

LUNDI 18 MARS

Vétérans (Amical) : CS Pétange - USR (remis)

MARDI 19 MARS

Minimes (Championna) : USR - Ent Munsbach (remis)

MERCREDI 20 MARS

Cadets (Championnat) : USR - CS Pétange (remis)

JEUDI 21 MARS

Bambinis (Championnat) : USR - FC Differdange (remis)

Pupilles B (Championnat) : USR - UN 05 Kayl/Tétange (remis)

Scolaires (Championnat) : USR - RFCU Luxembourg (remis)

Dames (Amical) : FC Differdange  3 - 1  USR

SAMEDI 23 MARS

Bambinis (Championnat) : USR  1 - 8  FC Differdange

Pupilles B (Championnat) : USR  5 - 3  UN 05 Kayl/Tétange

Seniors 2 (Coupe 4. Tour) : USR  3 - 0  AS Colmarberg (forfait)

Dames (Championnat) : Ent Koerich/Simmern  1 - 1  USR

DIMANCHE 24 MARS

Poussins (Coupe 3. Tour) : Swift Hesperange - USR (remis)

Seniors 1 (Championnat)  : Young Boya Diekirch - USR (remis)

17
Mar
pied ballon

Résultats de la semaine

 

LUNDI 11 MARS

Vétérans (Amical) : USR - FC Schifflange (annulé)

Seniors 3 (Amical) : FC Schifflange  4 - 1  USR

MARDI 12 MARS  au  DIMANCHE 17 MARS

Tous les matchs ont été remis (cause mauvais temps)

10
Mar
Martins contre Sandweiler

Résultats de la semaine

 

LUNDI 04 MARS

Vétérans (Amical) : USR - CS Bettembourg (remis)

MARDI 05 MARS

Seniors 3 (Amical) : USR - Blô Weiss Itzig (remis)

MERCREDI 06 MARS 

Scolaires (Amical) : FC Mondercange  6 - 2  USR

JEUDI 07 MARS

Minimes (Amical) : Ent Clemency/Schouweiler  0 - 4  USR

VENDREDI 08 MARS

Dames (Amical): FC Differdange - USR (reporté)

SAMEDI 09 MARS

Bambinis (Championnat) : USR - FC Differdange (reporté 21/03)

Pupilles A (Championnat) : RFCU Luxembourg  4 - 2  USR

Pupilles B (Championnat) : USR - UN 05 Kayl/Tetange (reporté)

Minimes (Championnat) : US Hostert  2 - 1  USR

Scolaires (Championnat) : UN 05 Kayl/Tetange  3 - 0  USR

Juniors (Championnat) : F91 Dudelange  4 - 0  USR

DIMANCHE 10 MARS

Poussins B : Pas de match

Poussins A (Coupe 2. tour) : AS Larochette  1 - 2  USR

Cadets (Championnat) : F91 Dudelange  1 - 9  USR

Seniors I (Championnat) : US Mondorf  1 - 3  USR

 

03
Mar
2013-01-27 14

Résultats de la semaine

 

MARDI 26 FEVRIER

Poussins B (Amical) : FC Mamer - USR (remis)

Poussins A (Amical) : FC Mamer - USR (remis)

Seniors 2 (Amical) : USR - Red Boys Aspelt 1 (remis)

JEUDI 28 FEVRIER

Minimes (Amical) : USR - UN 05 Kayl/Tétange (remis)

Rookies (Amical) : USR - UN 05 Kayl/Tétange (remis)

SAMEDI 02 MARS

Bambinis (Championnat) : F91 Dudelange  23 - 1  USR

Pupilles B (Championnat) : Fola Esch  8 - 1  USR

Pupilles A (Championnat) : USR - UN Kaerjeng (remis)

Minimes (Championnat) : USR - Ent Munsbach/Moutfort (remis)

Scolaires (Championnat) : USR - RFCU Luxembourg (remis)

Juniors (Championnat) : USR - Swift Hesperange (reporté)

Dames (Amical) : FC Differdange - USR (remis)

DIMANCHE 03 MARS

Poussins B (Championnat) : F91 Dudelange  8 - 0  USR

Poussins A (Championnat) : CS Obercorn  0 - 32  USR

Cadets (Championnat) : USR - CS Pétange (remis)

Seniors 1 (Championnat) : USR - Norden 02 (remis)

24
Feb
2-U15

Résultats de la semaine

 

MERCREDI 20 FEVRIER

Scolaires (Amical) : FC Monderçange - USR (remis)

JEUDI 21 FEVRIER

Minimes (Amical) : USR - SC Bettembourg (remis)

Juniors (Amical) : US Hostert  4 - 7  USR

VENDREDI 22 FEVRIER

Seniors 3 (Amical) : YB Weiler/Tour - USR (remis)

SAMEDI 23 FEVRIER

Scolaires (Amical) : Belval Belvaux  4 - 5  USR

Poussins (Futsal Tour Final) : 6ème Place à Munsbach 

DIMANCHE 24 FEVRIER

Seniors I (Championnat) : Alliance Hobscheid/Eischen - USR (remis)

18
Feb

Résultats de la semaine

 

MARDI 12 FEVRIER

Seniors 1 (Amical) : Minerva Lintgen - USR (annulé)

SAMEDI 16 FEVRIER

Scolaires (Amical) : Fola Esch  4 - 0  USR

Seniors 1 (Amical) : USR - Résidence Walferdange (annulé)

DIMANCHE 17 FEVRIER

Pupilles (Tournoi indoor) : 5. Place au Progrès Niedercorn (6 équipes)

Bambinis (Tournoi indoor) : 3. Place au Progrès Niedercorn (6 équipes)

Cadets (Amical) : USR - Sporting Mertzig (annulé)

10
Feb
2012-12-28 01

Résultats de la semaine

 

MARDI 05 FEVRIER

Seniors 1 (Amical) : Titus Lamadelaine - USR (annulé)

VENDREDI 08 FEVRIER

Cadets (Amical) : F91 Dudelange - USR (annulé)

Seniors 1 (Amical) : UN Kaerjeng  4 - 1  USR

DIMANCHE 10 FEVRIER

Scolaires (Tournoi indoor) : 4. Place au SC Bettembourg (4. équipes)

03
Feb
Rodrigues

Résultats de la semaine

 

MARDI 29 JANVIER

Seniors 1 (Amical) : FC Differdange  2 - 1  USR

SAMDEI 02 FEVRIER

Cadets (Tournoi indoor) : 2. Place à Monderçange (6 équipes)

Seniors 1 (Amical) : Jeunesse Canach  0 - 0  USR

DIMANCHE 03 FEVRIER

Poussins (Tournoi indoor) : 1. Place à Mondorf/Bains

(qualifié pour la finale FC Metz - Walygator)

Scolaires (Futsal-3ème Tour) : 6 Place

(Classement final entre les 18 meilleures équipes)

27
Jan
DSC 8794

Résultats de la semaine

 

VENDREDI 25 JANVIER 2013

Seniors 1 (Amical) : FC Munsbach - USR (annulé)

SAMEDI 26 JANVIER 2013

Cadets (Amical) : F91 Dudelange - USR (annulé)

Dames A (Tournoi indoor) : 3. Place au FC Aumetz (4 équipes)

Dames B (Tournoi indoor) : 4. Place au FC Aumetz (4 équipes)

DIMANCHE 27 JANVIER 2013

Poussins (Futsal - 3ème Tour) : 1. Place (qualifié pour la finale)

Scolaires (Tournoi indoor) : 2. Place au FC Schifflange (4 équipes)

20
Jan
2013-01-19 20

Résultats de la semaine

 

SAMEDI 19 JANVIER

Dames (Tournoi indoor) : 4. Place au BC 01 Berdorf/Consdorf (6 équipes)

DIMANCHE 20 JANVIER

Scolaires : (Futsal - 2ème Tour) : 3ème (qualifié pour le 3ème Tour)

13
Jan

Résultats de la semaine

 

SAMEDI 12 JANVIER 2013

Dames (Tournoi indoor) : 3. Place au FC Differdange (5 équipes)

DIMANCHE 13 JANVIER 2013

Poussins (Futsal - 2ème Tour) : 3. Place (qualifié pour le 3ème Tour)

06
Jan

Résultats de la semaine

 

SAMEDI 05 JANVIER 2013

Tournoi indoor Funky Club Cup UN Käerjeng (6 équipes)

Minimes : 5. Place

Scolaires : 5. Place

Cadets : 1. Place

Dames : 5. Place

DIMANCHE 06 JANVIER 2013

Tournoi indoor Funky Club Cup UN Kaerjeng (6 équipes)

Bambinis : 5. Place

Pupilles : 6. Place

Poussins :  5ème place

(Les jeunes de l'US Rumelange se classe à la 5ème Place sur 6 équipes)

DIMANCHE 06 JANVIER

Minimes (Futsal - Tour de repéchâge) : 4ème (éliminé)

30
Dec

Résultats de la semaine

 

MERCREDI 26 DECEMBRE

Bambinis A (Tournoi indoor) : 3. Place à Rumelange (5 équipes)

Bambinis B (Tournoi indoor) : 5. Place à Rumelange (5 équipes)

Pupilles A (Tournoi indoor) : 2. Place à Rumelange (5 équipes)

Pupilles B (Tournoi indoor) : 5. Place à Rumelange (5 équipes)

22
Dec

Résultats de la semaine

 

SAMEDI 22 DECEMBRE

Bambinis (Tournoi indoor) : 4. Place au RFCUL (6 équipes)

15
Dec
2012-12-17 19

Résultats de la semaine

 

SAMEDI 15 DECEMBRE

Scolaires (Futsal - 1. Tour) : 2ème Place (qualifié 2. Tour)

DIMANCHE 16 DECEMBRE

Pupilles (Futsal - Tour de repéchâge) : 3ème Place (éliminé)

Dames (Futsal - 1. Tour) : 7ème Place (éliminé)

09
Dec

Résultats de la semaine

 

MERCREDI 05 DECEMBRE

Juniors (Championnat) : USR 2 - 4 Jeunesse Esch

SAMEDI 08 DECEMBRE

Scolaires (Futsal 1. tour) : reporté à une date ultérieure 

DIMANCHE 09 DECEMBRE

Minimes (Futsal 1. tour) : 5. Place (doit joué tour de repéchâge) 

02
Dec

Résultats de la semaine

 

MARDI 27 NOVEMBRE

Seniors 1 Réserve (Coupe 3. tour) : USR  4 - 4  ap. 9 - 8  Victoria Rosport

VENDREDI 30 NOVEMBRE

Seniors 2 Réserve (Championnat) : USR  3 - 1  Titus Lamadelaine

SAMDI 01 DECEMBRE

Pupilles (Futsal 1. tour) : 6. Place (doit joué tour de repéchâge)

Rookies (Amical indoor) : UN 05 Kayl/Tétange  8 - 5  USR

Dames A (Amical) : F91 Dudelange  7 - 1  USR

Dames B (Amical) : F91 Dudelange  12 - 0  USR

DIMANCHE 02 DECEMBRE

Poussins (Futsal 1. tour) : 1 Place (qualifié 2. tour)

Cadets (Coupe 2. tour) : ENT Lintgen/Mersch/Lorentzw  5 - 3  USR

25
Nov

Résultats de la semaine

 

LUNDI 19 NOVEMBRE

Dames (Amical) : USR  0 - 11  FC AUMETZ (F)

MARDI 20 NOVEMBRE

Poussins A (Championnat) : USR  1 - 4  JEUNESSE ESCH

Poussins B (Championnat) : USR  4 - 2  FC RODANGE

Seniors 2 Réserve (Championnat) : USR  1 - 3  CS OBERCORN

MERCREDI 21 NOVEMBRE

Seniors 2 Réserve (Championnat) : USR - LAMADELAINE (reporté au 02/11)

JEUDI 22 NOVEMBRE

Pupilles B (Championnat) : USR  4 - 1  FC DIFFERDANGE

Minimes (Championnat) : CS PETANGE  1 - 2  USR

SAMEDI 24 NOVEMBRE

Pupilles A et B (Championnat) : 1. Tour (tous les matchs joués)

Seniors 1 Réserve (Championnat) : Tour aller (tous les matchs joués)

Dames (Championnat) : Tour aller (tous les matchs joués)

Rookies (Amical indoor) : UN 05 KAYL/TETANGE - USR (annulé)

Bambinis (Championnat) : FOLA ESCH  12 - 5  USR

Minimes (Championnat) : USR  3 - 0  FC DIFFERDANGE

Scolaires (Championnat) : USR  1 - 2  FC SCHIFFLANGE

Juniors (Championnat) : ETZELLA ETTELBRUCK  4 - 0  USR

DIMANCHE 25 NOVEMBRE

Poussins B (Championnat) : USR  7 - 1  RED STAR MERL

Poussins A (Championnat) : USR  4 - 7  FC DIFFERDANGE

Cadets (Championnat) : F 91 DUDELANGE  1 - 3  USR

Seniors 1 (Championnat) : USR  4 - 1  FC MAMER

19
Nov

Résultats de la semaine

 

LUNDI 12 NOVEMBRE

Vétérans (Amical) : US ESCH - USR

MARDI 13 NOVEMBRE

Poussins A (Championnat) : USR  8 - 2  UN 05 KAYL/TETANGE

Poussins B (Championnat): USR  4 - 1  FC MONDERCANGE

Seniors I Reserve (Championnat): USR  4 - 1  RFCU

JEUDI 15 NOVEMBRE

Pupilles A (Championnat) : USR  4 - 9  JEUNESSE ESCH

Pupilles B (Championnat) : FC EHLERANGE - USR  (sera plus joué)

Rookies (Amical) : USR  0 - 0 (tab 3 - 2)  UN 05 KAYL/TETANGE

Cadets (Coupe) : ENT WILTZ/WINCRANGE  1 - 7  USR

Minimes (Coupe) : YB DIEKIRCH  3 - 0  (Forfait)  USR

SAMEDI 17 NOVEMBRE

Bambinis (Championnat) : USR  3 - 7  UN 05 KAYL/TETANGE

Pupilles B (Championnat) : F91 DUDELANGE  7 - 0  USR

Pupilles A (Championnat) : USR  3 - 8  FC DIFFERDANGE 03

Scolaires (Championnat) : ENT MOUT/MUNSBACH  5 - 2  USR

Juniors (Championnat) : USR  2 - 0  FOLA ESCH

Seniors I Reserve (Championnat) : US ESCH  2 - 1  USR

DIMANCHE 18 NOVEMBRE

Poussins A (Championnat) : CS BETTEMBOURG  0 - 3  USR

Poussins B (Championnat) : UN 05 KAYL/TETANGE   2 - 9  USR

Cadets (Championnat) : USR  5 - 1  FC SCHIFFLANGE

Seniors I (Coupe) : USR  1 - 3  JEUNESSE ESCH

11
Nov

Résultats de la semaine

 

LUNDI 05 NOVEMBRE

Vétérans (Amical) : Pas de match

MARDI 06 NOVEMBRE

Seniors 1 Réserve (Championnat) : DARING ECHTERNACH  1 - 9  USR

VENDREDI 09 NOVEMBRE

Seniors 2 Réserve (Championnat) : USR  3 - 3  FC RODANGE

SAMEDI 10 NOVEMBRE

Bambinis (Championnat) : JEUNESSE ESCH  0 - 3  USR  (Forfait)

Pupilles A (Championnat) : FOLA ESCH  5 - 1  USR

Pupilles B (Championnat) : USR  1 - 9  CS SANEM

Poussins A (Championnat) : USR  2 - 4  FOLA ESCH

Poussins B (Championnat) : USR  2 - 1  RFCUL

Minimes (Championnat) : ENT CLEMENCY/SCHOUW  4 - 7  USR

Scolaires (Championnat) : PROGRES NIEDERCORN  7 - 0  USR

Juniors (Championnat) : USR - JEUNESSE ESCH  (Remis)

Dames (Championnat) : USR  0 - 2  FC DIFFERDANGE 03

DIMANCHE 11 NOVEMBRE

Cadets (Championnat) :  SC BETTEMBOURG  5 - 3  USR

Seniors 1 (Championnat) : US SANDWEILER  1 - 1  USR

 

05
Nov

Résultats de la semaine

 

LUNDI 29 OCTOBRE 2012

Vétérans (Amical) : Union 05 Kayl/Tetange  4 - 0  USR

MARDI 30 OCTOBRE 2012

Dames (Coupe) : USR  0 - 5  Sporting Steinfort

Seniors I Reserve (Coupe) : Syra Mensdorf  1 - 3  USR

VENDREDI 02 NOVEMBRE 2012

Seniors II (Championnat) : USR - Titus Lamadelaine (Remis)

SAMEDI 03 NOVEMBRE 2012

Bambinis (Championnat) : Pas de match

Pupilles B (Championnat) : FC Ehlerange - USR  (Remis)

Pupilles A (Championnat) : USR - Jeunesse Esch (Remis)

Minimes (Coupe) : YB Diekirch - USR (Remis)

Scolaires (Coupe) : US Hostert  5 - 1  USR

Juniors (Coupe) : ENT Hostert/Junglister  4 - 0  USR

Dames (Championnat) : UN Kaerjeng  20 - 0  USR

DIMANCHE 04 NOVEMBRE 2012

Poussins A (Coupe) : FC Ehlerange  0 - 7  USR

Cadets (Coupe) : Ent Wiltz/Wincrange - USR (Remis)

Seniors I (Championnat) : USR  0 - 1  US Hostert

 

 

29
Oct

Résultats de la semaine

 

LUNDI 22 OCTOBRE 2012

Vétérans (Amical) : US Mondorf  4 - 3  USR

MARDI 23 OCTOBRE 2012

Bambinis (Championnat) : Progres Niedercorn  7 - 2  USR

Seniors I Réserve (Championnat) : Mert/Wass/Greven  2 - 5  USR

Seniors II (Championnat) : Minière Lasauvage  5 - 2  USR

MERCREDI 24 OCTOBRE 2012

Dames (Championnat) : USR  3 - 5  CS Obercorn

SAMEDI 27 OCTOBRE 2012

Bambinis / Pupilles A et B (Championnat) : Pas de matchs

Minimes (Championnat) : USR  4 - 0  Fola Esch

Scolaires (Championnat) : USR  2 - 4  US Mondorf

Juniors (Championnat) : FC Differdange  4 - 2  USR

DIMANCHE 28 OCTOBRE 2012

Pupilles A et B (Championnat) : Matchs reportés

Cadets (Championnat) : USR  3 - 1  FC Mamer

Seniors I (Coupe de Lux.) : Jeunesse Junglinster  0 - 5  USR

21
Oct

Résultats de la semaine

 

LUNDI 15 OCTOBRE 2012

Vétérans (amical) : F91 Dudelange  3 - 1  USR

MARDI 16 OCTOBRE 2012

Seniors II (championnat): USR  3 - 4  Sanem CS

Bambinis (amical): F91 Dudelange  15 - 1  USR

SAMEDI 20 OCTOBRE 2012

Bambinis (championnat): USR  0 - 10  Bettembourg CS

Pupilles B (championnat): Exempt

Pupilles A (championnat): Schifflange FC  2 - 1  USR

Minimes (championnat): Obercorn CS  1 - 4  USR

Scolaires (championnat): Bettembourg CS  8 - 2  USR

Juniors (championnat): USR  3 - 1  Hamm Benfica RM

DIMANCHE 21 OCTOBRE 2012

Poussins A (championnat) : Schifflange FC  3 - 4  USR

Poussins B (championnat) : Kaerjeng UN  1 - 8  USR

Cadets (championnat): USR  5 - 1  Kehlen FC

Seniors I (championnat): Una Strassen  1 - 3  USR

15
Oct

Résultats de la semaine

 

LUNDI 08 OCTOBRE 2012

Vétérans (amical) : USR  6 - 1  Paffendal/Weimerskirch

MERCREDI 10 OCTOBRE 2012

Dames (championnat) : USR  0 - 5  Esch US

SAMEDI 13 OCTOBRE 2012

Bambinis (championnat) : RFCUL  8 - 3  USR

Pupilles A (championnat) : USR  4 - 8  Kaerjeng UN

Pupilles B (championnat) : Bettembourg CS  9 - 0  USR

Minimes (championnat) : USR  4 - 0  Pétange CS

Scolaires (championnat) : USR  2 - 1  Ent. Moutfort/Munsbach

Juniors (championnat) : Fola Esch  0 - 1  USR 

Seniors I Réserve (championnat) : USR  2 - 1  Kayl/Tetange Union 05

DIMANCHE 14 OCTOBRE 2012

Poussins A (championnat) : USR - Jeunesse Esch (Remis)

Poussins B (championnat) : USR - Rodange (Remis)

Cadets (championnat) : Schifflange FC  1 - 2  USR

Seniors I (championnat) : USR  3 - 2  Victoria Rosport

 

07
Oct

Résultats de la semaine

 

LUNDI 01 OCTOBRE 2012

Vétérans (amical):  USR  4 - 5  THE BELVAL BELVAUX

MARDI 02 OCTOBRE 2012

Seniors 1 Réserve (championnat):  USR  5 - 1  FC. MUNSBACH

VENDREDI 05 OCTOBRE 2012

Seniors 1 Réserve (championnat):  BERDENIA BERBOURG  2 - 4  USR

Seniors 2 Réserve (championnat):  USR  1 - 1  UN. KAERJENG

SAMEDI 06 OCTOBRE 2012

Bambinis (championnat):  USR  4 - 11  FC. 03 DIFFERDANGE

Pupilles A (championnat):  UNION 05 KAYL/TETANGE - USR  (reporté)

Pupilles B (championnat):  USR  2 - 6  FOLA ESCH

Minimes (championnat):  USR  2 - 1  ENT. CLEMENCY/SCHOUWEILER

Scolaires (championnat):  USR  1 - 5  PROGRES NIEDERCORN

Juniors (championnat):  JEUNESSE ESCH  4 - 3  USR

Dames (championnat):  USR  0 - 12  SC. BETTEMBOURG

DIMANCHE 07 OCTOBRE 2012

Poussins A (championnat):  EXEMPT

Poussins B (championnat):  EXEMPT

Cadets (championnat):  USR  2 - 0  SC BETTEMBOURG

Seniors 1 (championnat):  USR  5 - 2  FC. 32 ERPELDINGEN

30
Sep

Résultats de la semaine

 

LUNDI 24 SEPTEMBRE 2012

Vétérans (amical):  USR - Arbitres (annulé)

MARDI 25 SEPTEMBRE 2012

Seniors 1 Réserve (championnat):  Jeunesse Esch  2 - 4  USR

Seniors 2 Réserve (championnat):  USR  1 - 4  Entente Schouweiler/Clemency

JEUDI 27 SEPTEMBRE 2012

Poussins B (championnat):  UNA Strassen  2 - 4  USR

Poussins A (championnat):  F91 Dudelange  6 - 6  USR

SAMEDI 29 SEPTEMBRE 2012

Pupilles B (championnat):  Jeunesse Esch  10 - 0  USR

Pupilles A (championnat):  USR  1 - 7  F91 Dudelange

Minimes (championnat):  Fola Esch  0 - 4  USR

Scolaires (championnat):  US Mondorf  5 - 2  USR

Juniors (championnat):  USR  3 - 2  FC Differdange

Dames (championnat):  USR  0 - 6  Entente Aischdall/Koerich

DIMANCHE 30 SEPTEMBRE 2012

Poussins B (championnat):  USR  0 - 3  Sporting Bettembourg

Poussins A (championnat):  USR  4 - 6  Swift Hesperange

Cadets (championnat):  FC Mamer  1 - 8  USR

Seniors 1 (championnat):  Swift Hesperange  4 - 0  USR

 

23
Sep

Résultats de la semaine

 

LUNDI 17 SEPTEMBRE 2012

Vétérans (amical):  Tricolore Gasperich  4 - 2  USR

MARDI 18 SEPTEMBRE 2012

Seniors 1 Réserve (coupe) : US. Hostert  1 - 2  USR

Seniors 2 Réserve (coupe) : Luna Obercorn  5 - 3  USR (après tir au but)

JEUDI 20 SEPTEMBRE 2012

Dames (amical) : Entente Cebra/Gasperich  13 - 0  USR

SAMEDI 22 SEPTEMBRE 2012

Bambinis (championnat) : USR  4 - 20  F91 Dudelange

Pupilles A (championnat) : FC. Mondercange  4 - 3  USR

Pupilles B (championnat) : FC. 95 Schifflange  14 - 4  USR

Minimes (championnat) : USR  8 - 0  CS. Obercorn

Scolaires (championnat) : USR  3 - 6  CS. Bettembourg

Juniors (championnat) : RM. Hamm Benfica  4 - 1  USR

Dames (championnat) : CS. Steinfort  11 - 0  USR

DIMANCHE 23 SEPTEMBRE 2012

Poussins A (championnat) : USR  3 - 7  RFCUL

Poussins B (championnat) : USR  10 - 1  FC. 03 Differdange

Cadets (championnat) : FC. Kehlen  2 - 2  USR

Seniors 1 (championnat) : USR  1 - 0  YB. Diekirch

16
Sep

Résultats de la semaine

 

LUNDI 10/09/2012

Scolaires (amical): USR  3 - 5  FC. Hettange-Grande (F)

MARDI 11/09/2012

Juniors (amical): USR  1 - 4  FC. Thionville (F)

Seniors 1 (amical): RFCUL  2 - 4  USR

VENDREDI 14/09/2012

Seniors 1 Réserve (championnat): USR  1 - 1  CS. Bettembourg

Seniors 2 (championnat): F91 Dudelange  0 - 3  USR  (forfait)

SAMEDI 15/09/2012

Bambinis (championnat): USR  15 - 2  FC. 95 Schifflange

Pupilles B (championnat): CS. Bettembourg  9 - 4  USR

Pupilles A (championnat): USR - FC. 03 Differdange  (reporté)

Minimes (championnat): FC. 03 Differdange  0 - 0  USR

Scolaires (championnat): FC. 95 Schifflange  4 - 1  USR

Juniors (championnat): USR  2 - 1  Etzella Ettelbruck

DIMANCHE 16/09/2012

Poussins B (championnat): F91 Dudelange  4 - 2  USR

Poussins A (championnat): RM. Hamm/Benfica  4 - 5  USR

Cadets (championnat): USR  2 - 1  F91 Dudelange

Seniors 1 (championnat): CS. Obercorn  0 - 3  USR

 

 

10
Sep
158c016ce6c9c97f888f8547c51d194d9bf09bd8

Résultats du Weekend

Pupilles (Tournoi) : 24. Place à UN Kaerjeng (24 équipes)

Minimes (Amical) : Swift Hesperange  5 - 2  USR 

Minimes (Tournoi) : 15. Place à UN Kaerjeng (16 équipes)

Scolaires (Tournoi) : 6. Place à FC Hostert (6 équipes)

Seniors 1 : USR  1 - 1  US Mondorf